AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.73 /5 (sur 596 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mâcon , le 21/10/1790
Mort(e) à : Paris , le 28/02/1869
Biographie :

Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine est un poète, romancier, dramaturge et prosateur en même temps qu'un homme politique français. Il est l'orateur d'exception qui proclame et dirige la Deuxième République et l'une des plus grandes figures du romantisme en France.

Alphonse de Lamartine naît dans une famille de petite noblesse attachée au roi et à la religion catholique à Mâcon : il passe son enfance en Bourgogne du sud, en particulier à Milly. Après un temps en collège à Lyon, il poursuit son éducation à Belley, où il rencontre Aymond de Virieu, avec lequel il fait plus tard un voyage en Italie, celui que Lamartine évoque dans le sensible roman de "Graziella".

En octobre 1816, il rencontre Julie Charles à Aix-les-Bains et vit avec elle un amour tragique puisque Julie meurt en décembre 1817. Il écrit alors les poèmes des "Méditations poétiques" (parmi lesquels le célèbre poème "Le Lac") dont le recueil est publié en 1820 et obtient un grand succès.

Alphonse épouse Marianne-Elisa Birch, une jeune Anglaise, en 1820, et occupe des fonctions de secrétaire d'ambassade en Italie avant de démissionner en 1830. Il publie alors d'autres poèmes comme, en 1823, les "Nouvelles Méditations poétiques" et "La Mort de Socrate", ou, en juin 1830, les "Harmonies poétiques et religieuses" après avoir été élu à l’Académie française en 1829 au fauteuil 7.

En 1830, il entre en politique et se rallie à la Monarchie de juillet mais échoue à la députation. Il voyage alors en Orient visite la Grèce, le Liban et les lieux saints du christianisme. En 1833, il est élu député et le restera jusqu'en 1851 : il évolue du royalisme au républicanisme et prononce des discours remarqués et joue un rôle important au moment de la Révolution de 1848 mais se retire de la politique après sa lourde défaite lors de l'élection présidentielle qui porte au pouvoir Louis Napoléon Bonaparte en décembre 1848.

Lourdement endetté, il doit vendre Milly en 1860 et écrire des œuvres alimentaires comme de nombreuses compilations historiques (peu solides aux yeux des historiens d'aujourd'hui) ou son "Cours familier de littérature" (1856-1869) à côté de textes plus réussis mais mineurs comme "Le Tailleur de pierre de Saint-Point" (1851). Son dernier grand poème "La Vigne et la Maison" est écrit en 1857.

Il repose dans le caveau familial à Saint-Point (Saône et Loire).
+ Voir plus
Source : www.de-plume-en-plume.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Alphonse de Lamartine   (224)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Henri Guillemin raconte l'Histoire : Les 121 jours de Lamartine (1986 / France Culture). Réalisation : Marie Vouilloux. Émission “Les historiens racontent”, diffusée sur France Culture le 14 septembre 1986. Présentation des Nuits de France Culture : « Son programme, en 1848 : augmenter le traitement des instituteurs, supprimer le remplacement militaire, taxer le prix du charbon, imposer les successions, nationaliser les chemins de fer, créer l'impôt sur le revenu. Un homme qui propose ce programme ne peut qu'être renversé, et très vite. Il est vrai qu'en plus, Lamartine voulait faire abaisser la durée du travail quotidien à dix heures, au lieu de onze. “Scandaleux”, selon la Revue des Deux Mondes : “un attentat, une violence faite à la liberté”. Qui donc était le Lamartine politique ? Allait-il être, à son insu, celui qui pouvait endormir les “rouges” jusqu'à ce qu'on puisse les museler ? » Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (450) Voir plus Ajouter une citation
Alphonse de Lamartine
Kittiwake   22 mars 2014
Alphonse de Lamartine
Le livre de la vie est le livre suprême. Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix ; Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois. Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même ; On voudrait revenir à la page où l'on aime. Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts.
Commenter  J’apprécie          2652
Alphonse de Lamartine
isajulia   05 novembre 2013
Alphonse de Lamartine
La vie est ton navire, pas ta demeure.
Commenter  J’apprécie          1076
Alphonse de Lamartine
Ladybirdy   01 novembre 2018
Alphonse de Lamartine
On n’a pas deux cœurs, l’un pour l’homme, l’autre pour l’animal. On a du cœur ou on n’en a pas.
Commenter  J’apprécie          942
Alphonse de Lamartine
Piatka   11 février 2014
Alphonse de Lamartine
LE PAPILLON



Naître avec le printemps, mourir avec les roses ;

Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur ;

Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,

S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur ;

Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,

S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles :

Voilà du papillon le destin enchanté .

Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,

Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,

Retourne enfin au ciel chercher la volupté !
Commenter  J’apprécie          814
Alphonse de Lamartine
Eve-Yeshe   15 avril 2015
Alphonse de Lamartine
Le livre de la vie est le livre suprême

Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix;

Le passage adoré (attachant) ne s'y lit pas deux fois,

Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même;

On voudrait revenir à la page où l'on aime

Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts.



Alphonse de LAMARTINE

Commenter  J’apprécie          720
Alphonse de Lamartine
milamirage   29 mai 2013
Alphonse de Lamartine
On voudrait revenir à la page où l'on aime

Et la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts.
Commenter  J’apprécie          733
Alphonse de Lamartine
Carosand   02 juin 2014
Alphonse de Lamartine
"La vie est ton navire et non pas ta demeure".
Commenter  J’apprécie          650
Alphonse de Lamartine
sagesse66   22 octobre 2019
Alphonse de Lamartine
Vivez, aimez, c'est la sagesse : hors le plaisir et la tendresse, tout est mensonge et vanité !
Commenter  J’apprécie          642
Malaura   10 janvier 2012
Méditations poétiques de Alphonse de Lamartine
Ainsi tout change, ainsi tout passe ;

Ainsi nous-mêmes nous passons

Hélas ! Sans laisser plus de trace

Que cette barque où nous glissons

Sur cette mer où tout s’efface.

Commenter  J’apprécie          600
Alphonse de Lamartine
nour26   22 janvier 2015
Alphonse de Lamartine
Rien n'est vrai, rien n'est faux; tout est songe et mensonge, Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge.
Commenter  J’apprécie          580

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Alphonse de Lamartine (1459)Voir plus


Quiz Voir plus

Culture générale en rose.

Qui a écrit et chanté "La vie en rose" ?

Edith Piaf
Marguerite Monnot
Josephine Baker

13 questions
263 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , chanson , culture générale , films , poésie , géographieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..