AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755641615
396 pages
Hugo et Compagnie (14/11/2019)
4.39/5   277 notes
Résumé :
" On peut cacher ses sentiments, jamais les faire disparaître. "

La nuit, où il lui a finalement déclaré son amour. Tout était fini.
C'est l'histoire d'un amour de jeunesse plein de promesses, entre deux adolescents, interrompu en plein vol et qui évolue onze ans plus tard, en une histoire d'amour forte et confiante, entre adultes.

Macy, interne en pédiatrie, prépare son mariage avec un homme plus âgé qu'elle, aisé financièrement... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 277 notes
5
30 avis
4
24 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  26 novembre 2019
Un petit moment que je n'avais pas lu Christina Lauren, et pourtant j'ai quelques uns de leurs romans qui m'attendent dans ma bibliothèque. Celui-ci me tentait bien alors je me suis lancée pour retrouver leurs plumes à toutes deux, avec lesquelles on passe toujours un très bon moment.
Dans ce roman, Christina Lauren utilisent une alternance de chapitres qui évoquent le passé et le présent. le présent nous conte les retrouvailles de Macy et Elliot, onze ans qu'ils ne s'étaient pas vu après leur séparation, cette cassure dans leur relation dont la cause ne nous est pas tout de suite dévoilée. Pour cela, on effectue des retours dans le passé depuis ce moment où ils ont fait connaissance, jeunes adolescents pour finir par savoir ce qu'il s'est passé quand ils ont été séparés. L'ensemble de leur histoire, mélange d'un passé et ce présent auquel ils sont confrontés, est captivant. On apprécie grandement les deux personnages et l'émoi et les émotions qu'ils ressentent au présent. Tout comme la découverte de leur passé, quand tous deux étaient adolescents et qu'ils devaient se confronter à ce qu'ils vivaient.
Le présent nous propose de découvrir Macy, qui travaille au service des soins intensifs de pédiatrie, un boulot qu'elle aime faire malgré ses difficultés et l'implication émotionnelle qu'il demande. Elle vit depuis peu auprès d'un homme, avec la fille de celui-ci, ils se sont rencontrés il y a quelques mois et sont fiancés, bien que leurs projets de mariage n'aient pas été encore établis. On comprend très rapidement qu'il y a un vide en elle, quand Elliott revient dans sa vie et que tout refait surface. Elle semble vivre sa vie, plus par obligation que par plaisir, mais par dépit. Nous constatons en effet que la jeune fille qu'elle était dans le passé, n'est plus et que la femme qu'elle est devenue, semble avoir instauré une sorte de distance entre elle et le bonheur. C'est à ce moment-là que l'on se demande bien ce qu'il a pu se passer pour qu'elle réagisse ainsi, en s'interdisant de prendre des risques et surtout d'éprouver de vives émotions. La relation dans laquelle elle s'est installée la rassure et ne lui provoquera pas de grand émois, qui pourraient la déstabiliser.
Elliott, était un adolescent qu'elle découvre avant qu'il ne devienne un jeune homme. Elle l'a connu tout frêle, tandis que ses frères avaient déjà des carrures de sportifs, lui c'était plutôt le petit mec, chétif avec un appareil dentaire et une grosse paire de lunettes ! Oui mais, son petit côté intello, ça a été l'élément déclencheur de leur amitié, car tous deux partageaient cette passion de la lecture. C'est ainsi qu'il va être amené à se rapprocher d'elle, et qu'un jeu à travers des mots partagés va s'instaurer, révélateur de tant d'émotions et de sentiments. Elliott va vivre à ses côtés, tous les changements qui s'opèrent dans la vie d'un jeune adolescent, il va se montrer présent, à l'écoute et toujours très proche d'elle. C'est un adolescent plutôt agréable et sympathique que l'on voit s'épanouir et évoluer. Quand nous le retrouvons onze ans plus tard, c'est un homme, grand, beau, il semble être plutôt bien à l'aise et on retrouve sa joie de vivre et d'être tout simplement ainsi que cette petite étincelle qui faisait de lui ce personnage si attachant.
La découverte de leur passé nous plonge dans une relation entre deux adolescents, une très belle histoire, où chacun d'eux à trouver l'autre, pour construire quelque chose de très fort. A la manière d'un Young Adult, on les découvre tous deux, s'épanouissant l'un auprès de l'autre. Si Elliott vit sur place, Macy n'y est qu'un week-end de temps en temps, et les moments où ils se retrouvent vont très vite devenir ce qu'ils attendent le plus l'un et l'autre. Ils ont chacun une vie, dans leurs écoles, auprès de quelques amis fidèles, mais ce qu'il se passe à Healdsburg, reste exclusivement dédié à leur histoire. Ils se connaissent alors très bien et pourtant par moments, ils ont l'impression de manquer l'essentiel chez l'autre, car une fois qu'ils sont seuls, ils retournent à leurs habitudes, de celles qu'ils ne partagent pas. Les liens forts qui les unissent vont créer ce cocon autour de leur passion pour la lecture, ce petit monde qui n'appartient qu'à eux. Chaque moment sera une parenthèse sur leur vie, mais cela deviendra vite l'essentiel pour eux. J'ai beaucoup apprécié toute la découverte de cette période, primordiale chez eux, puisqu'ils ont grandi ensemble, changé à la fois physiquement, passant de l'adolescence au monde des adultes, tout comme émotionnellement, leurs conversations évoluant avec le temps. Des moments très révélateurs et très forts qui nous permettent de comprendre l'importance qu'ils avaient l'un pour l'autre.
Le présent les confronte aux choix qu'ils ont fait toutes ces dernières années, choix qui ont été dictés par cet éloignement. Très vite, ils se rendent compte que pas à un seul moment, ils n'ont cessé de s'aimer et que bien qu'ils aient vécu d'autres choses pendant leur "séparation", rien n'est aussi bon qu'eux deux ensemble. Oui mais, cette cassure a eu lieu pour des raisons bien réelles et définies et pas seulement sur un coup de tête, et c'est cela qui va nous tenir en haleine tout du long : savoir ce qu'il a bien pu se passer il y a onze ans. Ce qui est certain, c'est que cela a eu des conséquences marquantes sur les deux vies. Macy n'est plus que l'ombre d'elle-même, elle se voile derrière un pseudo-bonheur mais on constate bien que tout s'écroule quand Elliott réapparait ! Elle va continuer de maintenir une distance avec lui, tentant d'analyser tout ce qu'elle vit à ce moment-là, mais elle sait qu'au fond d'elle, ça a toujours été lui. Elliott de son côté, n'a aucun doute, ses décisions prises sans même hésiter parlent d'elles-même et il saura être ce personnage patient et à l'écoute, comme il a toujours été. La maturité des personnages les pousse toutefois à bien analyser tout ce qu'il se passe et à prendre le temps de régler les dommages causés par le passé.
J'ai adoré ma lecture, tous deux ont su dès les débuts se rendre attachants. Leur vécu, leur histoire individuelle tout comme à deux, sont à la fois belle et émotionnellement fortes. On ne sait pas à quoi s'attendre comme chute, chute qui relie le passé au présent et qui une fois dévoilée, nous permettra de voir s'il est possible d'envisager un avenir à deux. Les adolescents ont vécu quelque chose de fort et de profond, un bel amour qui s'est construit au fil du temps qui passe, voyons voir ce que les adultes seront capables de faire une fois retrouvés. J'ai beaucoup aimé l'ensemble que forme ce récit, au passé, tout comme au présent, les deux temps sont plaisants à lire et on s'y plait bien auprès d'eux. La plume des auteurs fonctionne toujours aussi bien, le jeu des mots et le rapport aux livres est un fil conducteur de leur histoire, bien représentatif de tout ce qu'ils ont vécu. Une romance qui m'a conquise !
Lien : http://www.livresavie.com/lo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hollischenbooks
  09 août 2021
En lisant cette histoire, je ne m'attendais pas à être autant chamboulée. En découvrant le synopsis, je m'attendais à une histoire légère et drôle. Mais non. Ce livre est une petite pépite, un concentré de douceur qui m'a fait sourire mais m'a aussi mît les larmes aux yeux. Ce livre m'a bouleversé, m'a ému et m'a touché en plein coeur.
Ici nous faisons la connaissance de Macy, interne en pédiatrie. Passionnée par son travail qui lui prends énormément de temps sa routine va voler en éclats lorsqu'elle va croiser par hasard Elliot, son amour de jeunesse, son grand amour, son meilleur ami, son tout.
Ils se sont connu jeunes adolescents, ont partagé leurs amour pour la lecture, leurs rires et leurs larmes. Ils ont partagé aussi les premiers émois amoureux. Mais leur relation a été détruite, il y a onze ans, quand Elliot lui a déclaré son amour et lui a brisé le coeur en même temps. Onze ans sans se voir, sans se parler. Onze ans de silence et de non-dits. Onze ans à vivre avec l'ombre de l'autre. Onze ans avant de se revoir…

