AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sophie Rèfle (Traducteur)
EAN : 9782742790043
283 pages
Éditeur : Actes Sud (03/04/2010)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 20 notes)
Résumé :

Le 1er septembre 1923, peu avant midi, se produit le grand tremblement de terre du Kantô. De Tôkyô à Yokohama, tout n'est plus que désastre : un épisode de la vie du Japon qui laissa la population dans un extrême dénuement et le pays dans une situation économique déplorable. Le lecteur se trouve ainsi projeté dans le flot terrifiant des événements tout en découvrant l'attitude de toute ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Unhomosapiens
  04 octobre 2017
C'est avec une certaine déception que je viens de terminer ce récit.
En introduction, Yoshimura énumère les récents grands séismes qui ont secoué le Kanto avant celui-ci. Pour celui de 1923, il se réfère à de nombreux témoignages pour décrire l'horreur et la confusion qui régnaient dans la région pendant et après. Récit assez rébarbatif, voire ennuyeux.
J'ai trouvé la 2ème partie plus intéressante. Il y décrit les rumeurs qui ont circulé après le seisme. Notamment les massacres de Coréens qui étaient accusés, sans raison, de profiter de la situation pour attaquer, piller et violer.
Très intéressant également, le passage sur les exactions de la police et de l'armée à l'encontre des socialistes et comunistes, le gouvernement ne voulant pas prendre le risque que le pays bascule à gauche. Le refus des secours et marchandises provenant d'un bateau soviétique est à cet égard, édifiant.
Sur le même thème, le meurtre de Osugi Sakae, célèbre anarchiste et militant de gauche, et de sa compagne est un autre point instructif.
Pourtant, ce récit ne m'a pas passionné et j'ai du me forcer pour en terminer la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Cacha
  23 juin 2015
Dur à lire émotionnellement parlant, mais très intéressant d'
un point de vue historique (un épisode de l'histoire du Japon que je ne connaissais pas). Ce tremblement de terre a eu lieu le 1er septembre 1923, a fait de nombreuses victimes, en particulier à cause des incendies qui se sont déclarés à sa suite, à cause de plusieurs facteurs dont l'éclatement des canalisations d'eau, de Tokyo à Yokohama. Je connaissais encore moins les meurtres de travailleurs coréens dus à des rumeurs infondées, ainsi que celui d'un militant socialiste, de son amie et de son neveu de 6 ans.
Commenter  J’apprécie          91
jerseyromeo
  26 juin 2014
Parfois peut-être un peu long et scrupuleux dans les détails fournis, ce récit-document apporte néanmoins un éclairage exceptionnel sur cette immense catastrophe, qu'il faut absolument connaître pour comprendre les origines du Japon moderne;l'auteur détaille toutes les conséquences de la catastrophe ; humaines, scientifiques, politiques etc...et l'on peut penser que ce livre lui servit d'exutoire, nourri qu'il fût par les récits que lui firent ses parents du tremblement de terre.
Commenter  J’apprécie          30
ClarenceM
  15 mars 2016
A la manière d'un récit journalistique, le déroulement du tremblement de terre est narré sans emphase et avec un certains dépouillement. Devant l'ampleur de cette catastrophe naturelle, plus aucun être humain n'arrive à se détacher d'aucun autre : toute les victimes sont traitées sur le même pied d'égalité, le narrateur ne focalisant sur aucun personnage en particulier. Il ne relate que les événements, dans l'horreur, la cruauté mais aussi l'humanité la plus touchante.
Un document historique édifiant, avec quelques longueurs, notamment dans la partie traitant de la psychose collective qui amènera à considérer les coréens comme seuls responsables du carnage ayant suivi le grand tremblement de terre.
Commenter  J’apprécie          10
edwige31
  07 avril 2017
Oh que je suis déçue moi qui adore les romans de
Akiro Yoshimura. A part quelques descriptions saisissantes notamment la scène du lac, la litanie des chiffres très scientifique est carrément rebutante. J'ai vraiment ét déroutée par cette oeuvre qui se situe entre le rapport historiques et le commentaire scientifique. J'ai eu du mal à finir.....
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
UnhomosapiensUnhomosapiens   03 octobre 2017
Bientôt des bourrasques de vent provoquèrent de véritables cyclones ardents dus au phénomène des tourbillons de feu. Ils soulevèrent de terre des plaques de tôle, des couvertures, des meubles, et parfois des êtres humains et des chevaux.
Yamato Matsu, qui avait alors dix-huit ans, vit s'envoler un homme qui portait sa vieille mère sur le dos, et une carriole qui s'éleva en tournoyant dans les airs avec le cheval qui la tirait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
UnhomosapiensUnhomosapiens   04 octobre 2017
Postface
Mes parents vécurent le grand tremblement de terre du Kantô à Tokyo et leurs récits ont accompagné mon enfance. La confusion des esprits décrite par mes parents m'horrifiait. La panique que ressent l'homme face à ses semblables lorsqu'il est confronté à une catastrophe est ce qui m'a poussé à écrire ce récit . (...)
Akira Yoshimura
1973
Commenter  J’apprécie          50
UnhomosapiensUnhomosapiens   04 octobre 2017
L'armée et la police qui avaient tenté de dissimuler le massacre de Kameido voulurent cacher un autre crime barbare, l'assassinat d'Osugi Sakae, de sa compagne Ito Noe, et de son neveu Tachibana Munekazu, par le capitaine Amakazu Masahiko, commandant de la gendarmerie militaire de Shibuya et de Kojimachi, et plusieurs de ses subordonnés.
Il fut commis le 16 septembre, et le ministère de l'Armée s'evertua à le tenir secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   28 novembre 2019
C'était stupéfiant.L'étang était rempli de corps de courtisanes .Elles étaient en tenue de nuit ,à moitié dénudées,recouvertes en partie par l'eau.Les cadavres n'étaient presque pas brûlés,certaine avaient conservé leur belle coiffure.Ce n'était plus un étang mais un amas de corps enchevêtrés . Les couleurs gaies de leurs vêtements rendaient cette vision encore plus insupportable.
Commenter  J’apprécie          10
UnhomosapiensUnhomosapiens   05 janvier 2019
Depuis l'ère Meiji, le gouvernement partageait avec l'armée l'objectif de faire du Japon un pays riche et fort et s'efforçait d'approfondir sa collaboration avec le monde des affaires.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Akira Yoshimura (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Akira Yoshimura

BooKalicious Versus : Akira Yoshimura
Premier débat / versus de BooKalicious. Tara Lennart & M. Achille débattent du pour et du contre après la lecture de "La Jeune fille Suppliciée sur une étagè...
autres livres classés : catastrophes naturellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
461 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre