AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Christophe (17)


Nastie92   19 mars 2014
L'idée fixe du savant Cosinus de Christophe
(...) Zéphyrin montra dès sa plus tendre enfance les plus louables dispositions pour les recherches scientifiques. Livré à lui-même, il s'ingéniait avec beaucoup de persévérance à résoudre les problèmes les plus compliqués, comme par exemple d'introduire son polichinelle dans une bouteille.
À deux ans, il était déjà de première force sur l'addition, opération arithmétique dont il avait, de sa propre initiative, découvert des applications culinaires fort ingénieuses, mais pour lesquelles la cuisinière, esprit borné, n'avait malheureusement pas toute l'admiration qu'elles méritaient.
Mais l'opération pour laquelle il se sentait vraiment né, c'était la soustraction qu'il exécutait avec un brio et une sûreté de mains tout à fait dignes d'éloges, dans l'armoire de madame sa mère qui avait parfois le mauvais goût d'en témoigner quelque mécontentement.
Commenter  J’apprécie          200
Caliban   02 juillet 2018
Le sapeur Camember de Christophe
La vie,hélas ! n'est qu'un tissu de coups de poignard qu'il faut savoir boire goutte à goutte .
Commenter  J’apprécie          102
Nastie92   17 janvier 2014
L'idée fixe du savant Cosinus de Christophe
Conséquences variées de l'explosion.

Au bruit de l'explosion, les bourgeois s'émeuvent avec simultanéité.
Les femmes crient avec stridence et les enfants piaillent avec entrain.
Les chats mamaoutent avec furie.
Les chiens de tout âge et de tout sexe aboient avec rage.
La patrouille s'élance avec ardeur.
Les chevaux s'emportent avec fracas.
Le laboratoire municipal, sous l’œil protecteur de la police urbaine, étudie avec attention les débris présumés de l’explosion.
Et le bureau météorologique ayant fait appel à toute sa sagacité, n'y comprend rien, selon l'usage.
Commenter  J’apprécie          100
genou   01 mars 2016
Les Facéties du Sapeur Camember, tome 1 de Christophe
« Tout ce dont j’ai besoin en fait de facéties, je le trouve dans le Camember. »
MON ONCLE.
Commenter  J’apprécie          50
genou   01 mars 2016
Les Facéties du Sapeur Camember, tome 1 de Christophe
"Le rire est un besoin physique qui dilate le parenchyme splénique et se traduit extérieurement par une contraction des muscles zygomatiques. »
Dr GUY MAUVE.
Commenter  J’apprécie          50
klakmuf   23 novembre 2014
Le sapeur Camember de Christophe
Il s'est endormi pour cause de sieste.
Commenter  J’apprécie          50
mandrake17   27 septembre 2017
L'idée fixe du savant Cosinus de Christophe
A son baptême, il reçut les prénoms harmonieux, poétiques et distingués de Pancrace, Eusèbe, Zéphyrin, ce dont il parut se soucier comme un cloporte d'un ophicléide.
Commenter  J’apprécie          40
klakmuf   25 novembre 2014
Le sapeur Camember de Christophe
" Mon colonel peut s’ingurgiter par soi-même que le sapeur ne l’a point-z-enduit d’erreur, puisque c’est écrit-z-ici fort malement que le pipelet n’est point-z-ici, comme mon colonel peut se l’obtempérer lui-même par sa vue visuelle et subséquente."
Commenter  J’apprécie          31
klakmuf   23 novembre 2014
Le sapeur Camember de Christophe
Il a reçu sa feuille de route pour l'autre monde, sans billet d'retour.
Commenter  J’apprécie          30
Jangelis   10 février 2014
Le sapeur Camember de Christophe
Sorti de chez le Père Christophe pour entrer chez le Père Bibelot, Ephraïm persiste dans sa manière d'agir qui consiste à ne rien faire.
Commenter  J’apprécie          30
Jangelis   10 février 2014
La famille Fenouillard de Christophe
Les Fenouillard, bonnetiers de père en fils, à l'enseigne d'Autant ici qu'ailleurs, faisaient à Saint-Rémy-sur-Deule (Somme-Inférieure), depuis les temps préhistoriques, le commerce des bonnets imperméables et des bas antinévralgiques (articles spéciaux pour célibataires des deux sexes)
Commenter  J’apprécie          30
genou   12 juin 2016
Les Facéties du Sapeur Camember, tome 3 de Christophe
Camember sur les planches (premier début).
Camember et Cancrelat sont de service au théâtre, où une troupe de passage donne un drame en vers.
Le « traître » déclame :
« … Et ma vengeance, en somme,
Doucement de chemin va son petit bonhomme ! »
« Canaille ! va », murmure Camember, indigné.
Mais ayant entendu du bruit, le traître s’empresse de se soustraire à tous les regards en disparaissant dans un coffre qui se trouve là par hasard.
« Faut-y qu’il ait un aplomb ! dit Camember hors de lui.
Alors la jeune opprimée vient ourler des mouchoirs avec la tranquillité d’une âme pure. Camember n’y tient plus et fait irruption sur la scène.
« Faites excuse, mam’selle, mais que vous semblez ignorer qu’il y a dans vot’ malle un sale pékin qui mijote à vot’ vis-à-vis des fumisteries subversives !
Puis, plein de zèle, Camember ouvre le coffre et saisit par les jambes le traître, qui proteste avec la dernière énergie. Alors Camember appelle à l’aide : « Cancrelat ! arrive ici, vieux lapin !
« Allons ! Du nerf, Cancrelat, de la vigueur ! enlève-moi c’t’iroquois et vivement ! Ayez pas peur, mam’selle ; nous allons l’boucler et solidement et rien ne s’oppose plus maintenant à ce que vous épouseriez Ugène !
Conclusion : quinze jours de salle de police, pour scandale public, au sapeur Camember et au fusilier Cancrelat !
" Vois-tu, Cancrelat, dit Camember, dor-en-avant, entre l’arbre et le doigt ne mets jamais l’écorce !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
klakmuf   25 novembre 2014
Le sapeur Camember de Christophe
"le pékin, il se parfume encore d’absence non motivée (...) il s’ballade à jet continu ! "
Commenter  J’apprécie          21
genou   12 juin 2016
Les Facéties du Sapeur Camember, tome 3 de Christophe
Puissance de l’addition
« Mossieu Gamempre ! vous seriez pien aimaple t’aller à la ferme me chercher tes hommes te derre.
— Mam’selle Victoire, c’est pour moi-z-un bonheur inaffable de vous être agriable ; je vas, je vole et je reviens ! »
Malheureusement, la route étant longue et la chaleur étouffante, Camember s’affale dans la première auberge. Aussitôt l’élève Merlin demande à l’élève Batifol s’il veut savoir au juste ce que c’est que l’addition des fractions.
L’élève Batifol y ayant consenti, l’élève Merlin lui fait part de la méthode qu’il compte employer pour faire l’opération. Batifol, qui a compris, pose les premières fractions…
... auxquelles l’élève Merlin, avec un soin tout particulier et un remarquable esprit de méthode, s’empresse d’ajouter quelques nombres ou expressions également fractionnaires…
… qui s’augmentent de certaines quantités ou grandeurs de même nature apportées par l’élève Batifol, qui montre à cette occasion combien il possède l’esprit d’assimilation.
Si bien que les élèves Merlin et Batifol obtiennent à la fin une somme ou total à forme entière produisant une nouvelle fraction, ce qui est bien étonnant au point de vue arithmétique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ctalire   29 mars 2015
La famille Fenouillard de Christophe
(...) déclaration péremptoire de Mme Fenouillard ("C'est pas tout, ça ! mais nous devenons de vrais mollusques ! J'entends que, dès demain, nous partions en voyage !"), le virus de la bougeotte s'abattit sur l'intégralité de la famille.
Commenter  J’apprécie          10
Taraxacum   26 août 2019
Vercingétorix de Christophe
Il était d'ailleurs à prévoir qu'ayant occupé à l'appel de Marseille la côte méditerranéenne de la Gaule et la Narbonnaise, Rome ne ferait pas le geste généreux de restituer sa conquête, car cette conquête lui ouvrait, pour communiquer avec sa nouvelle colonie d'Ibérie, (Espagne), une route terrestre beaucoup plus commode et plus sûre que la route maritime dont elle disposait.
Commenter  J’apprécie          00
Taraxacum   26 août 2019
Vercingétorix de Christophe
En l'an 629 de Rome (125 av. J.C.), la ville grecque de Marseille s'étant prise de querelle avec sa voisine, la peuplade gauloise des Salyens, eut la fâcheuse idée d'appeler Rome à son aide et de lui demander le secours de ses légions.
Je dis que cette idée fut fâcheuse! Elle était même fort dangereuse, car les Romains, peuple de proie, étaient de ces gens auxquels pensait certainement La Fontaine quand il écrivait:
"Laissez-leur prendre un pied chez vous,
Ils en auront bientôt pris quatre!"
On doit bien penser que Rome bondit sur l'occasion qui lui était offerte de pénétrer, les armes à la main, dans cette Gaule dont, ainsi que je l'ai dit, le nom seul la faisait trembler depuis des siècles.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49689

Chacun des 7 enfants adoptés par le riche excentrique Reginald 'Monocle' Hargreeves est appelé par son numéro d'ordre et, parfois par un prénom ou un surnom. Ainsi, le n°1, Luther, doté d'une force musculaire impressionante, est-il surnommé ..#.. après avoir vécu quelques années à la surface de la Lune.

Moonface
Spaceboy
Rocketman

7 questions
4 lecteurs ont répondu
Thèmes : super-héros , fantastique , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur