AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Docteur en médecine, Antoine Pelissolo est chef de service dans le Pôle de Psychiatrie du CHU Henri Mondor à Créteil, et professeur de psychiatrie à l’université Paris Est Créteil. Spécialiste des troubles anxieux et de la dépression, il est responsable de la Clinique d’Investigation des Comportements et des Cognitions (CLICC). Président de l’AFTAD (Association française des troubles anxieux et de la dépression), il anime le blog Medikpsy lieu d’échange sur les problèmes d’anxiété et de dépression.

Source : France inter
Ajouter des informations
Bibliographie de Antoine Pelissolo   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Êtes-vous hypersensible ?", "Faire de son hypersensibilité un atout", "L'émotion augmentée, la force insoupçonnée des hypersensibles", "Vivre avec l'hypersensibilité"… Articles et livres consacrés à l'hypersensibilité font florès. Depuis 2019, l'hypersensibilité a même sa journée nationale, le 13 janvier de chaque année. Mais quelle réalité recouvre cette notion ? L'hypersensibilité est-elle caractérisée, scientifiquement documentée ? Guillaume Erner reçoit Antoine Pelissolo, psychiatre, chef de service au CHU Henri-Mondor de Créteil, notamment co-auteur avec Célie Massini du livre "Les émotions du dérèglement climatique", ed. Flammarion.

+ Lire la suite

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   31 octobre 2016
Ne plus rougir et accepter le regard des autres de Antoine Pelissolo
En rougissant, l’individu qui se sent menacé montre à l’autre qu’il reconnaît une erreur, voire une infériorité ponctuelle, pour éviter un combat inutile et dangereux. Cependant, il ne faut absolument pas en conclure que le rougissement est un signe de faiblesse, et ceci pour deux raisons. Tout d’abord, ces réactions automatiques de notre corps et de notre esprit, programmées dans notre cerveau « animal », ne sont plus adaptées aux situations que nous vivons réellement aujourd’hui. Il ne s’agit en effet que de réflexes archaïques, à ne pas prendre au pied de la lettre car nous ne sommes plus des hommes des cavernes sans langage ni intelligence.
Commenter  J’apprécie          40
Cronos   29 juin 2021
Dépression : s'enfermer ou s'en sortir ? de Antoine Pelissolo
La dépression s'accompagne souvent de dérèglements physiques et physiologiques dont les plus fréquents concernent le sommeil : grande difficulté à s'endormir, réveils à répétition pendant la nuit, insomnie en fin de nuit, cauchemars, etc. Ces troubles du sommeil peuvent entraîner une fatigue importante, ou encore un irritabilité et des troubles de la concentration. L'insomnie est le symptôme le plus fréquent, mais certaines personnes déprimées ressentent au contraire un besoin excessif de dormir (hypersomnie) qui les contraint à se coucher plus tôt que d'habitude le soir, à se lever tard ou à faire des siestes dans la journée.
Commenter  J’apprécie          31
PGilly   14 décembre 2021
Les émotions du dérèglement climatique de Antoine Pelissolo
Ce que l'on achète, la manière dont on vit, les critères qui motivent notre vote, les comptes que nous demandons à nos élus, les changements que l'on opère au niveau de son entreprise, de sa commune ou de l'école de ses enfants, sont autant d'actes qui façonnent le type de société que l'on devient.
Commenter  J’apprécie          30
Lyriquebouquin   15 mars 2016
Retrouver l'espoir: Abécédaire de la psychiatrie positive de Antoine Pelissolo
Quand cela est nécessaire, le fait de savoir vers qui se tourner pour trouver de l'aide, sans crainte ni honte, est évidemment la condition sine qua non d'une démarche de soin.
Commenter  J’apprécie          30
Lyriquebouquin   15 mars 2016
Retrouver l'espoir: Abécédaire de la psychiatrie positive de Antoine Pelissolo
Du point de vue des psychiatres et des chercheurs, il est en effet possible et nécessaire de mieux comprendre comment la résilience, l'optimisme, la compassion ou l'engagement social peuvent contribuer à réduire les risques des maladies mentales en explorant par exemple comment ces dimensions agissent sur la biologie cérébral dans un sens positif.
Commenter  J’apprécie          20
Lyriquebouquin   15 mars 2016
Retrouver l'espoir: Abécédaire de la psychiatrie positive de Antoine Pelissolo
Cette approche positive de la psychiatrie présuppose une attention prioritairement centrée sur le bien-être, la dignité et l'information des personnes concernées, qu'ils s'agisse des patients, de leurs proches ou de toute personne s'interrogeant sur ses possibles fragilités. Ce postulat de bienveillance et de respect peut paraître trivial, voire lénifiant, mais nous savons bien qu'il n'a pas toujours été présent dans l'image que la psychiatrie a donné d'elle-même dans l'histoire.
Commenter  J’apprécie          10
Lyriquebouquin   15 mars 2016
Retrouver l'espoir: Abécédaire de la psychiatrie positive de Antoine Pelissolo
Le refus de toute stigmatisation est un second principe essentiel [...] Les troubles psychiques sont, pour la plupart, l'amplification et la pérennisation de fragilités que nous avons tous plus ou moins, et leur fréquence élevée confirme bien que nous pouvons tous être concernés un jour ou l'autre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   31 octobre 2016
Ne plus rougir et accepter le regard des autres de Antoine Pelissolo
En lisant un livre, en regardant un film ou en discutant, notre attention est en général presque complètement concentrée sur l’histoire, les personnages que nous regardons ou les sons que nous entendons. À d’autres moments, en révisant par exemple seul un exercice avant un examen ou un texte avant de jouer un rôle au théâtre, notre attention peut être entièrement tournée vers cet apprentissage au point de négliger tous les bruits ou mouvements extérieurs à soi. Il arrive aussi que toute notre attention soit attirée par notre corps lui-même, par exemple quand une migraine tenace ou une brûlure très douloureuse nous empêche de penser à quoi que ce soit d’autre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2016
Ne plus rougir et accepter le regard des autres de Antoine Pelissolo
Le rougissement du visage est une réaction banale et normale que tous les êtres humains à peau claire peuvent présenter. Physiologiquement, cette réaction s’explique facilement par la dilatation de tout petits vaisseaux au niveau des joues : le sang est alors plus visible sous la peau et la température de cette partie du visage augmente. Cette réaction est automatique et très peu contrôlable : vous ne pouvez pas décider de rougir d’une seconde à l’autre, et encore moins arrêter de rougir par la seule volonté.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 octobre 2016
Ne plus rougir et accepter le regard des autres de Antoine Pelissolo
Même si tout le monde a déjà ressenti au moins une fois de la gêne, voire de la honte dans des situations sensibles, la crainte obsédante de rougir en public est très différente en intensité de ces expériences ponctuelles et vite dépassées. Et elle peut constituer un vrai handicap dans la vie quotidienne. Il en est de même pour d’autres craintes liées au regard de l’autre, comme la peur de trembler, de transpirer, de bégayer ou tout simplement d’être la cible de l’attention d’autrui.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le Rouge et le Noir de Stendhal

L'action romanesque débute dans la ville de ...

Pontarlier
Besançon
Lons-le-Saunier
Verrières

15 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : StendhalCréer un quiz sur cet auteur