AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 105 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 16/03/XXXX
Biographie :

Amanda Stevens a grandi à Bradford, en Arkansas, un petit hameau niché entre les plateaux du delta infestés de moustiques et les contreforts rocheux des Ozarks, une région ancrée dans le folklore dont elle dit "Quelqu'un a dit que le Sud est la maison des gens qui aiment parler. Cela est particulièrement vrai de la population rurale du Sud où j'ai grandi".

Née d'un père agriculteur et d'une mère passionnée par la fabrication de patchworks, Amanda est élevée au cœur des traditions et des légendes transmises de génération en génération. Entre un goût précoce pour la lecture et dotée d'une imagination fertile, Amanda sait très tôt qu'elle veut écrire.

Avant de devenir écrivain à plein temps, Amanda travaille pour le gouvernement des États-Unis puis dans le secteur du pétrole et de l'énergie.

Son premier roman Killing Moon est publié par Silhouette.

Elle vit à Houston, Texas.
+ Voir plus
Source : www.mes-livres.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Amanda Stevens, BioTrailer
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   27 décembre 2012
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
Elle était jolie femme, indubitablement. Ni trop mince, ni trop grande, elle n’était pas d’une beauté parfaite, mais possédait néanmoins une aura indéfinissable qui piquait sa curiosité.
Commenter  J’apprécie          30
mimo26   25 septembre 2018
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
Sadie avait disparu de la cour de la même école dix ans jour pour jour avant

Emily Campbell. Si l’auteur de l’enlèvement était le même, la petite risquait

fort de connaître un sort identique à celui de la première victime.

— Ne saute pas trop vite sur les conclusions, conseilla Abby. Nous ne

disposons encore d’aucune information précise. Dix ans, cela représente une

très longue période.

— Je ne cesse de me répéter qu’il ne s’agit peut-être que d’une horrible

coïncidence, soupira Naomi, une main glissée dans les cheveux.

Malgré l’épuisement, sa beauté demeurait resplendissante. Elle était

toujours la grande soeur fascinante qu’Abby n’avait cessé d’idolâtrer depuis

son enfance.

— Je sais mieux que personne ce qu’elle doit ressentir en ce moment précis,

reprit-elle en reportant son attention sur Tess. La terreur, la culpabilité… Les

questions qui vous harcèlent continuellement sans trouver de réponses. Mais

en même temps…

Elle se tourna de nouveau vers elle, les sourcils froncés.

— Vois-tu, je persiste à penser qu’il s’agit là de la première ouverture qui

nous soit offerte depuis la disparition de Sadie. Peut-être… peut-être auronsnous

enfin la chance de savoir ce qui est advenu de mon bébé.

— Naomi…

— Oh, je sais. Après tout ce temps, pourquoi entretenir encore des espoirs ?

Je me sens même coupable rien que d’y songer. C’est sur Emily que nous

devons concentrer nos efforts, j’en suis consciente. C’est elle que nous devons

retrouver.

— Mais tu ne cesses de penser à Sadie, n’est-ce pas ? murmura Abby en lui

saisissant doucement la main. Il en est de même pour moi, je l’avoue.

— Dix ans, soupira Naomi. Dix ans, et je ne peux pas m’empêcher de

continuer à croire qu’elle est là, vivante, quelque part. D’espérer que nous

finirons d’une manière ou d’une autre par la retrouver, qu’elle reviendra un

jour à la maison…

Abby n’avait jamais abandonné cet espoir, elle non plus, en dépit de ce que

son expérience de terrain lui avait enseigné. C’était du reste ce même espoir

qui avait motivé son engagement dans la police à la fin de ses études, et qui

l’avait décidée à rester à Eden. Une affectation dans une grande ville lui eût

sans doute offert de meilleures opportunités de carrière, mais tant que la

disparition de sa nièce n’était pas élucidée, elle ne pouvait qu’en rejeter l’idée.

Un départ serait synonyme de résignation devant la fatalité. Et infliger cela à

sa soeur était hors de question.

Elle jeta un coup d’oeil à sa montre. 15 heures. Les classes maternelles de

Fairhaven Academy venaient de relâcher les petits jusqu’au lendemain. Abby

les imagina dans leurs tabliers d’uniforme, impatients de retrouver leurs

parents, ou courant en tous sens dans la cour de récréation parmi les rires et

les bavardages insouciants. Aussi insouciants que l’avaient un jour été deux

autres enfants…

Des larmes brûlantes lui montèrent aux yeux. Pendant quelques instants,

une brutale envie la saisit de se ruer jusqu’à l’école pour s’assurer que chacun

des enfants retrouvait en toute sécurité les bras maternels. Mais elle avait une

tâche à accomplir, et la seule chose qu’elle pouvait faire pour le moment était

de prier avec ferveur pour qu’aucun nouveau kidnapping n’eût lieu.

Et qu’une puissance supérieure veillât sur les enfants d’Eden.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 décembre 2012
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
une femme policier pouvait être aussi, voire encore plus, chatouilleuse que ses collègues masculins lorsque le service auquel elle appartenait était mis en cause.
Commenter  J’apprécie          30
mimo26   25 septembre 2018
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
Il y a dix ans, disparut le premier enfant d’Eden.

L’enlèvement eut lieu par un lourd après-midi d’août. Les classes

maternelles de Fairhaven Academy, une école privée des quartiers nord de la

ville, venaient de fermer leurs portes. En attendant l’arrivée de leurs parents,

et malgré la chaleur, les enfants s’étaient engagés dans une bruyante partie de

cache-cache dans la cour de récréation.

Au début, personne n’avait remarqué l’absence de Sadie Cross. Des petits

écoliers à l’institutrice chargée de les surveiller, chacun avait simplement

imaginé qu’elle s’était dissimulée dans l’une de ses cachettes favorites jusqu’à

ce que l’un ou l’autre de ses camarades la trouvât, ou que sa mère vînt la

chercher.

Lorsque cette dernière se présenta, l’alarme n’avait pas encore été donnée.

Ne s’agissait-il pas d’Eden, après tout ? Une petite ville tranquille et

rassurante, où presque tout le monde se connaissait ? Ici, les enfants ne

disparaissaient pas d’une école en plein jour. Sadie devait être tapie quelque

part, frémissante d’excitation, à moins qu’elle ne se fût trop éloignée pour

entendre les appels. Elle finirait bien par se montrer, avaient assuré à Naomi

Cross les autres mamans. Ce n’était qu’une question de temps.

Pourtant, Sadie n’avait pas réapparu. Ni ce jour-là, ni ceux qui suivirent. Et

en dix ans, aucune trace d’elle ne fut jamais retrouvée. Elle semblait s’être

évanouie dans l’atmosphère évanescente de cette chaude journée d’été.

Et aujourd’hui une autre enfant venait de disparaître à Eden.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EstherJules   13 juin 2017
Le secret des marais de Amanda Stevens
- Qu'est-ce qui a provoqué la mort?

Le médecin légiste esquissa un sourire.

- Ah, ça, ça va te plaire.

Ils marchèrent tous les trois jusqu'au cadavre et s'accroupirent. Tony retourna la victime avec ses mains gantées afin que les deux inspecteurs puissent voir le côté droit de son visage, décoloré et très enflé.

Puis il sortit un stylo de sa poche et indiqua une tache juste sous la mâchoire.

- Qu'est-ce que c'est? demanda Mitchell en se penchant légèrement sur le corps.

- Des petits trous. La nécrose cutanée est assez sévère et il faut bien regarder pour les distinguer. Là, vous voyez?

Oubliant la distance de sécurité qu'elle préférait conserver avec Tony, Evangeline se colla presque à lui pour observer la blessure.

- Quelle est l'origine de ces trous?

Il lui lança un regard oblique quand leurs épaules se frôlèrent.

- Il a été mordu, figure-toi.

- Pardon ?

La réaction d'Evangeline le fit rire.

- Inutile de commencer à tailler des pieux en bois. Je ne pense pas qu'il ait été attaqué par un vampire. Tu vois cette espèce de croûte séchée sur sa peau? Je suis presque certain qu'il s'agit de venin, sans doute mélangé avec un peu de pus.

Un frisson parcourut Evangeline à l'idée de ce qui allait sûrement suivre. A tout prendre, elle aurait préféré avoir affaire à Dracula en personne.

- Nom de Dieu, murmura Mitchell en ouvrant de grands yeux. Tu es en train de nous dire que ce type a succombé à une morsure de serpent?

- A des morsures de serpent, précisa Tony. Il en a sur tout le corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
enigma   26 octobre 2015
La poupée brisée de Amanda Stevens


« Ruby avait toujours été gaie. C'était une enfant adorable, heureuse de vivre, douce et aimante, mais parfois si têtue que la patience de Claire était mise à rude épreuve. »



Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   27 décembre 2012
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
Les hommes jouissaient de privilèges que n’avaient pas les femmes. Un policier surpris à avoir une liaison n’encourait pas les mêmes conséquences que son homologue féminin.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   27 décembre 2012
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
Où ces femmes puisaient-elles donc les ressources morales pour ne pas sombrer dans la dépression ?

Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   27 décembre 2012
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
Rien de tel qu’une bonne humiliation pour faire rentrer ta sournoise petite libido dans sa cage.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   27 décembre 2012
N'oublie pas que je t'attends de Amanda Stevens
Dans un environnement dominé par les mâles, les paroles d’excuses étaient aussi rares que les roses en Alaska.

Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..