AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.77/5 (sur 1560 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Christina Dalcher est nouvelliste et romancière.

Elle est titulaire d'un doctorat en linguistique théorique de l'Université de Georgetown en 2006. Chercheuse, spécialiste de changements phonétiques dans les dialectes italiens et britanniques, elle a enseigné aux États-Unis, en Angleterre et aux Émirats arabes unis.

Christina Dalcher nous offre avec "Vox" (2018) un premier roman dystopique glaçant qui rend hommage au pouvoir des mots et du langage.

Son œuvre a été plusieurs fois sélectionnée par des prix littéraires, parmi lesquels le Bath Flash Fiction Award, le Best of the Net et le Pushcart.

Elle vit avec son mari entre le Sud des États-Unis et Naples, en Italie.

son site : https://christinadalcher.com/
Twitter : https://twitter.com/CVDalcher
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Christina Dalcher   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Découvrir :https://tidd.ly/3qKius3 Il y a toujours deux versions d'une même histoire… Anna Andrews s'était juré de ne plus jamais remettre les pieds à Blackdown, ce village où elle a grandi et vécu un cauchemar qu'elle n'est pas près d'oublier. Pourtant, c'est précisément à Blackdown qu'on retrouve une femme sauvagement assassinée. Anna, correspondante pour la BBC, n'a d'autre choix que se rendre sur place pour couvrir l'affaire. Elle est sous le choc en découvrant l'identité de la victime : il s'agit d'une de ses amies d'adolescence. L'inspecteur en charge de l'affaire, Jack Harper, connaît bien la victime, lui aussi, il est même le dernier à l'avoir vue en vie. Jack et Anna vont passer quelques nuits blanches à Blackdown. D'autant plus que le tueur ne s'arrête pas en si bon chemin : les meurtres se multiplient et Anna pourrait bien être la prochaine sur la liste… Un suspense phénoménal, bientôt adapté en série. « Stupéfiant, addictif, incontournable. » Samantha Downing « Vous allez dévorer ces pages délicieusement sombres. » Mary Kubica « Ce roman n'a rien à envier à Gone Girl, je l'ai lu d'une traite. » Christina Dalcher

+ Lire la suite

Citations et extraits (129) Voir plus Ajouter une citation
J'ai lu quelque part que l'utopie de quelqu'un est toujours la dystopie de quelqu'un d'autre.
Commenter  J’apprécie          252
Ce soir, laissons le silence tout recouvrir.
Commenter  J’apprécie          210
Réfléchis à ce que tu dois faire pour rester libre.
Commenter  J’apprécie          200
C'est ce qui est curieux quand on vit en enfer : tout le reste a le goût du salut.
Commenter  J’apprécie          180
Les premiers mots que je lis sont écrits en bleu et en gras en haut de la page ;

Je CROIS que l’homme a été créé à l’image de Dieu et que la femme est la gloire de l’homme, que l’homme n’a pas été fait à partir de la femme, mais que la femme a été faite à partir de l’homme.

« Je ne peux pas lire ça. »
Commenter  J’apprécie          140
[...] Le chapitre vingt-sept commençait par cette pépite tirée de l’Épître à Tite : « Donnez-leur de bonnes instructions afin d'apprendre aux jeunes femmes à ne pas être asservies aux excès de vin, à aimer leurs maris et leurs enfants, à être sensées, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises chacune à son propre mari. » L'idée générale du texte ressemblait à une espèce de cri de raliement, une main tendue vers les femmes plus âgées.
Il y avait des chapitres consacrés au féminisme et à sa déconstruction insidieuse des valeurs judéo-chrétiennes (ainsi que de la virilité), des recommandations destinées aux hommes à propos de leur rôle de mari et de père, des conseils pour les jeunes concernant le respect de leurs aînés. Chaque page exsudait le fondamentalisme d’extrême droite.
Commenter  J’apprécie          120
J'ai l'impression d'être Eve face à sa pomme, Pandore devant sa boîte, ou la femme de Loth qui jette un dernier regard en arrière.
Voulez-vous la manger?
Voulez-vous l'ouvrir?
Voulez-vous regarder?
O/N ?
Elles ont toutes les trois répondu "oui", ces idiotes, apportant le péché dans le monde, répandant le mal dans l'humanité, se transformant en statue de sel. Il fallait qu'elles sachent, qu'elles découvrent la vérité.
Commenter  J’apprécie          120
Celui qui a eu l'idée de libeller les documents classifiés à l'aide d'un tampon rouge gigantesque pour nous mettre en garde (ou nous donner un indice sur le contenu) est un crétin. Il aurait aussi bien pu écrire OUVRE-MOI dessus.(p.195)
Commenter  J’apprécie          110
"C'est pas ta faute", répond Lorenzo.
Mais ça l'est. [...] Ca l'est depuis deux décennies, depuis la première fois que je n'ai pas voté, depuis les je ne sais combien de fois où j'ai dit à Jackie que j'étais trop occupée pour participer à une de ses manifestations, coller des affiches, ou appeler mon député.
Commenter  J’apprécie          100
Une chose que j'ai apprise de Jackie : tu ne peux pas t'opposer à ce que tu ne vois pas venir.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Christina Dalcher (1922)Voir plus

Quiz Voir plus

Vox

Comment se nomme le personnage principale ?

Jain McClellan
Jean McGory
Jean McClellan
Jeanne McFox

15 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : Vox de Christina DalcherCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..