Je suis entrain d'écrire cette chronique et j'ai toutes les émotions que j'ai ressenti qui tourbillonnent en moi et font battre mon coeur plus vite.
Dés les premières pages j'ai été happée et transportée par l'histoire de Macy et d'Elliot, l'histoire d'une amitié puissante et belle entre deux adolescents un peu paumés. J'ai été transporté par ce récit passionnant, triste et beau à la fois.
J'ai adoré l'alternance entre présent et passé, déjà car cela permet de mieux connaître les personnages mais aussi leur relation. Ils se sont rencontrés à une période difficile pour Macy, et Elliot a été un véritable soutient, un pilier inébranlable dans la vie de la jeune fille. Leurs amour pour la lecture, pour les mots va les rapprocher et l'amitié qui naît entre eux est belle, puissante et comme on en rencontre peu.

Comme je vous le disais on alterne entre passé et présent, et par ce fait l'on va suivre leurs retrouvailles assez compliqué mais aussi comment leur relation a évolué. Ainsi j'ai bien mieux compris les sentiments qu'ils ressentent l'un pour l'autre. Je les ai vu grandir, s'aimer et se retrouver.
Tout au long de ma lecture j'ai été comme emporter par un tsunami d'émotion, je suis passée du rire aux larmes, de la joie à la tristesse. Il m'est difficile et compliqué de mettre des mots sur mon ressenti, mais sachez une chose, j'avais peur, peur de découvrir pourquoi il y a eu onze ans de silence, pourquoi ils se sont éloignés, et surtout j'avais la craintes qu'ils n'arrivent pas à se retrouver…
J'ai vécu une lecture intense et forte, et ils faut dire que les personnages y sont pour beaucoup. J'ai tellement aimé Macy, je l'ai aimé en adolescente dévasté par la perte de sa mère, je l'ai aimé quand, Grace a Elliot elle a commencé à se reconstruire, et je l'ai aimé en adulte un peu effacé, submergé par son travail et qui ne s'autorise pas vraiment à vivre.

Elliot lui a fait battre mon coeur, que ce soit adolescent ou adulte, j'ai aimé sa franchise désarmante. Son caractère m'a totalement conquise, et surtout je l'ai aimé amoureux de Macy et prêt à tout pour vivre sa plus grande et belle histoire d'amour.
Cette lecture a été aussi une belle leçon, Christina et Lauren abordent des thèmes puissants et douloureux qui peuvent résonner en chacun d'entre nous.
Le deuil, l'adolescence, les premiers sentiment, le sexe, l'amour, la trahison et la crainte de faire confiance. Des thèmes, qui ont fait échos en moi et qui m'ont tellement bouleversée et émue.

Plus les pages ont défilés, plus j'avais la crainte du dénouement. J'avais hâte de savoir pourquoi Elliott et Macy se sont séparés mais en même temps j'avais peur de savoir. Peur de ne pas pouvoir pardonner. Et woh ! Autant vous dire que j'en ai versé des larmes, et même si plus on approche du dénouement plus on se doute de se qu'il s'est passé, mon coeur s'est brisé et s'est recollé au même moment.
Pour conclure, je dirais simplement que « Love and Other Words » est une des plus belle histoire que j'ai lu cette année. Christina et Lauren m'ont offert un merveilleux moment de lecture, bouleversant et touchant, et il est compliqué pour moi de refermer ce livre et de dire au revoir à cette merveilleuse histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lectrice-Lambda
  02 décembre 2019

Il y a des livres qui vous mettent le sourire, qui vous font monter les larmes aux yeux, qui vous font voyager. Et il y a les livres qui vous bouleversent intensément, vous serrent le coeur pendant toute votre lecture et continue de le faire encore pendant des jours et des jours après l'avoir terminé.
« Love and the other words » fait clairement parti de cette dernière catégorie.
Macy est interne en pédiatrie. Sa vie se résume à son travail, laissant malgré elle de côté son homme avec qui elle prépare leur mariage, sans envie ni grande conviction.
Sa routine parfaitement cadrée va exploser lorsqu'elle revoit par hasard Elliot, son amour de jeunesse, « l'amour » de sa vie.
Ils se sont connus adolescents, ont partagé leur passion pour la lecture, mais aussi leurs premiers émois. Sauf que leur relation a définitivement été brisée il y a onze ans, lorsque Elliot lui a déclaré sa flamme et en même temps brisé le coeur.
Onze ans de silence, onze années séparés, à vivre constamment avec le fantôme de l'autre. Seulement, le destin fait bien les choses et leurs chemins se croisent de nouveau.
Se donneront-ils la chance de s'expliquer, de se réconcilier, de renouer alors que tout les sépare aujourd'hui ?
En écrivant cette chronique, j'ai toujours le coeur qui palpite à mille à l'heure.
Si vous cherchez une histoire tendre, une histoire passionnante, une histoire palpitante, une histoire triste et belle à la fois, vous êtes au bon endroit.
L'histoire de Macy et d'Elliot, c'est avant tout celle d'une belle amitié, comme on en croise rarement.
Macy rencontre Elliot lorsque son père achète une maison de vacances. Sa mère est décédée et son père espère que cette maison sera un refuge pour eux quelques jours par mois pour décompresser loin de leur quotidien et de leur peine. C'est alors qu'elle va rencontrer son voisin, Elliot.
Ils sont tout juste adolescents, ne se voient que quelques fois par mois, mais l'amour des mots vont les réunir. Ils adorent la lecture et c'est ce qui va les rapprocher.
Alors que Macy est renfermée sur elle-même, Elliot va la faire sortir de sa coquille avec sa franchise désarmante. Il ne va pas la juger parce que sa mère est décédée et cela va faire un bien fou à l'adolescente.
Nous entrons directement dans le récit au moment où Macy tombe par hasard sur Elliot. Dès cet instant, on sent tout de suite que leur histoire est bien plus complexe et profonde qu'une simple amitié d'enfance. Nous sommes immédiatement autant bouleversés que les personnages par leurs retrouvailles, même si nous ne connaissons encore rien à leur histoire.
Le récit alterne entre passé et présent, et ce à chaque chapitre. Ainsi, nous suivons autant les retrouvailles de ces deux personnages que leur rencontre et comment va évoluer leur relation.
Cette alternance permet de mieux comprendre les sentiments qu'ils ont l'un pour l'autre et de renforcer tous les ressentis que l'on peut avoir pendant notre lecture.
Car oui, plonger dans « Love and other words » c'est entrer dans un tourbillon d'émotions brutes.
On passe par tous les sentiments, qu'ils soient positifs ou négatifs, qu'ils aillent de la joie à la tristesse. C'est plus qu'émotionnellement dur : même physiquement on souffre avec eux.
Il m'est difficile de mettre des mots sur ce que j'ai pu ressentir. On ressent autant de l'espoir que de la crainte, on a peur de découvrir le « pourquoi » ils se sont éloignés, on se demande s'il n'est pas trop tard pour eux. C'est intense, c'est beau et émouvant à la fois.
Il faut dire que les personnages ne sont pas en reste pour nous faire apprécier cette histoire.
Macy est d'abord une adolescente perdue et dévastée par la mort de sa mère. On va la voir se reconstruire au fil des années. Elle est devenue aujourd'hui une femme un peu effacée, qui ne vit que pour son travail et ne laisse pas vraiment la place à la vie.
Elliot est désarmant, en tout point. Il est d'une franchise incroyable, il ne peut pas mentir. Même s'il est gêné, il répondra à tout. Ce trait de caractère est autant présent lorsqu'il est jeune qu'adulte et le savoir autant à l'aise avec ses sentiments l'a rendu encore plus incroyable.
Déjà seuls ses personnages m'ont touchée alors ensemble c'était un vrai feu d'artifices. Les auteurs ont réussi à trouver les bons caractères pour former ce duo, des personnages qui ne sont au final qu'un seul être parfait.
« Love and other words » c'est aussi une belle leçon sur la vie.
Christina LAUREN abordent de nombreux thèmes qui touchent tout un chacun : la mort, l'adolescence, les premiers émois, l'amour, le sexe, la peur, la trahison,… Des sentiments et des expériences que tout le monde ressentira et expérimentera au moins une fois dans sa vie.
Plus la fin approchait et plus mon coeur palpitait.
J'étais partagée entre deux émotions : savoir enfin ce qui a pu séparer Elliot et Macy et ne pas savoir justement. Parce que l'on sent que cette révélation va autant nous bouleverser que les personnages et va changer complètement leur relation.
Et comment dire… C'était à la hauteur de l'histoire. Alors oui, plus on approche de l'instant fatidique et plus on devine un peu ce qui a pu se passer. Malgré tout lorsque le secret est enfin révélé, les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

En conclusion, « Love and other words » est probablement le plus beau livre que j'ai pu lire en cette année 2019. Christina LAUREN nous offrent une histoire bouleversante dont il est très difficile de s'en détacher une fois le livre commencé, mais aussi très compliqué à laisser derrière nous une fois terminé.
Cette histoire est avant tout celle d'une incroyable amitié entre une fille et un garçon, une relation simple et pure qui va se transformer en « plus ». Malheureusement, la vie va les séparer pendant onze années à cause du destin. Et c'est ce même destin qui va finalement les réunir par hasard.
J'ai autant aimé le présent que le passé. J'ai eu autant le coeur qui palpitait par leur rencontre que par leurs retrouvailles. Ce livre est un condensé d'émotions pures qui m'a chamboulé et qui continue encore de le faire.
« Love and other words » est, à mon sens, l'un des plus beaux livres écrits par Christina LAUREN. Une fois commencé, vous ne pourrez jamais l'oublier.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lalectriceamoureuse
  22 janvier 2021
« Quel est ton mot préféré ? »
Cette interrogation correspond à un jeu entre Macy et Elliot. Ils s'échangent leurs mots préférés. Ce sont deux êtres qui se sont bien trouvés dans l'enfance et dans l'adolescence jusqu'à que la relation amicale évolue en une histoire d'amour. Cependant, cet amour de jeunesse prend fin subitement. On se demande tout au long de l'histoire pour quelle raison le lien s'est rompu entre nos deux protagonistes ? Ils vont se revoir par hasard onze ans plus tard.
Je commence cette année en beauté avec une première lecture des plus addictives ! J'ai adoré découvrir ce duo d'auteures et j'ai vraiment passé un doux moment avec cette sublime histoire qui a su combler mon petit cœur.
L'écriture est tellement poétique.
Les mots sont importants dans ce récit et pour une amoureuse des mots, j'étais sur mon petit nuage. L'amour des mots. le pouvoir des mots. La beauté des mots. La signification des mots. Les mots bouillonnent. Les mots sont si beaux. Des émotions fortes en découlent. C'est extrêmement touchant.
Elliot est honnête et pragmatique. Il déborde de tendresse.
Macy a le cœur meurtri et ne laisse plus personne entrer dans son cœur. Elle est abîmée par la vie. Elle ne vit plus, elle survit.
On suit profondément ces deux personnages alors forcément, on a l'impression de les connaître. Je me suis attachée à eux comme si c'était de véritables amis.
Il y a une psychologie des personnages très recherchée. de nos deux héros émanent une sensibilité à fleur de peau. C'est beau, c'est fort, ça respire le réel, le concret, les sentiments.
Passé et présent vont s'alterner tout au long du récit. le passé nous plonge dans la rencontre de Macy et Elliot. le présent correspond aux retrouvailles imprévues. Est-ce que cette rencontre inattendue ne risque pas de bouleverser leurs existences ? Petit à petit, on va connaître l'évolution de la relation des deux héros, aussi bien dans le passé que dans le présent. Que s'est-il passé ? Eux qui étaient si complices. La fissure est soudaine. La cassure est étonnante. La distance semble inévitable.
Jusqu'à la toute fin, nous ne savons pas la raison de cette déchirure entre les deux héros. C'est pourquoi, j'attendais le dénouement final avec impatience. Et je ne suis pas déçue, la révélation finale est complètement inattendue, le genre de vérité qui brise le cœur, j'ai été très émue.
Mention spéciale au dressing d'enfance de Macy qui s'est transformé en bibliothèque ; où Elliot et elle passaient des heures à lire l'un à côté de l'autre. Ça fait rêver !
Dans la mesure où les deux héros sont des passionnés de livres, on a de nombreuses références littéraires pour mon plus grand bonheur.
Je découvre avec ce roman le duo Christina Lauren et j'ai déjà hâte de les retrouver !
Pour mon premier livre de 2021, j'avais envie de lire une romance. Une magnifique romance. Et c'est réussi avec cette histoire forte en émotions. Je recommande fortement.
Une belle histoire d'Amitié.
Une très belle histoire d'Amour.
J'aimerais conclure avec ce passage provenant du roman : « Quand nous aimons, nous ne connaissons pas la demi-mesure. »
Une citation qui résume à merveille cette histoire magique. C'est une lecture qui m'a fait un bien fou et qui confirme mon amour pour la romance ; mon genre de prédilection, qui me fait tant rêver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  20 juillet 2021
Duo d'autrices découvertes avec leur roman Roomies, puis avec Josh & Hazel, ce furent à chaque fois des romances qui ont frôlé le coup de coeur pour moi grâce à la sensibilité avec laquelle étaient écrits les personnages. Je partais donc confiante mais je ne pensais tout de même pas aimer autant !
Avec Love and Other Words, les autrices nos offrent une double romance sur deux temporalités juste magique tellement elle était émouvante et déchirante. Nous suivons dans le passé l'histoire de Mace et Elliot adolescents, puis dans le présent leurs retrouvailles adultes tandis que l'une est fiancée et l'autre en couple et qu'ils ne se sont pas vus depuis 11 ans après une grosse dispute.
Dès le premier chapitre, les autrices tissent une toile mystérieuse autour de ce qui les a séparés autrefois, en faisant le fil rouge de l'ensemble de l'intrigue à travers à la fois ce passé que l'on revit depuis leur rencontre jusqu'au jour fatidique, et du présent où tout va les mener à LA discussion sur ce jour-là. Et c'est écrit magistralement ! Avec une grande simplicité, une certain classicisme même, si comme moi vous aimez les histoires d'amis d'enfance, mais beaucoup d'émotions et peut-être un poil trop de mélodrame parfois.
Nous allons donc à la rencontre de Macy, qui dans le présent est une interne débordée par son travail, qui doit se marier avec Sean, le garçon avec qui elle ne sort que depuis quelques mois. Un jour, elle tombe par hasard sur son grand amour, Elliot, qu'elle n'avait pas revu depuis 11 ans, et celui-ci est bien décidé 1/ à crever l'abcès, 2/ à la reconquérir.
Si l'histoire dans le présent est compliquée et moche car les personnages sont tous deux marqués par ce qu'ils ont vécu et qu'ils ne vont pas très bien, en revanche leur passé est superbe, lui !
J'apprécie que tu sois réservé. Ton coeur ne l'est pas.
En effet, ils se rencontrent à l'aube de l'adolescence et vont grandir ensemble. Mace vient de perdre sa mère et son père leur a acheté une maison de campagne pour aller se ressourcer. Elle y fait la rencontre du jeune et dégingandé Eliott, fan de livres comme elle, avec qui elle va partager des moments magiques dans son dressing transformé en bibliothèque. A travers leurs rencontres certains weekend et lors des vacances va naître entre eux une vraie belle complicité qui leur permettra de vraiment tout se dire, des règles, en passant par la masturbation et leurs premiers émois physiques, mais aussi leur souffrance vis-à-vis du deuil pour l'une, face à sa place dans sa famille pour l'autre. C'est l'une de ces amitiés comme on rêve d'en vivre.
Mais à être si proche, leurs sentiments vont évoluer vers autre chose et j'ai adoré la façon dont les autrices l'ont écrit. Elles ont prit leur temps pour faire évoluer tendrement les choses. Elles ont tenu compte de la personnalité de chacun. Et surtout, elles ont rendu cette histoire magique par son côté un peu déconnecté de tout à force de les voir vivre dans une bulle, dans ce dressing-bibliothèque. Ils échangent des mots d'une poésie rare qui a souvent fait s'emballer mon petit coeur. J'adore leur complicité, leur jeu sur "Le mot du jour", leurs belles déclarations comme celle de Mace disant qu'il est son "tout". C'est d'un romantisme !
J'aime vivre seul, mais je préférerais vivre avec toi. J'aime dormir seul, mais je préférerais partager mon lit avec toi. J'aime l'idée de passer Thanksgiving avec des amis, mais je préférerais que ce soit notre premier Thanksgiving en tant que couple.
Cependant, ce n'est pas juste une histoire fleur bleue et c'est justement ce qui m'a plu. Car au-delà de la bluette adolescente, certes très bien écrite, les autrices proposent aussi une histoire mature sur le deuil, la peur de l'abandon ou encore la solitude. Les héros vont devoir apprendre à se confronter au monde malgré leurs nombreuses peurs à chacun. Ils vont devoir percer leur bulle, se confronter aux autres et à leurs sentiments. Leur famille et leurs amis sont là pour ça et ils ont une place importante dans l'histoire grâce aux autrices qui les ont très bien écrits. J'ai adoré la meilleure amie de Macy, tout comme son père et la famille haute en couleur d'Eliott. J'ai eu un vrai coup de foudre pour ces personnages et en particulier Eliott et le père de Macy, qui par leur réserve ont su conquérir mon coeur
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (214) Voir plus Ajouter une citation
Elle_5Elle_5   08 décembre 2019
 Je pense à elle partout. Elle est partout, à chaque instant, mais elle est aussi constamment absente. Elle rate tous les événements de ma vie et je ne sais pas pour qui c’est le plus difficile : pour moi, qui tente de survivre sans elle, ou pour elle sans moi, qui existe où qu’elle soit. 
Commenter  J’apprécie          1810
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   02 décembre 2019
J’ai l’impression d’avoir fait sauter les points de suture d’une cicatrice. Je suis complètement à vif – comme si j’avais meurtri un organe émotionnel en moi. Au-dessus de ma tête, le plafond semble terne ; des taches d’humidité qui partent du luminaire se forment le long des craquelures minces de l’enduit. Le ventilateur tournoie paresseusement autour du globe translucide. En tournant sur elles-mêmes, les pales fendent l’air, au même rythme que la respiration régulière de Sean qui dort à côté de moi.

Chh.

Chh.

Chh.

Il dormait déjà quand je suis rentrée aux alentours de 2h du matin. Une fois n’est pas coutume, finir tard m’a soulagée ; je ne sais pas comment j’aurais supporté de dîner avec lui et Phoebe alors que j’étais obsédée par mon entrevue avec Elliot au Saul’s, hier.

J’ai ressenti une bouffée momentanée de culpabilité sur le trajet de retour en bus, quand le chaos de ma garde a commencé à se dissiper et que la rencontre inattendue avec Elliot a pris le relais dans mon esprit. Dans un moment de panique, je me suis demandé s’il avait été impoli de ne pas présenter Elliot à Sabrina.

Et puis il est revenu me hanter immédiatement, putain, sans me laisser le moindre repos. Sean se réveille alors que je me frotte le visage. Il se tourne vers moi, m’attire contre lui, une main sur ma hanche, mais pour la première fois depuis qu’il m’a embrassée en mai dernier, j’interprète ce geste comme une trahison.

Je grogne, m’écarte et m’assois sur le bord du lit, les coudes appuyés sur mes genoux.

– Ça va, ma chérie ? demande-t-il en s’approchant dans mon dos et en appuyant son menton sur mon épaule.

Sean ne connaît même pas l’existence d’Elliot. Ce qui est fou, quand j’y repense, car dans la mesure où je vais l’épouser, il devrait tout savoir de moi, n’est-ce pas ? Même si nous ne sommes pas ensemble depuis si longtemps que cela, les moments charnières devraient se placer en haut de la liste, et pendant presque toute mon adolescence, rien n’a été plus important qu’Elliot. Sean sait que j’ai grandi à Berkeley et passé beaucoup de week-ends dans la région viticole de Healdsburg, où j’avais de bons amis. Mais il ignore que j’ai rencontré Elliot à treize ans, que je suis tombée amoureuse de lui quand j’en avais quatorze, avant de l’écarter de ma vie quelques années plus tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elle_5Elle_5   07 décembre 2019
– Macy. Sérieusement ? murmure-t-il calmement, ce qui peut vouloir dire un millier de choses.
Sérieusement, c’est toi ?
Sérieusement, pourquoi t’es-tu enfuie ?
Sérieusement, où étais-tu ces dix dernières années ?
Commenter  J’apprécie          90
KyaraddictKyaraddict   07 mars 2022
On a deux temporalités : quand ils sont ados et quand ils sont adultes, du point de vue de Macy.

On suit toute leur rencontre, leur histoire et on apprend à 90 % pourquoi ils se sont séparés.

**Attention SPOILER"

J'ai un gros problème avec le fait de présenter une femme qui suce un homme ivre mort, à moitié inconscient qui pense que c'est sa copine comme une tromperie.

Si c'était une femme qui avait subi ça, ça aurait été présenté comme un abus sexuel, à juste titre.

Et c'est la même chose pour un homme.

**Fin du SPOILER**

Bref, ceci étant dit, j'ai beaucoup aimé cette histoire, leur relation plein d’honnêteté et de franchise.

J'ai beaucoup aimé les personnages avec leurs failles et leurs accidents de vie.

J'avais été un peu deçue de "If you wanna be my lover" et je suis ravie de voir que ça peut me plaire. Je lirai d'autres ouvrages de ces deux autrices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 novembre 2019
D’une certaine manière, j’ai toujours supposé que je ressemblais à ma mère : j’aime les couleurs et le désordre de notre maison de Berkeley. J’aime la musique joyeuse et, l’été, je danse en faisant la vaisselle. Mais au chalet, je me rends compte que je tiens aussi de mon père. Dans le vent frais de mars qui agite les arbres, nous creusons un trou profond dans un silence dépourvu de malaise, en communiquant seulement par des gestes ou des hochements de menton. Quand nous terminons, un petit pommier est fièrement planté dans notre jardin, sur le côté de la maison. Au lieu de me serrer dans ses bras avec enthousiasme et de me dire qu’il m’aime à l’oreille, mon père prend mon visage entre ses mains et se penche pour m’embrasser sur le front.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christina Lauren (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christina Lauren
If you love the fake dating trope, this is the video for you! Join Lisa London as she takes you through 7 fun romance reads featuring this fan-favorite theme.
Lisa London: https://www.youtube.com/channel/UCeiHoQgsXybl4aT7kYq9fdQ
In this video:
THE DATING PLAN by Sara Desai https://www.goodreads.com/book/show/54326395-the-dating-plan?from_search=true&from_srp=true&qid=¤££¤28HarlequinBooks25¤££¤&rank=1
THE SOULMATE EQUATION by Christina Lauren https://www.goodreads.com/book/show/55692620-the-soulmate-equation?ac=1&from_search=true&qid=ktZAfzCzor&rank=1
FIRST COMES LIKE by Alisha Rai https://www.goodreads.com/book/show/53441133-first-comes-like?from_search=true&from_srp=true&qid=Pk1MIIt6id&rank=1
IF YOU LOVE SOMETHING by Jayce Ellis https://www.harlequin.com/shop/books/9780369717917_if-you-love-something.html
THE SWEETEST CHARADE by Jadesola James https://www.harlequin.com/shop/books/9780369704429_the-sweetest-charade.html
JUST FOR SHOW by Julie Hamilton https://www.harlequin.com/shop/books/9780369720221_just-for-show.html
THE PERFECT FAKE DATE by Naima Simone https://www.harlequin.com/shop/books/9780369708434_the-perfect-fake-date.html
***
Subscribe for more from Harlequin: https://www.youtube.com/channel/UCxCJKbFiPONVnPv_R6JGDAg?sub_confirmation=1
https://www.harlequin.com
Facebook: https://www.facebook.com/HarlequinBooks Twitter: https://twitter.com/HarlequinBooks Instagram: https://www.instagram.com/harlequinbooks/
+ Lire la suite
autres livres classés : retrouvaillesVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Saga Beautiful : Tome 1

Quel est le titre du tome 1 ?

Beautiful Renard
Beautiful Bastard
Beautiful Connard

10 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : Beautiful bastard de Christina LaurenCréer un quiz sur ce livre