AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.04/5 (sur 17254 notes)

Nationalité : Danemark
Né(e) à : Copenhague , le 02/08/1950
Biographie :

Carl Valdemar Jussi Adler-Olsen est un écrivain danois.

Après avoir été le guitariste d'un groupe de musique pop, il s'essaie à la médecine, puis aux sciences politiques, sociologie, étudie le cinéma, mais aussi les mathématiques (1970-1978). De 1978 à 1989, il travaille comme rédacteur, éditeur et traducteur. Il transforme son appartement en boutique de BD d'occasion, monte une maison d'édition (Forlaget Donna, 1984-1989), joue les scénaristes et participe au Mouvement danois pour la paix (1981-1983). Il écrit son premier ouvrage, "Groucho & Co's groveste", un livre sur Marx Brothers, en 1984.

En 1997 Adler-Olsen publie son premier roman policier, "L'Unité Alphabet" ("Alfabethuset"), qui devient bestseller. Directeur et actionnaire de Solarstocc AG, entreprise de fabrication de systèmes photovoltaïques (2003-2006), il est également directeur de DK Technologies (2004-2007).

Il connaît un succès sans précédent avec "Département V" ("Afdeling Q"), série bestseller qui compte plusieurs tomes et qui a remporté de nombreux prix.

"Miséricorde" ("Kvinden i buret", 2007), le premier tome de la série, est couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires. "Délivrance" ("Flaskepost fra P", 2009) a reçu le Prix du meilleur Thriller scandinave ainsi que le Prix des libraires Danois. "Dossier 64" ("Journal 64", 2010) a réalisé la meilleure vente de livres au Danemark en 2010. "L'Effet Papillon" ("Marco Effekten", 2012) et "Promesse" ("Den grænseløse", 2014) connaissent le même succès en librairie.

Les quatre premiers tomes de "Département V" ont été adaptés au cinéma : "Miséricorde" en 2013, "Profanation" en 2014, "Délivrance" en 2016, "Dossier 64" en 2018.

Avec plus de 16 millions d'exemplaires vendus dans le monde, Jussi Adler-Olsen, Grand Prix policier des lectrices de Elle et Prix polar des lecteurs du Livre de Poche, est une star sur la scène du thriller.

site officiel : http://jussiadlerolsen.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Jussi.AdlerOlsen/
+ Voir plus
Source : Albin Michel, Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jussi Adler-Olsen   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Découvrez le booktrailer de 7m² de Jussi Adler-Olsen Combien mesure l'enfer ? 7m2. C'est la dimension de la cellule dans laquelle Carl croupit. Témoin gênant, il a été piégé par une puissante organisation de trafic de drogue. Depuis, il est devenu l'ennemi public n°1, même aux yeux de la police. Il ne lui reste qu'une arme : son équipe. Mais Rose, Assad, Gordon et Mona parviendront-ils à le sauver alors qu'au sein de la prison sa tête est mise à prix ? En savoir plus : https://www.albin-michel.fr/7m2-9782226471635 Nous suivre sur les réseaux sociaux : Instagram : https://www.instagram.com/editionsalbinmichel Facebook : https://www.facebook.com/editionsAlbinMichel Twitter : https://twitter.com/AlbinMichel Linkedin : https://www.linkedin.com/company/albin-michel

+ Lire la suite

Citations et extraits (1268) Voir plus Ajouter une citation
Il ne savait pas grand-chose de la mort sinon qu'elle survenait quand on s'y attendait le moins, rapide comme l'éclair, puis infiniment tranquille une fois qu'elle avait frappé sa victime. En revanche, il connaissait sa violence et le sentiment d'impuissance qu'elle laissait derrière elle. Celui-là, il le ressentait tous les jours.
Commenter  J’apprécie          520
"Vous devez juste vous souvenir de l'histoire du dromadaire qui se prenait pour une autruche et qui, effrayé parce que le vent du désert lui avait envoyé du sable dans les yeux, plongea la tête entière dedans."
Commenter  J’apprécie          450
Qui pisse contre le vent se rince les dents.
Commenter  J’apprécie          461
Quand on se retrouve sur une plaque de banquise face à une femelle ours, l'écume aux lèvres, il s'agit d'évaluer au plus vite les possibilités qui vous restent. Dans le cas présent, il en avait quatre.
Sauter à l'eau et nager.
Passer sur une autre plaque de glace.
Attendre en espérant que l'ourse n'avait pas faim.
Ou tuer l'ourse.
Chacune de ces solutions avait ses avantages et ses inconvénients. Mais en l'état, la quatrième lui paraissait la plus séduisante. Son adversaire était blessée et prête à se défendre bec et ongles. En grande partie parce qu'elle était tombée amoureuse. Il aurait dû s'en apercevoir plus tôt. Il était pourtant bien placé pour savoir que les femmes perdent facilement la tête quand elles sont dans cette situation et que cela conduit le plus souvent à la catastrophe.
Commenter  J’apprécie          400
Rita respectait la colère parce que la colère avait été le moteur de sa vie. Quand elle volait, quand elle délestait un pauvre imbécile de son portefeuille ou quand elle bousculait les gens qui avaient le malheur de se trouver sur son chemin. Elle savait que la colère ne menait à rien, mais c’était un sentiment qui lui faisait du bien. Porté par la rage, on pouvait déplacer des montagnes.
Commenter  J’apprécie          370
Il soupira et entreprit d’écrire un message. Il était prêt à parier que les claviers de téléphone portable avaient été conçus par un pygmée, avec des doigts aussi fins que des macaronis. Face à ces trucs-là, un utilisateur lambda originaire d’Europe du Nord et de taille moyenne se sentait comme un hippopotame à qui on demanderait de jouer de la flûte à bec.
Commenter  J’apprécie          342
Poème de Falah Alsufi, migrant irakien, et traduit par Caroline Berg.

Les doigts des noyés

La vie des doigts des noyés est plus longue
Que notre histoire
Lointains et si proches
Nous voyons les noyés
Nous voyons leur espoir
De vivre
En paix.

Chaque jour, nous voyons le bout de leurs doigts
Disparaître sous la mer
Mais nos yeux ont appris
À ne pas voir.

Leurs doigts émergent
À la surface de la mer
Ils se tendent
Vers le ciel
Ils ne sont plus mouillés
Les doigts des noyés
Sont secs pour l'éternité.

(page 9).
Commenter  J’apprécie          338
— C’est vrai qu’il est chiant, mais au moins il est juste.
— Ah bon ? Pourquoi tu dis ça, Assad ?
— Parce qu’il est chiant avec tout le monde.
Commenter  J’apprécie          332
Carl s'écroula dans son lit et se souvint du remède dit "du chapeau". D'après ce qu'il savait, son père l'utilisait aujourd'hui encore pour se soigner.
"Tu t'allonges dans ton lit", lui avait-il conseillé un jour. "Tu accroches ton chapeau au pied du lit. Puis tu prends la bouteille d'alcool qui devrait toujours être posée sur ta table de nuit et tu bois jusqu'à ce que tu voies deux chapeaux. Je te promets que tu ne seras plus malade le lendemain en te réveillant. Ou alors tu n'en auras rien à foutre de l'être encore."
Commenter  J’apprécie          310
Je voudrais bien y voir les prétentieux qui nous gouvernent. S’ils étaient obligés de remplir des formulaires pour avoir leurs dîners gratuits, leurs chauffeurs gratuits, leur logement gratuit, leurs indemnités journalières, leurs voyages gratuits, leur secrétaire gratuite et tout le tremblement, ils n’auraient le temps ni de manger, ni de dormir, ni de voyager, ni de rouler en voiture, ni de faire quoi que ce soit. P 282
Commenter  J’apprécie          310

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs de Jussi Adler-Olsen Voir plus

Quiz Voir plus

Département V

Quel est le grade de Carl Mørck au département V ?

commissaire
vice-commissaire
capitaine
inspecteur

10 questions
146 lecteurs ont répondu
Thème : Jussi Adler-OlsenCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..