AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.7 /5 (sur 92 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne Billancourt , le 5/06/1947
Biographie :

Caroline Eliacheff est une psychanalyste française. Elle est également scénariste de films pour Claude Chabrol (La Cérémonie, Merci pour le chocolat, La Fleur du mal). Elle est la fille d’Anatole Eliacheff (producteur de cinéma) et de Françoise Giroud (écrivain et femme politique). Elle a été mariée à Robert Hossein.

Docteur en médecine et titulaire d’un diplôme d’études spécialisées en psychiatrie infantile, elle est psychanalyste depuis 1974. Elle est président de l'association "la Cause des Bébés". Elle anime une chronique hebdomadaire sur France Culture. Sur le plan politique, elle s'est illustrée par ses prises de position contre le Pacs.

Son fils, issu de son mariage avec Robert Hossein, le rabbin Aaron Eliacheff, donne des cours de religion à Strasbourg.

Elle est mariée à Marin Karmitz.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Qui était Françoise Dolto? La psychanalyste Caroline Eliacheff raconte une journée fictive mais réelle de la vie de Françoise Dolto. Elle retrace les apports connus et méconnus de celle qui a révolutionné notre vision de l'enfant. Disponible en librairie. En savoir plus : https://bit.ly/2uHdaIo
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (155) Voir plus Ajouter une citation
grisette   09 juin 2010
Mères-filles, une relation à trois de Caroline Eliacheff
Mère-filles : une relation à trois met indéniablement en appétit. Mais si les femmes ne se lassent jamais de parler des mères qu'elles ont, qu'elles sont, qu'elles auraient aimé avoir, qu'elles seront peut-être, qu'elles ne seront jamais... il n'est pas moins vrai qu'elles aimeraient aussi s'expliquer ou mieux comprendre la nature des rapports difficiles qu'elles entretiennent avec la fonction maternelle.
Commenter  J’apprécie          160
musaraneus   10 février 2015
A corps et à cris : être psychanalyste avec les tout-petits de Caroline Eliacheff
Quand tu es née, tes parents avaient décidé pour toi que tu serais élevée dans une autre famille, une famille d'adoption. Ils ont été en contact avec un virus qui peut rendre très malade et on ne sait pas s'ils vont vivre longtemps.

Tu as été privée de ta mère, et aussi de la drogue qu'elle prenait. On t'a bien soigné pour le manque de drogue mais peut-être pas pour le manque de mère. Je crois que tu souffres du manque de mère et je veux bien te revoir.
Commenter  J’apprécie          60
FleurDuBien   10 septembre 2018
Françoise Dolto : Une journée particulière de Caroline Eliacheff
Ce n'est pas parce qu'il n'émet pas des paroles que le petit enfant ne les réceptionne pas : si les finesses incluses dans le langage lui échappent encore, il en appréhende le SENS grâce à son intuition directe de la personne qui lui parle, quelque soit la langue qu'elle emploie. Il comprend les langues parce qu'il comprend la langue de la relation affective à sa personne, et des relations de vie ou de mort qui l'entourent. Je crois que c'est principalement ça : l'enfant saisi les relations qui soutiennent la vie ou qui la contrecarrent, celles qui sont dysharmoniques ou qui sont harmoniques.



Françoise Dolto
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_Cm   31 août 2018
A corps et à cris : être psychanalyste avec les tout-petits de Caroline Eliacheff
La souffrance de ces enfants peut littéralement les faire mourir ou empêcher toute opération symbolisante malgré la qualité des soins qui leur sont prodigués. Elle provient avant tout du non-respect du savoir sur les origines.

Commenter  J’apprécie          30
brunacecile   07 avril 2013
La Famille dans tous ses états de Caroline Eliacheff
Bien que ses parents jouent un role majeur, ils ne sont ni coupables ni responsables de tout. Ils sont comme ils sont: pas clairs, choquants, perturbants, source des plus grandes émotions pour le meilleur et pour le pire.
Commenter  J’apprécie          30
Aela   16 mars 2011
La Famille dans tous ses états de Caroline Eliacheff
Il existe un pourcentage non négligeable d'enfants qui sont malades de la parole, de la lecture et de l'écriture. L'école ne peut pas les soigner car ce n'est pas de pédagogie dont ils ont besoin. Certains enfants souffrent de troubles de la parole, de la lecture et de l'écriture plus ou moins importants, associés ou isolés., sans que l'on trouve chez eux la moindre lésion cérébrale.
Commenter  J’apprécie          20
Fecamp   15 décembre 2015
A corps et à cris : être psychanalyste avec les tout-petits de Caroline Eliacheff
Ce bruit me paraît assez étrange et pourtant familier. En l'écoutant sans le regarder tandis que l'on me parle je réalise subitement que Mathias ronronne. [...] Peut-être pense-t-il que s'il était un chat, sa mère serait plus attachée à lui? [...] Chez lui, les enfants prennent leur bain avec les chats.
Commenter  J’apprécie          20
musaraneus   10 février 2015
A corps et à cris : être psychanalyste avec les tout-petits de Caroline Eliacheff
La cure psychanalytique du nourrisson permet avant tout de raconter à celui ci l'origine de la rupture, de mettre en mots ce qu'il vit, tout non-dit entraînant une faille dans le processus de symbolisation, faille qui s'exprime dans un premier temps par le symptôme.
Commenter  J’apprécie          21
Antorelcorinne   20 novembre 2014
Le temps des victimes de Caroline Eliacheff
Sur les deux plans -individuel et collectif -, il importe toutefois de se garder d'un usage perverti de la mémoire pour les descendants des victimes, surtout quand les coupables ont été reconnus, jugés et les réparations obtenues. Même s'ils héritent, d'une souffrance, ce qui est indéniable, les descendants n'ont pas obligation, au nom de leurs ancêtres de raviver les traumatismes qu'ils n'ont pas vécus pour assouvir leur ressentiment voire leur vengeance auprès d'une société toujours prompte, elle, à raviver sa culpabilité.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   12 septembre 2018
A corps et à cris : être psychanalyste avec les tout-petits de Caroline Eliacheff
Ces deux fillettes ont survécu à l'abandon initial des premières semaines ou des premiers mois de la vie, puis ont été largement soutenues affectivement par le personnel de la pouponnière, ce qui leur a évité de sombrer physiquement et psychiquement. Les membres des groupements dont elles dépendaient se sont efforcés de les tenir au courant des décisions les concernant et ont accepté qu'elles puissent suivre une psychanalyse. Elles ont finalement été adoptées à un âge où je dirais, au risque de choquer, qu'elles n'en avaient presque plus besoin car au terme de leur analyse, elles étaient toutes deux capables de se materner elles-mêmes, ce qui ne signifie pas qu'elles n'avaient plus besoin des adultes.[...].Ces deux fillettes ont survécu à l'abandon initial des premières semaines ou des premiers mois de la vie, puis ont été largement soutenues affectivement par le personnel de la pouponnière, ce qui leur a évité de sombrer physiquement et psychiquement. Les membres des groupements dont elles dépendaient se sont efforcés de les tenir au courant des décisions les concernant et ont accepté qu'elles puissent suivre une psychanalyse. Elles ont finalement été adoptées à un âge où je dirais, au risque de choquer, qu'elles n'en avaient presque plus besoin car au terme de leur analyse, elles étaient toutes deux capables de se materner elles-mêmes, ce qui ne signifie pas qu'elles n'avaient plus besoin des adultes.[...].
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..