AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265064823
Éditeur : Fleuve Editions (06/05/1998)

Note moyenne : 3.24/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Assailli, dans une pièce entièrement close, par quelque chose ou quelqu'un, un éminent égyptologue est plongé dans un étrange état cataleptique. Puis, peu après, au même endroit, certains objets précieux disparaissent, d'autres reviennent, dans de troublantes conditions. Et tandis que le mystère grandit, d'autres malédictions resurgissent, dont une sous la forme d'une main momifiée. Une main pourvue de sept doigts. Une main où scintillent d'extraordinaires joyaux, s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
betweenthebooks
  09 juin 2012
Quatrième de couverture: "Assailli dans une pièce entièrement close par quelque chose ou quelqu'un, un éminent égyptologue est plongé dans un étrange état cataleptique. Puis, peu après, au même endroit, certains objets précieux disparaissent pendant que d'autres reviennent dans de troublantes et inexplicables conditions. Et, tandis que le mystère grandit, d'autres malédictions ressurgissent, dont une sous la forme d'une main momifiée. Une main pourvue de sept doigts. Une main où scintillent d'extraordinaires joyaux, semblables à des étoiles..."
Cela commence comme un roman policier avec un mystère en chambre close doublé d'un mystère médical. Mr Trelawny est retrouvé sans connaissance et blessé dans sa chambre. Tentative de vol? Agression? Sa fille Margaret fait appel à Malcom Ross, un ami avocat et notre narrateur pour lui venir en aide. Il y a un médecin, un policier et on cherche le mystérieux agresseur, on fait des hypothèses, on soupçonne mais déjà l'irrationnel entre en jeu. le registre change brusquement au réveil de Mr. Trelawny, on quitte le roman policier pour entrer dans le fantastique égyptomaniaque. Il est question d'un tombeau dissimulé, d'une momie, de morts étranges, d'une reine d'Egypte magicienne. Bref cela devient passionnant, surtout que cette momie est censée revenir à la vie. Brr... le personnage du policier, personnage du rationnel est rapidement évacué sous la pression de l'irrationnel, comme un personnage gênant, incompatible. Il était pourtant le garant d'un fantastique au sens strict, celui qui génère le doute. On passe alors au récit "fantastique" plus traditionnel, c'est-à-dire qui fait peur.
Pourtant je n'ai pas eu peur, même pas un brin d'angoisse. En effet, le narrateur reste comme extérieur aux événements, comme peu concerné et plus occupé par un autre sujet: Margaret, la fille de Trelawny. Ses considérations sur ses propres sentiments, son analyse romantique en quelque sorte, même si elle est fine, désamorce le fantastique sauf sur la fin. de plus l'angoisse que devrait susciter le danger est rapidement évacuée par une sorte de confiance amoureuse incompréhensible. Les personnages n'ont presque pas peur, alors nous non plus. L'édition propose deux fins, une heureuse et une malheureuse. L'intérêt de la fin heureuse, qui n'est pas l'originale, est relative. L'autre est plus saisissante par sa brusquerie, sa violence et son absence de réponse, faisant alors place à un efficace retour du vrai fantastique.
Pour être honnête, je ne sais pas si j'ai aimé. Il y a des passages extraordinaires sur l'impact des connaissances anciennes sur le monde moderne, une belle réflexion sur le progrès des sciences et des découvertes en égyptologie. Même si le texte est daté tant au niveau des connaissances scientifiques qu'en égyptologie (ou en considérations sur la place des femmes et sur leur nature), il montre un monde moderne qui voit dans la science l'humanité en progrès. de même, les descriptions et le récit sont colorés, précis, évocateurs et pittoresques. En réalité, il y a comme un goût d'inachevé. La préface de David Glover le dira mieux que moi:
""Il serait impossible de dire que penser exactement du Joyau des Sept Etoiles de M. Bram Stoker", confessait un critique américain en 1904, avant d'ajouter immédiatement que "c'est un de ces livres qui mettent le jugement au défi en raison même de l'intérêt qu'ils suscitent". (...) le "Mystère égyptien" de Stoker créa un sentiment de gêne qui se révéla difficile à exorciser. (...) Aujourd'hui encore, il reste comme une sorte d'énigme, comme un roman qui résiste aux interprétations et qui demeure l'oeuvre "la plus difficile à étiqueter" de Stoker."
Lien : http://ahezcess.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Shaitana
  29 novembre 2010
Ne connaissant de l'auteur que son roman Dracula, j'ai voulu approfondir. Je n'ai pas été déçue.
Ce livre se compose de deux romans et quatre nouvelles.
Laissez-moi vous parler du roman qui m'a le plus marquée.
Il s'agit de : "Le joyau des Sept Etoiles". Ce roman qui traite de la résurrection d'une reine de l'Egypte antique.
Au début, l'intrigue et l'atmosphère m'on fait penser aux aventures de Sherlock Holmes. Ensuite Bram Stoker nous fait basculer dans le fantastique voire l'horreur pure et simple.
Je conseille donc ce livre à tous les amateurs du fantastique du XIXème et des romans gothiques.
Un vrai bijou ! malheureusement la plupart des histoires relatées ont été occultées par le succès de "Dracula".
Non Bram Stoker n'est pas que le créateur de Dracula...
Commenter  J’apprécie          70
roksinatra
  19 avril 2013
J'ai adoré le lire, un bon dénouement, on ne s'égard pas dans la suite des évènements malgré toute la folie a laquelle sont soumis les personnages ! Je l'ai trouvé très intéressant on apprend plein sur l'Egypte notamment. La seule chose que j'ai à retenir c'est la fin il a dut y avoir quelque chose qui m'a échappé je ne l'ai pas comprise du-tout précisément cette phrase : « c'était une bénédiction, mais la peine d'avoir à espérer m'était épargnée » qu'est ce qu'il entendait par « bénédiction » ? En quoi la mort de ses compagnons ou bien l'état dans lequel il les avait trouvé, ou pire encore toute leurs histoire en elle-même avec la fameuse « reine Téra » et sa résurrection en fut une ? ! À moins que ce ne soit le fait qu'il soit toujours en vie ? Dans ce cas je suis plus perdue qu'avant! Enfin le fait est que la fin m'a échappé donc je souhaiterais vivement que quelqu'un m'aide à ce propos …
Commenter  J’apprécie          20
sev1169
  08 novembre 2012
Un récit curieux, où la plume de Bram Stoker brosse habilement des atmosphères fantastiques, lourdes, oppressantes. Il sait nous inquiéter dans cet environnement très XIX° siècle.
Mais l'ensemble du récit reste parfois confus, on se perd un peu dans les références historiques, et la fin demeure curieuse. On est loin de "Dracula", même si l'oeuvre est fort agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          20
philippe-roy
  30 août 2012
Sans longueurs et surprenant, ce livre est bien meilleur à mon avis que le Dracula du même auteur. Un des meilleurs livres fantastiques de cette époque.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Aude-rAude-r   19 août 2014
C'est de cette façon que la mémoire joue ses tours pour le bien ou pour le mal ; pour le plaisir ou pour la douleur ; pour le bonheur ou pour le malheur. C'est ainsi que la vie est un mélange de douceur et d'amertume et que ce qui a été devient éternel.
Commenter  J’apprécie          32
Videos de Bram Stoker (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bram Stoker
Noces d?écailles est un artbook sur le thème des dragons, illustré par Loïc Canavaggia (Carnaval aux corbeaux) avec une histoire originale signée Anthelme Hauchecorne (Carnaval aux corbeaux, Journal d?un marchand de rêve), auteur récompensé du Prix Masterton et du Prix Imaginales. La concrétisation de ce projet est soumise à une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule. La campagne démarre le 16 novembre 2018 pour un mois. LIEN DE LA CAMPAGNE : A VENIR L?HISTOIRE Octobre 1345, Comté de Bourgogne Fuyant la colère du baron, Aymeric Jodelet, peintre et coureur de jupons, doit s?exiler de son village. L?artiste trouve refuge dans la forêt voisine, au mépris des superstitions. Selon les paysans, un monstre y rôderait : la Vouivre, dont les griffes déchireraient les intrus. Une fable, rien de plus ? À l?automne, les sentiers sylvestres mènent n?importe où. Parfois jusqu?à l?inconnu.
L?ILLUSTRATEUR Les traits et les couleurs de Loïc Canavaggia campent avec force une romance sombre, à la lisière de l?humain et du bestial. Sous la corne et les écailles, plongez aux sources du mythe du dragon.
L?AUTEUR Dans la lignée du Dracula de Bram Stoker, Anthelme Hauchecorne revisite la célèbre légende de Franche-Comté en lui conférant une noirceur inédite.
DECOUVREZ NOS AVANT-PREMIERES SUR FACEBOOK www.facebook.com/nocedecailles
DECOUVREZ NOS AVANT-PREMIERES SUR INSTAGRAM https://www.instagram.com/anthelme.h/
DECOUVREZ NOS AVANT-PREMIERES SUR TWITTER https://twitter.com/AnthHauchecorne
VISITEZ LES SITES DES EDITIONS DU CHAT NOIR https://www.editionsduchatnoir.fr/ facebook : editionsduchatnoir twitter : edchatnoir instagram : editionsduchatnoir
VISITEZ LE SITE DE L?ILLUSTRATEUR https://www.artstation.com/canavaggia
VISITEZ LE SITE DE L?AUTEUR www.anthelmehauchecorne.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Dracula

A quel genre littéraire appartient ce roman ?

au genre épistolaire
au théâtre
à l'autobiographie
à la poésie

8 questions
1084 lecteurs ont répondu
Thème : Dracula de Bram StokerCréer un quiz sur ce livre