AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.56 /5 (sur 474 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Jönköping , 1953
Biographie :

Björn Larsson est un écrivain suédois et professeur de littérature française à l'université de Lund en Suède.

Il a vécu aux États-Unis, en France et en Irlande, dont six ans à bord d’un bateau à voile, le Rustica. Navigateur chevronné, il a parcouru les mers du Nord de l’Ecosse à l’Irlande, du pays de Galles à la Bretagne et à la Galice.

Björn Larsson est aussi traducteur du danois, de l’anglais et du français, philologue et critique.

Il a commencé l’exercice du métier d’écrivain en 1980, en publiant un recueil de récits, et a fait éditer son premier roman en 1992.

Le Capitaine des rêves, paru en 1999, lui a valu le prix Médicis étranger. Parcourue par les thèmes de la mer et du voyage, son œuvre éclectique révèle une justesse et une finesse d’esprit remarquable.

Le Cercle celtique (Denoël), Le Mauvais Œil (Grasset, 2001) et La Véritable Histoire d'Inga Andersson (Grasset, 2004) ont touché un large public.

Il a écrit Besoin de liberté (Seuil, 2006), directement en français. Il vient de publier un recueil de nouvelles, Le rêve du philologue (Grasset, 2009).

Björn Larsson est membre du jury du prix Nicolas Bouvier.

+ Voir plus
Source : www.etonnants-voyageurs.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Bjorn Larsson, Présentation
Podcast (2) Voir tous

Citations et extraits (265) Voir plus Ajouter une citation
mesrives   07 février 2017
La Sagesse de la mer : Du cap de la Colère au Bout du monde de Björn Larsson
Il n'est pas facile de capter le bonheur, quand on est entouré de gens qui ne sont que des êtres de raison bourrés de bon sens.
Commenter  J’apprécie          472
mesrives   28 février 2017
La Sagesse de la mer : Du cap de la Colère au Bout du monde de Björn Larsson
Un autre français, Bernard Lavilliers, reprend les mots des Anciens dans l'un de ses textes les plus suggestifs : « il y a trois sortes de gens : les morts, les vivants et ceux qui sont en mer. »

C'est beau, mais est-ce la vérité ?
Commenter  J’apprécie          330
nameless   23 juillet 2016
Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers de Björn Larsson
Si tu as besoin de neige

au printemps

ouvre un livre



si tu as besoin de printemps

au printemps

ouvre la fenêtre



Page 87
Commenter  J’apprécie          322
nameless   24 juillet 2016
Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers de Björn Larsson
Donne-moi des livres

qui finissent bien



à défaut de romans

peut-être des poèmes



à défaut de poèmes

peut-être un quatrain



à défaut d'un quatrain

peut-être un seul vers.



Page 251
Commenter  J’apprécie          300
joedi   02 juillet 2018
Le Cercle celtique de Björn Larsson
Un optimiste n'est jamais totalement agréablement surpris. Un pessimiste a déjà tellement anticipé ses malheurs futurs que la joie suffit à peine à regagner le terrain perdu, si son pessimisme se révèle infondé.
Commenter  J’apprécie          280
joedi   30 juin 2018
Le Cercle celtique de Björn Larsson
L'identité n'existe pas dans les yeux. On ne la retrouve qu'au moment où l'on détourne le regard.

En même temps, le fait de se laisser aller dans les yeux de quelqu'un d'autre, de disparaître et d'être englouti par eux, présente un charme et une fascination illimités.
Commenter  J’apprécie          240
joedi   29 juin 2018
Le Cercle celtique de Björn Larsson
Torben m'avait raconté que les Celtes, tout comme les Groenlandais, organisaient des compétitions de poésie. Ils se défiaient mutuellement et, avec les mots comme armes, ils combattaient jusqu'aux larmes, aux cris et à la sueur. Ce n'était pas un jeu pour épater la galerie, mais quelque chose de terriblement sérieux, qui pouvait pousser le perdant au suicide. Le vainqueur gagnait pouvoir et influence, le vaincu, humiliation et mépris.
Commenter  J’apprécie          230
nameless   21 juillet 2016
Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers de Björn Larsson
A cette époque de l'année, la plage des nudistes était déserte et c'était une bonne chose, car il ne savait trop où poser les yeux, quand il s'y aventurait pendant l'été. D'un côté, c'était tentant de regarder, après s'être assuré que personne ne vous épiait, mais, d'un autre côté, il était chaque fois déçu, car il n'y avait pas grand-chose au monde de moins érotique que la nudité de ces hommes et femmes blanchâtres et grassouillets.



Page 34 - Le livre de poche
Commenter  J’apprécie          200
carre   02 décembre 2012
La Véritable histoire d'Inga Andersson de Björn Larsson
Parfois, elle parvenait à croire qu'elle pourrait être heureuse, dans un avenir lointain. Peut-être même en compagnie d'un homme.
Commenter  J’apprécie          200
boudicca   03 août 2016
Long John Silver de Björn Larsson
Qui aurait pu croire que c'était cela qu'il fallait ? L'histoire mouvementée et véridique de Long John Silver, Barbecue pour ses amis, si tant est qu'il en ait eu, et pour ses ennemis qui, eux, ne manquaient pas. Foin des bouffonneries et des chimères. Foin des leurres et des bluffes. Cartes sur table pour la première fois. Rien que la vérité, du haut en bas, sans arrière-pensée ni coups fourrés. Ce qui s'est passé et rien d'autre.
Commenter  J’apprécie          183
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


.. ..