AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.72 /5 (sur 179 notes)

Nationalité : Inde
Né(e) à : Madras , le 10/10/1906
Mort(e) à : Madras , le 13/02/2001
Biographie :

Pionnier du roman moderne en langue anglaise, né à Madras en 1907, Rasipuram Krishnaswami Narayan a débuté dans le journalisme et a publié son premier roman en 1935 à l'age de 29 ans. Il raconte dans ses mémoires sa longue quête d'un éditeur dans les années 30 pour son premier roman, Swani et ses amis (Swami and friends).
Ce n'est que grâce au patronage et à la volonté de Graham Greene qui avait pour lui une grande admiration, que Hamish Hamilton finit par accepter de publier ce livre.
Ont suivi une quinzaine d'ouvrages et plus de deux cents nouvelles.
Narayan peint une fresque de l'Inde quotidienne, pauvre mais jamais misérabiliste. Il y décrit les classes moyennes ou les intellectuels avec malice, tendresse et beaucoup d'humour. Ses personnages sont très attachants. Narayan brille par son capacité à bâtir des histoire simples et à animer des personnages souvant touchants. Lorsque l'on pénètre dans un de ses romans on referme difficilement le livre avant d'en être allé au bout.
Le dernier ouvrage de Narayan publié en français s'appelle "L'ingénieux Mr Sampath" (Belfond).
+ Voir plus
Source : http://www.pondichery.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Rasipuram Krishnaswamy Narayan   (18)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   06 février 2020
Le licencié ès lettres de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
Mais n'est-ce pas le rôle d'un poète de poser des questions ? Il ne peut donc pas toujours s'attendre à recevoir une réponse....(p.218)
Commenter  J’apprécie          130
Tandarica   05 septembre 2019
Sous le banian de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
Le reste de sa vie [...] ne fut plus qu'un long silence.
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24   05 février 2020
Le licencié ès lettres de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
Elle ne peut pas avoir plus de quinze ans. Et c'est devenu l'âge habituel pour les jeunes filles d'aujourd'hui. Actuellement, tout le monde a des idées avancées. Tenez, même dans une famille ancienne et orthodoxe comme celle de Sadasiva Iyer, ils ont récemment marié une jeune fille qui avait déjà quinze ans ! (p. 102)
Commenter  J’apprécie          90
trust_me   25 septembre 2014
Dans la chambre obscure de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
Je suis un être humain. Vous autres hommes, vous ne l’admettrez jamais. Pour vous, nous ne sommes que des jouets quand vous êtes d’humeur à caresser, et des esclaves le reste du temps. Ne croyez pas que vous pouvez nous cajoler quand ça vous chante et nous donner des coups de pied selon votre bon plaisir
Commenter  J’apprécie          90
blandine5674   10 avril 2018
Le magicien de la finance de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
- Ils sont bien eu nombreux, Monsieur, ceux qui, étant riches, sont épargnés comme vous par la vanité ou le désir de briller.
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24   05 avril 2020
Le licencié ès lettres de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
L'histoire véridique n'était en aucun cas du roman ni de la philosophie. C'était une science audacieuse. (…) "L'Histoire, comme l'Art, doit être étudiée pour elle-même; et donc, si vous éprouvez pour elle un intérêt durable, ne l'abordez que lorsque vous aurez quitté l'université. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24   04 février 2020
Le licencié ès lettres de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
- Mais pourquoi un poème aurait-il un sujet ? N'est-il pas suffisant qu'il existe en soi ? (p. 66)
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24   05 février 2020
Le licencié ès lettres de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
- Si on considère l'Histoire comme l'inventaire des réalisations humaines, comment ne pas s'apercevoir que la poésie en est une partie intégrante ? Si on doit lire des poèmes quelque part, c'est bien devant une Association historique ! (p. 66)
Commenter  J’apprécie          80
de   06 septembre 2015
Le guide et la danseuse de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
Il était fasciné par sa propre voix et à voir, dans la pénombre, tous ces visages enfantins tournés vers lui tandis qu’il parlait, il se sentait pénétré de son importance. Personne n’était plus impressionné par la grandeur de la scène que Raju lui-même
Commenter  J’apprécie          70
Lounima   20 juin 2013
Le guide et la danseuse de Rasipuram Krishnaswamy Narayan
"Vous me demanderez peut-être pourquoi et à quel moment je suis devenu guide. Pour la même raison qu'on devient aiguilleur, porteur ou chef de gare : le destin en a voulu ainsi. Ne riez pas de mes allusions ferroviaires : les chemins de fer ont tenu très tôt une grande place dans ma vie. Les locomotives, leur vacarme, leur panache de fumée m'enchantaient. Je me sentais chez moi sur les quais, je considérais que le chef de gare et le porteur étaient les meilleurs compagnons qui soient; leurs conversations, qui tournaient autour des problèmes de chemin de fer, me paraissaient des plus enrichissantes. C'est avec eux que j'ai grandi." (Zulma - p.14)
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Rasipuram Krishnaswamy Narayan (206)Voir plus


Quiz Voir plus

Que de sang !

"Le sang du renard". Cette enquête se passe dans un manoir anglais, l'auteure de ce roman est anglaise ...

Michael Connelly
Hervé Jourdain
Viveca Sten
Minette Walters

16 questions
50 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , sang , humourCréer un quiz sur cet auteur