AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.63 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Après une enfance africaine, plusieurs années d'activité comme ingénieur agronome, Bernard Housseau a monté une entreprise de création de mobilier dans le Sud-Ouest.
Mais l'écriture a toujours été présente, inspirée par sa proximité avec la nature, ses voyages, son métier et les nombreux jeunes qu'il a formés.
Avec "La Jeune fille et le Fleuve", il signe un quatrième roman sur la transmission du savoir et la rencontre improbable entre deux êtres que tout sépare.


Source : http://www.editions-passiflore.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Bernard Housseau   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La réaction chargée d'émotion de Bernard HOUSSEAU qui vient de recevoir le prix Chronos de littérature 2020 pour son ouvrage : La Jeune fille et le Fleuve


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
pchion   26 janvier 2019
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
- Quand j'étais gamine, une jeune femme venait dans nos quartiers avec des livres. Elle s'asseyait par terre avec nous et nous lisait des histoires. On appelait ça "la bibliothèque de rue". Je venais à chaque fois qu'elle était là. Quand elle ne venait pas, j'étais toujours déçue. Alors j'ai appris à lire pour lui faire plaisir peut-être, pour être comme elle sûrement. Et lorsque j'ai commencé à me débrouiller, elle m'a demandé de lire pour les autres, j'étais très fière. Ses livres, ils étaient très beaux, et elle, je la trouvais gentille et très jolie, j'étais toute gosse !
Commenter  J’apprécie          20
Joandthebooks   09 mars 2019
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
Jeune, on se sent immortel, même si la mort peut vous toucher, c'est toujours l'affaire des autres. Vieillir, c'est la même chose et c'est heureux, car sinon la vie ne serait qu'une angoisse. Vieillir ne s'apprend pas, mais ça vient peu à peu, sans bruit, sournoisement. Bien sûr, on s'y attend un peu depuis le temps qu'on en parle, en plaisant au début, au début seulement. Un jour, on ne sait même plus voir des formes dans les nuages et on ne s'en est pas rendu compte.
Commenter  J’apprécie          20
Joandthebooks   23 février 2019
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
Il est des jours où tout se bouscule, des jours pour se réveiller, comme d'un long somme, des jours où on se dit qu'on a trop attendu. Des jours qui, la plupart du temps, n'arrivent jamais.
Commenter  J’apprécie          20
pchion   26 janvier 2019
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
Armand avait voulu que je fasse les rames ! Moi !

J'avais jamais touché un outil de ma vie ni un bout de bois. Les meubles chez moi c'est que du toc récupéré chez Emmaüs ! [...]

Mais devant ce bout de bois, je me suis bien demandé ce que j'allais en faire. Alors, il m'a montré et je l'ai raboté. Oui, moi ! Avec mes petites mains de fille qui n'avait jamais fait que le service en salle, le ménage ou la plonge. Moi, j'ai raboté cette planche ! Puis il m'a fait dessiner le profil de la rame. Ensuite je l'ai découpée à la scie à ruban. Ça coupe vachement bien, ce truc, t'as pas intérêt à y mettre les doigts ! J'avais un peu la trouille au début, mais Armand était derrière moi, il me donnait des conseils, "ne pousse pas trop fort", disait-il, "si la lame est bien affûtée, c'est elle qui demande le bois." J'ai poussé pas trop fort, j'ai laissé la lame faire son travail, j'essayais de suivre le trait le plus près possible, c'est pas si facile. La seconde, je l'ai coupée toute seule. Je suis un peu fière.

Après ça, elle ressemblait pas vraiment à une rame, beaucoup trop épaisse, et puis le manche carré, pas agréable... Alors avec une plane, Armand me l'a fait dégrossir pour le rendre cylindrique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chantalama   02 mars 2019
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
Mais quoi de plus important pour faire avancer le monde que de trouver quelqu'un avec qui parler, quelqu'un de différent, mais riche d'humanité.
Commenter  J’apprécie          20
MLHN   20 novembre 2018
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
Je vois la vie dans cette masse mouvante: microscopique plancton, crevettes aveugles; et alors que nous descendions vers ce noir absolu, cette plénitude, un chant miraculeux fit résonner l'immensité,vibrer l'esquif et son passager, une présence à nos côtés, un souffle, un remous: le chant des baleines.
Commenter  J’apprécie          11
Joandthebooks   10 mars 2019
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
Nos combats contre les éléments, contre nous-mêmes pour ne pas se soumettre, pour ne pas abandonner, je le sais maintenant, c'était la vie simplement.
Commenter  J’apprécie          10
BRIGITTEB   17 juin 2016
L'arbre qui marche de Bernard Housseau
Il lâcha ses outils. La clarté du jour naissant donnait au brouillard une couleur laiteuse. Dans la fenêtre, la silhouette du hêtre apparut lorsqu'une nappe de brume s'étira. L'image fugitive s'évanouit.

Robert sentit comme une invitation à venir. Il hésita, ne voulant pas céder à cette force qui l'affaiblissait.
Commenter  J’apprécie          00
MLHN   20 novembre 2018
La jeune fille et le fleuve de Bernard Housseau
Je vois la vie dans cette masse mouvante: microscopique plancton, crevettes aveugles; et alors que nous descendions vers ce noir absolu, cette plénitude, un chant miraculeux fit résonner l'immensité,vibrer l'esquif et son passager, une présence à nos côtés, un souffle, un remous: le chant des baleines.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les Incorruptibles - Chemins toxiques

Comment l'école de Tamaya s'appelle-t-elle ?

Wimbledon
Beet
Woodridge
Bristol

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Chemins toxiques de Louis SacharCréer un quiz sur cet auteur