Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 226610490X
Éditeur : Pocket (2001)


Note moyenne : 3.18/5 (sur 146 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Une année bien difficiles s'annonce pour la trop gentille Minty Malone. Oui, tout le monde l'adore : sa famille, ses amis, ses collègues de London FM, la radio où elle officie comme journaliste et surtout son fiancé, Dominic, le plus gros ego des Iles britanniques. Même... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Bluelagoon, le 27 août 2011

    Bluelagoon
    Encore un chef d'oeuvre pour Isabel Wolff.
    Minty est amoureuse, elle va se marier mais ... se fait plaquer devant l'autel!
    Alors s'ensuit toute une aventure totalement loufoque à laquelle Isabel Wolff nous a habitués.
    Je ne sais que dire à part que cette lecture fait rire, sourire, fait oublier les petits tracas du quotidien, il faut donc le lire si on souhaite se faire plaisir!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par pandaroux, le 14 mai 2013

    pandaroux
    On suit Les mésaventures de Minty Malone, jeune trentenaire abandonné le jour de son mariage par son fiancé.
    Véritable roman pour filles !!!! On rit, on pleure en suivant les tribulations de Minty, on s'identifie à elle. Cela redonne courage et sourire.
    Bref à lire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par alison.trebes, le 25 novembre 2011

    alison.trebes
    Ce livre est pour moi trop long. D'habitude j'aime beaucoup le fait qu'isabel Wolff décrive beaucoup l'arrière plan de l'histoire (ou "lautre histoire"), ici la vie professionnelle de Minty mais dans ce livre j'ai trouvé que c'était trop. Trop long, trop précis.
    Malgré cela l'histoire est intéressante, mais sans plus.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par LesChroniquesdEmilie, le 16 mai 2013

    LesChroniquesdEmilie
    J'ai beaucoup aimé mais j'ai ressenti un air de déjà-vu avec Rose A La Rescousse du même auteur, j'ai trouvé ça dommage car cela m'a gâché ma lecture. L'auteur n'y apporte rien de nouveau. Mais c'est toujours aussi hilarant.

    Lien : http://leschroniquesdemilie.skyrock.com/

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (6)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Aelle, le 26 avril 2014

    En fait, ça ne me semblait pas correct de rechercher un autre job. Cela me paraissait même tout à fait incorrect. J'avais l'impression de trahir. Et l'idée de quitter LONDON FM me plongeait dans le désarroi. Mais je ne savais pas comment surmonter autrement l'amère déception qui venait de me frapper. La courbe zigzagante de ma vie avait à nouveau plongé vers les abîmes. Je me sentais comme Sisyphe, en train de pousser un rocher énorme sur une pente escarpée. Dès que j'avais l'impression d'avoir atteint le sommet, le rocher redégringolait jusqu'en bas. J'avais le moral à zéro J'étais désemparée.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Aelle, le 21 avril 2014

    Alors je lui ai demandé prudemment si elle était sûre de ne pas commettre une erreur avec Charlie ; peut-être changerait-elle d'avis un jour.
    — Évidemment, que je suis sûre, rétorqua-t-elle sèchement. Tu crois vraiment que je suis prête à me taper ça ? Mais c'est barbare !
    Une fois de plus, elle s'est mise à décrire tous les symptômes horribles qui accompagnent une grossesse. Les nausées et les crampes, les chevilles gonflées et les varices, « les brûlures d'estomac et les milliers de catastrophes naturelles », comme elle aime le dire, sans parler des hémorroïdes et de la perte de cheveux.
    — Au fond, Minty, le fœtus est un parasite, déclara-t-elle en redémarrant. Il pompe le calcium de tes dents, le fer de ton sang et les vitamines de tes aliments. C'est comme une tumeur à croissance rapide qui prendrait le contrôle de ton corps.
    Elle enchaîna sur les horreurs de l'accouchement. Les douleurs de la parturition : les hurlements, les points de suture et le sang. Mais le pire, précisa-t-elle, c'est la perte des capacités mentales.
    — C'est un fait reconnu : le cerveau de la femme rétrécit durant la grossesse, affirma-t-elle avec assurance, tandis que je descendais à nouveau de la voiture.
    — Eh bien peut-être, mais pas de soixante-dix pour cent comme tu l'affirmes, répliquai-je. Je crois que cette statistique n'est pas, enfin... pas tout à fait exacte.
    — Je suis sûre qu'elle l'est, rétorqua-t-elle en pinçant les lèvres et en secouant la tête. J'ai des tas d'amies extrêmement intello qui, dès l'instant où elle sont tombées enceintes, ont souscrit des abonnements à  Gala !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Dexterette, le 11 novembre 2012

    - Ça s'est bien passé, ma petite dame? s'enquit le chauffeur de taxi que je hélai en sortant de la gare de Waterloo.
    - Plus ou moins. Pas vraiment en fait.
    - Vous étiez en vacances ?
    - Non. En lune de miel.
    - Alors il est où, votre mari ?
    - Je n'en ai pas.
    - Vous n'en avez pas?
    - Non. Il s'est enfui.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Aelle, le 26 avril 2014

    Pourquoi? Parce que je suis gentille. C'est ce que tout le monde dit de moi. « Minty est vraiment gentille. » « Pourquoi tu ne demandes pas à Minty ? les entends-je dire. Ella va t'aider. » « Ah, tu n'as qu'à demander à Minty » « Mais non, ça ne la dérange pas », ajoutent-ils.
    En fait, ça la dérange, Minty. Ça la dérange même énormément. Personne ne s'en rend compte. Et bien que je sourie et acquiesce, je bous de rage. Parce que dernièrement, j'ai compris que j'en avais marre d'être gentille. Parce qu'en réalité je suis exploitée par mes collègues. Vraiment. Et je commence à saturer.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par pandaroux, le 14 mai 2013

    Je retirai mon casque pour écouter le sujet de Monica, pour lequel elle avait interviewé cinq futures mariées sur la cérémonie à venir.
    - .... Il s'est mis à genoux
    - .... Il était totalement bourré. Moi aussi.
    - ....J'ai cru qu'il avait un flingue
    - ....J'ai pris une grande inspiration et je lui ai posé la question
    -.... Je lui ai dit que j'étais enceinte de trois mois.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
3,00 € (neuf)
0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Les mésaventures de Minty Malone par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (406)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz