AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.02 /5 (sur 1088 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Tokyo , le 01/05/1927
Mort(e) à : Mitaka, Préfecture de Tokyo , le 31/07/2006
Biographie :

Akira Yoshimura 吉村 昭 est un auteur japonais de romans et nouvelles.

Né dans le quartier populaire de Nippori à Tokyo, il est issu d'une famille assez aisée de dix enfants. Adolescent à la fin de la guerre, il perd son frère dans les combats en Chine.

Ses romans s'inspirent de légendes japonaises ("Naufrages", 1982) ou bien encore de faits divers souvent liés à la Seconde Guerre mondiale ("La guerre des jours lointains", 1978).

Son style d'écriture est souvent assez sombre et d'une grande précision, quasi chirurgicale.
Lorsqu'il écrit des romans historiques, il se déplace pour recueillir des témoignages, non seulement sur les faits, mais aussi les ambiances, et les sentiments. Il se base aussi sur des dossiers d'enquêtes très précises et des ouvrages de médecine.

Son roman "Liberté conditionnelle" ("Kari-shakubo", 1988), inspiré de la vie de Yoshie Shiratori, a servi de base au film "L'Anguille" (1997) de Shōhei Imamura, qui a obtenu la Palme d'Or au Festival de Cannes, ex aequo avec le "Goût de la cerise" d'Abbas Kiarostami.

Il est lauréat du Prix Osamu Dazai en 1966 pour "Voyage vers les étoiles" et le prix Yomiuri en 1984 pour "Hagoku". Il fut Président de l'union des écrivains japonais.

Il était l'époux de l'écrivaine Setsuko Tsumura (1928).

En 2006, atteint d'un cancer du pancréas, il refuse l'acharnement thérapeutique et demande l'euthanasie.
+ Voir plus
Source : Wikipedia , lalitteraturejaponaise.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

BooKalicious Versus : Akira Yoshimura Premier débat / versus de BooKalicious. Tara Lennart & M. Achille débattent du pour et du contre après la lecture de "La Jeune fille Suppliciée sur une étagè...


Citations et extraits (202) Voir plus Ajouter une citation
andman   07 janvier 2014
Naufrages de Akira Yoshimura
Isaku avait entendu parler des terribles châtiments qu'ils encouraient. Ils risquaient d'être ligotés et promenés, puis crucifiés la tête en bas et éviscérés à coups de lance. On disait aussi qu'on était crucifié après avoir eu les membres sciés. Si on apprenait qu'ils avaient pillé la cargaison d'un navire et battu à mort des matelots, on leur ferait certainement subir le même sort.
Commenter  J’apprécie          377
Sachka   16 juin 2020
Naufrages de Akira Yoshimura
Sur le rivage, il voyait des femmes, des vieillards et des enfants, le dos courbé. Quand le calme revenait après plusieurs jours de tempête, on trouvait beaucoup d'algues et de coquillages à ramasser. Il arrivait parfois que viennent aussi s'échouer des morceaux d'épaves, des fruits ou des fragments d'objets usuels, portés par les flots. Sa mère se dépêcha d'aller les rejoindre.

Un petit bateau flottait sur la mer. Contrairement à la nuit précédente, il n'y avait pas de vent, et

l'étendue d'eau était paisible sous le pâle soleil. Il entreprit de mettre le bateau de son père à l'eau. Il le tira sur le sable puis, les pieds dans l'eau froide, le poussa vers le large. Quand il prenait la rame, il pensait toujours à son père. La poignée en était lisse, et à la pensée que c'étaient les paumes de son père qui l'avaient façonnée ainsi, il avait conscience de sa présence à ses côtés.
Commenter  J’apprécie          362
Piatka   04 mars 2014
Le Convoi de l'eau de Akira Yoshimura
Dans cette gorge constamment ravinée par la pluie, la vitesse à laquelle germaient les bourgeons printaniers était stupéfiante. Au début c'était comme si tout se couvrait vaguement d'une fine couche de poudre vert-de-gris, mais de jour en jour la couleur devenait plus foncée, et bientôt les couleurs fraîches du feuillage printanier se répandaient dans toute la vallée.
Commenter  J’apprécie          341
Sachka   18 juin 2020
Naufrages de Akira Yoshimura
De retour à la maison, sa mère lui servit un bol de saké. Il le porta à ses lèvres et fut surpris par l'arôme qui se développa aussitôt à l'intérieur de sa bouche.

Après en avoir bu une gorgée, sa mère dit avec émotion :

- C'est de la bonne qualité. Je n'en ai jamais bu d'aussi bon. Ce n'est pas la même chose quand il est fait avec du riz.

Le liquide était épais, et une vague de chaleur se répandit dans son corps. Il se sentit tout ragaillardi.

- C'est au printemps de l'année prochaine que papa va revenir... J'espère qu'il sera en bonne santé, dit-il à sa mère.

Elle se tourna vers lui :

- Ne sois pas idiot, bien sûr qu'il reviendra en bonne santé. Ton père est solide, il ne risque pas de tomber malade, lui répondit-elle d'une voix forte.

Isaku prit une gorgée de saké. Il voulait être un pêcheur accompli pour le retour de son père. Il voulait être fort, être capable de soulever facilement un sac de riz.

L'ivresse le gagnait et tout se mit à tanguer devant ses yeux. Il termina son saké d'un seul coup et, titubant, alla s'affaler sur sa natte. Il plongea aussitôt dans un profond sommeil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          326
andman   02 avril 2013
Le Convoi de l'eau de Akira Yoshimura
Sa seule arme était la connaissance obtenue par les études. Mais, comme quelque chose d'hétérogène, elle ne se confondait pas au travail des ouvriers couverts de sueur et de cambouis.

Dans ses yeux minces qui luisaient derrière ses lunettes cohabitaient sans cesse la crainte et l'arrogance. Comme s'il tentait de dissimuler le sentiment d'impuissance vis-à vis des travailleurs, commun aux ingénieurs diplômés de l'université.
Commenter  J’apprécie          290
andman   24 juillet 2013
Liberté conditionnelle de Akira Yoshimura
Cependant, même si elle savait qu'il était en liberté conditionnelle, le crime qu'il avait perpétré dans le passé resterait entre eux, et finirait certainement par devenir pesant. La femme supporterait-elle qu'il la caresse de ses mains tachées du sang d'Emiko.
Commenter  J’apprécie          280
andman   03 avril 2013
Le Convoi de l'eau de Akira Yoshimura
On dit que le projet de budget du plan des travaux intègre les indemnités des victimes en fonction de la puissance maximale en kilowatts du barrage. En somme, la mort est une réalité prise en compte dès le début. Ceux qui travaillent dans un tel contexte semblent s’efforcer de devenir insensibles à la mort d’autrui. Dans la pratique, si l’on devait s’apitoyer à chaque décès, il n’y aurait pas de travail possible.
Commenter  J’apprécie          270
araucaria   19 mars 2016
Naufrages de Akira Yoshimura
La mort d'un homme, sur le moment, attristait la famille et le reste du village, mais on croyait au retour des âmes et on se résignait vite. La vie était un don des dieux et des bouddhas, et quand venait la mort, l'âme humaine partait aux confins de la mer, pour ensuite revenir dans le ventre d'une femme afin de revivre dans le corps d'un bébé. La mort n'était pour l'âme qu'une période de profond repos précédant son retour, et les villageois croyaient que se lamenter trop longtemps troublait la paix de l'âme du mort. Dans le cimetière, on dressait les pierres tombales et les stûpas face à la mer pour favoriser le retour des âmes au village.
Commenter  J’apprécie          250
BurjBabil   10 novembre 2020
Un dîner en bateau de Akira Yoshimura
Sa décision d’en finir ainsi en entraînant les siens, alors que chacun craignait de perdre la vie dans les bombardements qui s’intensifiaient, m’avait paru singulière. Sa vision de la mort comme une solution à ses problèmes me choquait. Que sa passion pour sa maîtresse ait été si forte que la vie avec sa femme lui ait paru insupportable me semblait stupéfiant. Ce choix, compréhensible en temps de paix, ne l’était pas quand l’existence même des familles était menacée.
Commenter  J’apprécie          240
brigittelascombe   14 octobre 2012
Le Convoi de l'eau de Akira Yoshimura
Un abîme s'ouvrit au fond de moi.Tandis que dans cet espace vacant,quelque chose d'énigmatique et lourd s'engouffrait brusquement avec la violence d'un torrent en crue.

Le hameau qui avait bien voulu soigner ma blessure était en train de disparaître de cette vallée.
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Titres en couleurs

"La Ligne ..." est un roman de Stephen King.

Bleue
Rouge
Verte
Jaune

12 questions
7 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..