AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 475 notes)

Nationalité : Inde
Né(e) à : Chennai , le 23/10/1974
Biographie :

Aravind Adiga est un journaliste et écrivain indien.

Il grandit à Mangalore et y effectue ses études. Il obtient son SSLC en 1990. Il émigre en 1991 avec sa famille à Sydney en Australie et étudie dans une école d'agriculture à Carlington, Nouvelle-Galles du Sud. Il étudie ensuite la littérature anglaise à l'université Columbia, et au Magdalen College à Oxford.

Adiga commence sa carrière professionnelle comme journaliste financier. Ses papiers paraissent dans le Financial Times, The Independent, Money, le Sunday Times et le Wall Street Journal.

Il est ensuite embauché par TIME, où il est correspondant pendant trois ans. M. Adiga devient ensuite journaliste indépendant et écrit son roman The White Tiger. Il réside et travaille à Mumbai.

Le premier roman d'Aravind Adiga, The White Tiger, a obtenu le Booker Prize 2008.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

MPAGE-20121004-1825_0.mp4 Payot - Marque Page - Aravind Adiga - Le dernier homme de la tour


Citations et extraits (72) Voir plus Ajouter une citation
Sachenka   26 août 2018
Le tigre blanc de Aravind Adiga
- Alors comment peux-tu vendre des livres écrits en anglais si tu ne sais pas les lire?

- Je les reconnais à leur couverture. Celui-ci, c'est Harry Potter, dit-il en me le montrant. Celui-là, James Hadley Chase. Et voilà Khalil Gibran, Adolf Hitler, Desmond Bagley, Les Joies du sexe d'Alex Comfort. Une fois, l'éditeur a changé la couverture du Hitler et je l'ai confondu avec Harry Potter. Pendant une semaine, ça a été l'enfer.
Commenter  J’apprécie          230
luocine   06 juin 2010
Le tigre blanc de Aravind Adiga
Les rêves des riches ne coïncident jamais avec ceux des pauvres, n’est ce pas ? Toute leur vie, ces derniers rêvent d’avoir assez à manger et de ressembler aux riches. Et de quoi rêvent les riches ?



De perdre du poids et de ressembler aux pauvres.
Commenter  J’apprécie          230
Ancolie   21 février 2013
Le tigre blanc de Aravind Adiga
Pourquoi mon père ne m’avait-il jamais dit de ne pas me gratter l’entrejambe ? Pourquoi mon père ne m’avait-il jamais appris à me brosser les dents avec de la pâte moussante ? Pourquoi m’avait-il appris à vivre comme un animal ? Pourquoi tous les pauvres vivent-ils dans la crasse et la laideur ?

Frotter. Frotter. Cracher.

Frotter. Frotter. Cracher.

Si seulement un homme pouvait cracher son passé aussi facilement !
Commenter  J’apprécie          210
Sachenka   26 août 2018
Le tigre blanc de Aravind Adiga
Or notre nation, bien que dépourvue d'eau potable, d'électricité, de système d'évacuation des eaux usées, de transports publics, d'hygiène, de discipline, de courtoisie et de ponctualité, possède des entrepreneurs. Des milliers et des milliers d'entrepreneurs.
Commenter  J’apprécie          200
PiertyM   27 avril 2016
Le tigre blanc de Aravind Adiga
Les rêves des riches ne coïncident jamais avec ceux des pauvres, n'est-ce pas ? Toute leur vie, ces derniers rêvent d'avoir assez à manger et de ressembler aux riches. Et de quoi rêvent les riches ? De perdre du poids et de ressembler aux pauvres.

Commenter  J’apprécie          190
Ancolie   20 février 2013
Le tigre blanc de Aravind Adiga
J’ai cherché la clé pendant des années

Mais la porte était ouverte.

Commenter  J’apprécie          200
caro64   25 août 2010
Le tigre blanc de Aravind Adiga
Je suppose, votre excellence, que moi aussi je devrais commencer par embrasser le cul d’un dieu quelconque. Mais lequel ? Le choix est vaste. Les musulmans ont un dieu. Les chrétiens en ont trois. Nous, les hindous, trente-six millions. Soit un total de trente-six millions et quatre culs divins parmi lesquels choisir. (...) Ces dieux, il faut bien l’admettre, semblent accomplir peu de choses - comme la plupart de nos politiciens - pourtant ils continuent d’obtenir leur réélection sur les leurs trônes dorés, au paradis, année après année.
Commenter  J’apprécie          170
luocine   06 juin 2010
Le tigre blanc de Aravind Adiga
En résumé il y avait autrefois mille castes et destins en Inde. De nos jours, il ne reste que deux castes : les Gros Ventres et les Ventres Creux.



Et deux destins : manger ou être mangé.



Commenter  J’apprécie          180
nadiouchka   10 juin 2018
Le tigre blanc de Aravind Adiga
Chaque jour, monsieur le Premier ministre, des milliers d’étrangers arrivent en avion dans mon pays pour chercher l’illumination. Ils vont dans l’Himalaya, ou à Bénarès, ou à Bodh Gaya. Ils prennent d’étranges poses de yoga, fument du haschich (…)

Ha !

Si c’est l’illumination que vous espérez trouver en Inde, oubliez le Gange, oubliez les ashrams, allez tout droit au zoo national, dans le cœur de New Delhi.

P.272

Commenter  J’apprécie          160
caro64   25 août 2010
Le tigre blanc de Aravind Adiga
Je clamerai que ça valait la peine de connaître, ne serait-ce qu'une journée, une heure, une minute, le sentiment de n'être pas un serviteur.
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-46443

Quel héros grec a revêtu des vêtements féminins à la cour du roi Lycomède?

Héraclès
Achille
Mentor

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : transformisme , mythologie grecque , mythologie scandinave , Mythologie indienne , académie françaiseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..