AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 48 notes)

Nationalité : Sénégal
Né(e) à : Dakar , le 11/12/1906
Mort(e) à : Sénégal , le 25/11/1989
Biographie :

Ecrivain et poète de la négritude, d'origine sénégalaise, Birago DIOP est surtout connu pour avoir mis par écrit de nombreux contes traditionnels appartenant à la littérature orale africaine.

Léopold Sédar Senghor admirait également cette mise par écrit de contes que Birago Diop « rénove [...] en les traduisant en français, avec un art qui, respectueux du génie de la langue française — cette « langue de gentillesse et d'honnêteté » —, conserve, en même temps, toutes les vertus des langues négro-africaines. »



Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Souffles – Birago Diop

Podcasts (1)


Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
PiertyM   05 avril 2014
Les contes d'Amadou-Koumba de Birago Diop
Le feu du bois que l'on a soi-même abattu et débité semble plus chaud qu'aucun autre feu...



Commenter  J’apprécie          420
rkhettaoui   14 janvier 2013
Les contes d'Amadou-Koumba de Birago Diop
Lorsqu’il s’agit d’épouses, deux n’est point un bon compte. Pour qui veut s’éviter souvent querelles, cris, reproches et allusions malveillantes, il faut trois femmes ou une seule et non pas deux. Deux femmes dans une même maison ont toujours avec elles une troisième compagne qui non seulement n’est bonne à rien, mais encore se trouve être la pire des mauvaises conseillères. Cette compagne c’est l’Envie à la voix aigre et acide comme du jus de tamarin.

Commenter  J’apprécie          300
Birago Diop
Lamd   19 août 2017
Birago Diop
Ceux qui sont morts ne sont pas morts...

Les morts ne sont pas sous la terre.

Ils sont dans l'arbre qui frémit.

Ils sont dans l'eau qui coule.

Ils sont dans l'eau qui dort.

Ils sont dans la case, ils sont dans la foule.

Les morts ne sont pas morts.
Commenter  J’apprécie          250
Birago Diop
coco4649   27 mai 2020
Birago Diop
Fin d’année





Le ciel est grisâtre et froid

Pâle le soleil grelotte ;

Morne mon rêve sanglote,

Tout désir est mort en moi.



Seule auberge au fond d’un bois,

Mon cœur héberge un seul hôte

Qui démolit et lui ôte

Tout ce qui fut autrefois.



Tout est mort et tout est cendres,

Les doux baisers, les mots tendres

S’estompent au fond du cœur.



Goutte à goutte choient les pleurs

Et l’Espoir trop las d’attendre

S’éteint loin de la rumeur.

Commenter  J’apprécie          220
beafb   13 mars 2016
Leurres et lueurs de Birago Diop
Ecoute plus souvent

Les Choses que les Etres

La Voix du Feu s’entend,

Entends la Voix de l’Eau.
Commenter  J’apprécie          230
coco4649   09 avril 2016
Leurres et lueurs de Birago Diop
« À QUOI TIENT L'AMOUR » ?



                  Pour René FLORIO





Aux mots, à leur accent, aux choses,

Aux mille questions que l'on pose,

Au lourd silence inopportun,

Aux rêves qui fuient un à un ;



Aux sanglots réduits au silence,

Au lourd silence fait de souffrance,

Aux souffrances faites d'aveux

Qu'on ne dit plus dès qu'on est deux ;



À l'aspect des lieux que l'on hante,

Aux mots qu'on ne dit pas, aux mots

Aux mots qu'on a dits peut-être trop tôt,



Aux nerfs sensibles d'une amante

Et à l'énervance de l'air

Un soir trop parfumé, trop clair.

Commenter  J’apprécie          210
rkhettaoui   14 janvier 2013
Les contes d'Amadou-Koumba de Birago Diop
Vivre seul et se moquer d’autrui, se moquer d’autrui, de ses soucis comme de ses succès, c’est là, sans conteste, un sage et raisonnable parti. Mais ignorer absolument les rumeurs, les potins, et les cancans, cela peut amener parfois des désagréments au solitaire.
Commenter  J’apprécie          210
Birago Diop
sabine59   01 septembre 2017
Birago Diop
Vernale



Un sanglot qui se brise

Meurt dans un parfum de lilas,

Une chimère hier exquise

Laisse mon coeur bien las.



L'odeur seule persiste

Sur un bouquet déjà fané

Et mon coeur est triste, triste

Comme un coeur de damné .



J'avais fait un beau rêve

Rien qu'un d'amour aujourd'hui.

Mais comme une bulle qu'on crève

Mon rêve s'est enfui.



(" Leurres et lueurs")
Commenter  J’apprécie          180
Enroute   09 septembre 2018
Les nouveaux contes d'Amadou Koumba de Birago Diop
"_ Mère, accouche-moi !

_ Et comment accoucher de toi, puisque tu n'es pas encore à terme ?

_ Eh bien ! Je m'accouche tout seul", fit l'enfant au premier chant du coq.
Commenter  J’apprécie          160
rkhettaoui   01 janvier 2014
Contes et Lavanes. de Birago Diop
Les fauves qui ne se nourrissaient que de chair fraîche et de sang chaud et qui ne goûtaient l’herbe qu’en bouillie dans la panse et les tripes de leurs victimes ; les fauves, Lion, Panthère, et d’autres moins redoutés, avaient fui vers d’autres pays où la tutelle des hommes sur leurs bêtes était moins vigilante et où la Savane était peut-être moins complice de celles-là, Biche, Antilope, Gazelle qui n’avaient pas de maître, sans doute, mais qui n’ayant non plus, ni crocs ni griffes avaient toujours compté sur leurs pattes, sur l’écran des fourrés, sur la hauteur et l’épaisseur des touffes ou sur l’humeur du vent, pour sauver leur vie et prolonger leurs jours et leurs nuits.
Commenter  J’apprécie          140

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-45761

Quel est le nom de ce pays constitué de la grande île africaine séparée du continent par le canal de Mozambique?

Zanzibar
Madagascar
Sainte-Hélène

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , îles , géographieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..