AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.89/5 (sur 66 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Diplômée de l’Ecole Normale, elle enseigne pendant quelques années le français à des enfants en difficulté ou d’origine étrangère. Elle comprend cependant que son amour des livres n’est pas synonyme de vocation pour l’enseignement.

Convaincue que chacun est maître de sa vie, elle prend un nouveau virage et entre dans l’industrie pharmaceutique. Pendant près de vingt ans, parcourir les routes, diriger des équipes, organiser des séminaires au bout du monde est le quotidien de cette jeune femme dynamique qui, entre temps, a fondé une famille. C’est cette dernière qui la poussera à renoncer à une nouvelle promotion et à quitter l’industrie du médicament.

Jamais à cours d’idée, elle monte sa propre société spécialisée dans le tourisme viticole. Après dix ans d’activité, elle vend et décide de se consacrer à ce qui sera sa plus grande entreprise : écrire un roman.

En 2014 elle publie aux Editions Passiflore son premier roman, "L’Effacement" qui, Lauréat du Festival du Premier roman de Chambéry 2015, reçoit également le 1er Prix de Saint Estèphe et celui du [métro] Goncourt.

Tandis que L’Effacement connaît une belle reconnaissance grâce à sa publication chez Folio en mars 2017, Pascale Dewambrechies publie en même temps son deuxième roman Juste la Lumière. L’auteure continue alors à creuser le sillon des histoires au féminin à travers le personnage d’Eva.
+ Voir plus
Source : http://www.editions-passiflore.com/30_dewambrechies-pascale
Ajouter des informations
Bibliographie de Pascale Dewambrechies   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retour en images sur ces 3 jours aux @escalesdulivre de Bordeaux riches en émotions ! Merci à tous nos auteurs présents : Marc Large, Johanna Turpeau, Mathilde de Télossie, Jean-Michel Cormary, Jean-Michel Lafon, Tang Loaëc, Pascale Dewambrechies et Patrick Fort #escalesdulivre #edl #edl24 #escalesdulivre2024 #bordeaux #gironde #festivallitteraire #litterature #lecture #salondulivre #dedicace #rencontreauteur

+ Lire la suite

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
M'effacer. M'effacer sans me retourner. Sans croire à l'avenir. Vivre au jour le jour. Refuser le sentiment de honte. Retrouver un semblant de confiance. Elever l'enfant. L'aimer. Oublier. M'oublier. Me dissoudre dans une autre vie. Imposée. M'effacer.

Et dans cet effacement, trouver une raison de survivre.
Commenter  J’apprécie          170
Il vous trahit tous les deux. Sans élégance. Il ne te protège pas. Il te salit. Il a laissé tous les petits mensonges, petites trahisons, petites mesquineries prendre place dans votre vie. Pas vos vies séparées, celle née de l'entité que vous formiez ensemble.
Commenter  J’apprécie          160
Quand vous vous endormez, nus, quand chacun enferme l'autre dans ses bras, tu repousses la pensée ténue, mais insidieuse, d'une fin possible. La pensée triviale qu'il y aura quelque chose à payer, qu'une douleur un jour viendra.
Commenter  J’apprécie          160
Tes parents étaient aussi mal assortis qu'on peut l'être. Ils n'avaient d'échanges courtois qu'en présence des enfants. Côte à côte, face à face, dos à dos, mais jamais ensemble, jamais unis.
Commenter  J’apprécie          140
Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Cet état ne durera peut être pas. Rien n'est figé. Rien n'est fixé. Tu es dans un possible que tu n'imaginais plus. Tu es victorieuse. Tu écoutes ton corps, tu le regardes, tu le caresses, tu lui donnes le plaisir que tu croyais ne plus pouvoir ressentir, tu lui donnes le plaisir qu'il ne savait plus contenir.
Commenter  J’apprécie          90
Albert Lepoivre est passé ce soir. Une requête. Des cours de français pour son neveu. Il fait des fautes. Trop pour un garçon si brillant. Deux fois par semaine serait un bon rythme. Je m’entends proposer trois. En fin de journée, après son travail à l’étude. On peut commencer demain. Il n’en espérait pas tant. Je n’espérais rien. Le revoir. Une heure et demie.

En tête-à-tête.

Résister.
Commenter  J’apprécie          80
Le chagrin est un poison. Une drogue maléfique, indispensable à ma survie. Sa dose quotidienne m'est nécessaire. Plus il me fait mal,plus j'en ai besoin. C'est un gouffre dans lequel je me noie. C'est un élixir qui me redonne vie. Il me tue, mais il me maintient en vie. Il est mon bourreau. Nuque renversée, je suis sa victime consentante. Le chagrin est une longue plainte tapie au fond de ma gorge. Qui se tait. Et qui m'étouffe. Je lui suis soumise, je le déteste, mais je le nourris pour qu'il ne me quitte pas. Je suis sa putain.
Commenter  J’apprécie          60
Des hommes, elle en avait eu, de nombreux. Chaque fois elle croyait qu'elle était amoureuse, chaque fois elle puisait dans le souvenir de son premier amour, chaque fois c'était un autre, chaque fois ce n'était pas lui.
Commenter  J’apprécie          52
C'est ainsi que cela se passe : quand l'amour fuit de la mémoire la réminiscence des premiers et insignifiants petits bonheurs et du bien-être disproportionné qu'ils produisaient.
Commenter  J’apprécie          40
Mais à cette époque là, que savait elle de ce que les adultes appelaient du bout de leurs lèvres pincées, dans leurs mines convenues, les choses de la vie ? Rien, si ce n'est qu'elle les entendait toutes les nuits. Ils riaient. Puis le lit grinçait, puis elle percevait un râle. A lui. Et un assourdissant silence. Un matin sa soeur avait murmuré en rougissant qu'il était insatiable. Elle n'avait saisi que vaguement ce que cela pouvait vouloir dire.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pascale Dewambrechies (71)Voir plus

Quiz Voir plus

Les fables de la ( ? )

Le Lièvre et ( ?)

la Limace
l'Escargot
la Carotte
la Tortue

15 questions
367 lecteurs ont répondu
Thème : Les fables de Jean de la Fontaine de Jean de La FontaineCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..