AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.62 /5 (sur 130 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : El Dorado, Arkansas , le 28/12/1933
Mort(e) à : Little Rock, Arkansas , le 17/02/2020
Biographie :

Charles McColl Portis est un écrivain américain.

D'abord engagé dans les marines et promu sergent, au moment de la Guerre de Corée, Charles Portis fréquente à partir de 1955 l'Université de l'Arkansas où il commence sa carrière de journaliste en écrivant dans les journaux étudiants.

Diplômé en journalisme en 1958, il travaille pour l'Arkansas Gazette puis pour le New York Herald Tribune pour lequel il couvre en particulier la période du combat pour les droits civiques dans son Sud natal puis passe un an à Londres.

En 1964, il abandonne le journalisme et commence une carrière d'écrivain en écrivant ses premiers textes de fiction.

Son premier roman "Norwood" paraît en 1966 (d'abord en plusieurs livraisons dans le "Saturday Evening Post", bi-mensuel américain qui a publié des textes de nombreux auteurs importants ) et rencontre le succès. En 1970, il sera adapté au cinéma par Jack Haley Jr. avec Glen Campbell et Kim Darby.

Le roman mêle un road movie du Texas à New York avec les rencontres et le regard décalé d'un vétéran des marines sur la société américaine du Sud ou des grandes métropoles.

Son deuxième roman "True Grit" (publié d'abord dans le "Saturday Evening Post" en 1968) est encore mieux accueilli et est lui aussi adapté au cinéma d'abord par Henry Hathaway en 1969, (titre français "Cent dollars pour un shérif"), avec John Wayne et Kim Darby, et de nouveau en 2010 par les frères Joel et Ethan Coen, avec Jeff Bridges et Hailee Steinfeld.

Ce roman utilise les ressorts classiques du western et demeure l'œuvre la plus connue de Charles Portis.

Charles Portis a publié trois autres romans, "Un chien dans le moteur" ("The Dog of the South", 1979), "Masters of Atlantis" (1985), "Gringos" (1991), et un certain nombre de nouvelles et d'articles.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Charles Portis   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

True Grit (2010) - Bande Annonce vost FR HD - Ethan et Joel Coen


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Oliv   07 juin 2019
True Grit de Charles Portis
Les marshals faisaient descendre les détenus en les poussant avec le canon de leurs winchesters à répétition. Ces hommes, enchaînés les uns aux autres comme des poissons à une ligne, étaient essentiellement des Blancs, mais il y avait aussi des Indiens, des métis et des Noirs. C'était un triste spectacle mais rappelez-vous qu'il s'agissait de meurtriers, de voleurs, de pilleurs de trains, de bigames, de faussaires, parmi les pires représentants du genre humain. Ils s'étaient écartés du droit chemin et avaient goûté aux fruits du mal et la justice venait à présent leur en faire payer le prix. Tout se paie sur cette Terre, d'une manière ou d'une autre. Rien n'est gratuit en dehors de la grâce de Dieu. Mais elle ne se gagne pas plus qu'elle ne se mérite.
Commenter  J’apprécie          110
Oliv   08 juin 2019
True Grit de Charles Portis
À la fin mai 1903, Petit Frank m'envoya une manchette découpée dans L'Appel commercial de Memphis. C'était une publicité pour le "cirque de l'Ouest sauvage" de Cole Younger et Frank James qui devait se produire dans le stade de base-ball de Memphis. Mon frère avait entouré une phrase imprimée en petits caractères, tout en bas de l'article :



IL ÉTAIT AVEC QUANTRILL ! IL ÉTAIT AVEC PARKER !

La terreur des hors-la-loi du Territoire indien et des voleurs de bétail du Texas pendant vingt-cinq ans !

"Rooster" Cogburn vous sidérera par son audace et son incroyable adresse au six coups ou à la carabine à répétition ! Ne laissez pas les dames et les enfants à la maison ! Les spectateurs peuvent assister à cette démonstration unique en toute sécurité !



Ainsi il venait à Memphis. Petit Frank m'avait taquinée pendant des années au sujet de Rooster. Il prétendait que j'étais secrètement amoureuse de lui. En m'envoyant cette coupure de presse, il pensait se moquer de moi. Il avait écrit dans la marge de l'article : "Audace et incroyable adresse ! Il n'est pas trop tard, Mattie !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
BookShellFairy   02 juin 2016
True Grit de Charles Portis
Je n'ai jamais eu le temps de me marier mais, que je le sois ou non, ça ne regarde personne. Je me fiche de ce qu'ils disent. Si je le voulais, j'épouserais un horrible babouin et j'en ferais un caissier. Je n'ai jamais eu le temps de m'en occuper. Une femme franche et réfléchie comme moi, avec un bras en moins et une mère invalide, n'est pas un parti très avantageux. Pourtant, j'aurais facilement pu mettre le grappin sur deux ou trois vieillards négligés qui lorgnaient sur ma banque. Non, merci ! Vous seriez surpris de connaître leurs noms.
Commenter  J’apprécie          90
Didili   12 avril 2015
True Grit de Charles Portis
J'ignorais si le texan avait lancé cette remarque à mon intention mais, si c'était le cas, l'allusion me glissa dessus comme de l'eau sur les plumes d'un canard.les paroles d'un ivrogne ne pèsent rien et, quand bien même je leur aurait accordé le moindre crédit, je ne pense pas que Rooster m'incluait dans sa harangue contre les femmes, vu le salaire que je lui versais.
Commenter  J’apprécie          90
Oliv   06 juin 2019
True Grit de Charles Portis
— Je ne vous ralentirai pas. Je suis bonne cavalière.

— Je ne compte pas non plus m'arrêter dans des pensions aux lits douillets où l'on se fait servir des bons petits plats. On voyagera vite et on mangera léger. Et le peu de sommeil qu'on prendra, ce sera à la belle étoile.

— J'ai déjà dormi à la belle étoile. L'été dernier, papa nous a emmenés à la chasse au raton laveur, moi et Petit Frank.

— À la chasse au raton laveur ?

— Nous avons passé toute la nuit dans les bois. Nous avons allumé un grand feu et Yarnell nous a raconté des histoires de fantômes. C'était formidable.

— Au diable, la chasse au raton laveur ! Il ne s'agit pas d'une chasse au raton laveur, loin s'en faut !

— Mais c'est le même principe que la chasse au raton laveur. Vous essayez juste de faire paraître votre travail plus difficile qu'il ne l'est.

— Laisse tomber la chasse au raton laveur ! Tout ce que j'essaie de t'expliquer, c'est que là où je vais, ce n'est pas pour les jeunes filles.

— C'est aussi ce qu'on dit de la chasse au raton laveur. Pareil pour Fort Smith. Et pourtant je suis là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LiliGalipette   20 février 2011
True Grit de Charles Portis
"Faites-moi passer pour un crétin aux yeux de cette fille.

- Je crois qu'elle vous a déjà percé à jour." (p. 153)



Commenter  J’apprécie          70
MarcoPolo85   19 avril 2014
Un chien dans le moteur de Charles Portis
J'ai fait remarquer qu'il y avait pas mal de Canadiens au Mexique.

Il s'est hérissé.

- Pourquoi y en aurait pas?

- Proportionnellement à votre nombre, je veux dire. C'était un simple constat.

- On a le droit de voyager librement, vous savez. On peut même aller à Cuba si on veut.

- J'ai pas dû être clair.

- Soyez plus clair, je vous en prie.

- Eh ben, il y a deux cent millions d'Américains et vingt millions de Canadiens, et mon pays est plus proche du Mexique que le vôtre, pourtant, j'ai l'impression qu'il y a autant de Canadiens que d'Américains ici. A cette table, par exemple.

- Vous n'êtes pas les seuls Américains. Vous avez volé ce nom, c'est tout.

p50
Commenter  J’apprécie          50
Adraste   10 mai 2013
True Grit de Charles Portis
J'aurais dû lui coller une balle dans la tête plutôt que dans la clavicule. Mais j'ai pensé à ma note de frais. On laisse parfois l'argent interférer avec notre sens de la justice.
Commenter  J’apprécie          60
Meps   13 février 2017
True Grit de Charles Portis
Au poste de police de la ville, nous tombâmes sur deux agents qui se battaient à coups de poing et n'étaient donc pas disponibles pour répondre à mes questions.
Commenter  J’apprécie          50
LiliGalipette   20 février 2011
True Grit de Charles Portis
"Je veux qu'il soit puni pour le meurtre de mon père. Peu m'importe qu'il ait tué des chiens et des notables au Texas." (p. 91)
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

La Schtroumpfette

Qui à crée la Schtroumpfette?

Gargamel
Le Grand Schtroumpf
Un Schtroumpf
Personne

6 questions
43 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur