AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 300 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bordeaux , 1968
Biographie :

Christophe Dabitch est un auteur et scénariste français.

Après une maîtrise de lettres à la Sorbonne, de sciences politiques à Paris et l'IUT de journalisme à Bordeaux, Christophe Dabitch devient journaliste indépendant en presse écrite et audiovisuelle. Il collabore notamment avec Sud Ouest et La Nouvelle République, France 3 et plusieurs publications (Le Festin, Le Passant ordinaire, le Monde diplomatique, Passages, La Lunette, ...). Critique littéraire pour Le Matricule des anges, il anime aussi des rencontres littéraires.

Il réalise des documentaires et des magazines pour la télévision (Dabic et Dabitch, un cousin serbe pour ARTE, les gens des charrettes pour Faut pas rêver, France 3, le Dernier exil pour France 3 Aquitaine, ...) Christophe Dabitch est l'auteur de trois livres historiques (Le Tramway de Bordeaux, une histoire; Le Marché des Capucins; Les Cinquante Otages, un assassinat politique, éditions Sud-Ouest et éditions Le Cycliste).

Il a également participé à un ouvrage collectif, Journalistes précaires, sous la direction du sociologue Alain Accardo 'éditions du Mascaret) et à la traduction d'un livre du philosophe des sciences canadien Ian Hacking: L'Âme réécrite (éditions Synthélabo).

Il est l'auteur d'un carnet de voyage en compagnie du dessinateur David Prudhomme: Voyages aux pays des Serbes, éditions Autrement, publié en 2003 et d'un livre avec le photographe Christophe Goussard, "Les autres, balade araméenne" publié aux éditions Filigranes en 2009.

Il écrit des scénarios de bande dessinée, notamment "La Colonne" avec Nicolas Dumontheuil, "Abdallahi" et "Jéronimus" avec Jean-Denis Pendanx, "La Ligne de fuite" et "Mauvais garçons" avec Benjamin Flao.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
11 novembre 2009 : Mot de l'éditeur : Pain d'Alouette : Après le succès de L¹Aigle sans orteils, la suite que l¹on attendait! Sur les pavés de Paris-Roubaix, dans les entrailles des mines du Nord ou dans la noirceur de l¹orphelinat, Pain d¹alouette est le récit sublime de l¹humaine condition! le vélo, métaphore de la souffrance et de la dignité des humblesŠ Avril 1919, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Quentin Ternois, ancien coureur cycliste, gazé à Ypres deux années plus tôt, emmène son neveu Élie découvrir Paris-Roubaix, «l¹Enfer du Nord». La souffrance et la persévérance de ces trimards du vélo forcent le respect du jeune mineur, qui sait ce qu¹« aller au charbon » veut dire. Et pour lui, ce sera une révélation. Au même moment, dans un orphelinat du Sud-Ouest, une très jeune enfant est en butte à la brutalité du directeur. C¹est Reine Fario, la fille d¹Amédée, «l¹Aigle sans orteils», tué sur le frontŠ Quatre ans plus tard, Camille Peyroulet, ingénieur en retraite de l¹observatoire du pic du Midi, grand ami d¹Amédée, apprend l¹existence de Reine, et la mort d¹Adeline, sa mère. Désormais, dans le souvenir ému d¹Amédée, Camille n¹aura de cesse de retrouver Reine, pour l¹adopter. Ce ne sera pas une mince affaire... Rebetiko : À travers ces musiciens grecs qui, avant guerre, chantaient la nuit ce qu¹ils vivaient le jour, brûlant leur vie par les deux bouts, David Prudhomme signe l¹un des tout grand roman graphique de ces dernières années! Fin des années 30, en Grèce. La dictature militaire s¹installe et les libertés fondent comme neige au soleil. L¹esprit frondeur de Stavros, amateur de jolies filles, de hachisch, (et vendeur occasionnel) a du mal à se plier aux lois en vigueur. Il retrouve son ami Markos à sa sortie de prison. Ensemble, autour d¹un narguilé, ils refont le monde, avant d¹aller jouer et danser le rebetiko toute la nuit au son du bouzouki. Il fallait l¹invention et l¹élégance naturelle de David Prudhomme pour réussir à restituer l¹ambiance des bouges d¹Athènes dans les années trente, et l'atmosphère électrique qui y régnait. Pour ce récit, David Prudhomme puise son graphisme noir et charbonneux aux sources du cinéma néo-réaliste italien. Quant à cette musique populaire grecque d¹avant-guerre, elle est dans Rebetiko ce que Casque D¹Or a été aux guinguettes du bord de la Marne : omniprésente et le moteur essentiel du récit. Mauvais garçons : Comment rendre en bande dessinée toute la force émotionnelle du flamenco ? le projet était si ambitieux et les planches si expressives qu¹il a fallu en faire deux tomes dans un format plus grand! Un mois seulement après la sortie du 1er volume, Flao & Dabitch nous entraînent dans le sillage de deux "mauvais garçons" qui vivent le jour ce qu¹ils chanteront et danseront la nuit. En Andalousie, de nos jours. Il se nomme Manuel, sa famille est originaire d¹Andalousie, mais il a vécu en France jusqu'à ce qu'il décide de revenir s'y installer. Il a un ami gitan qui se nomme Benito, un chanteur hors norme. Manuel et Bénito sont inséparables. Car, ce qui lie avant tous les deux jeunes hommes, c¹est l¹amour du flamenco, le vrai, le pur, pas le flamenco rock comme peuvent le jouer certains frimeurs méprisables (mais qui, à contrario, gagnent très bien leur vie). Ces «mauvais garçons» vivent au jour le jour d¹expédients. Seul leur amour des femmes leur fait tourner la tête.
+ Lire la suite

Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   25 octobre 2016
La ligne de fuite de Christophe Dabitch
"Il pleure sans raison

Dans ce coeur qui s'écoeure

Quoi ! Nulle trahison ! ...

Ce deuil est sans raison



C'est bien la pire peine

De ne savoir pourquoi

Sans amour et sans haine

Mon coeur a tant de peine !



p105
Commenter  J’apprécie          574
Harioutz   03 avril 2020
Mécaniques du fouet de Christophe Dabitch
- Et ton mari, il intervient ?

- Penses-tu … Il dit que l'éducation des enfants est pour moi … s'ils se chamaillent sans cesse, c'est à moi de régler le problème … de toute façon, quand il arrive, il s'enferme dans son bureau …

- Allez, regardez-moi et dites-moi si je vais avoir des enfants ! Concentrez-vous !

- Je vois … je vois ...2 … non, 4 … non 8 … non 12 … marmots …

- Des tonnes de couches qui envahissent la maison … des cris sans cesse, des pleurs … ça sent la lessive, la soupe, le chou … Je vois … Tu es assise sur une chaise, tu n'en peux plus, tu as les traits tirés … Ta jeunesse s'est enfuie …

- Arrête de lui faire peur comme ça !

- Ce n'est pas gentil ! Évidemment vous n'êtes pas dans le besoin … vous avez un mari des enfants, une maison, de l'argent … vous ne savez pas ce que c'est que de …

- Calme-toi, ma petite … Il y a de la place pour tout le monde ici.

- Excusez-moi …

- Nous sommes là pour le plaisir, c'est vrai … ce n'est pas pareil que … nous te comprenons …

- Et pour l'argent de poche aussi quand même …

- Ne t'inquiète pas. Toi aussi tu auras un mari et des enfants. Mais ce n'est pas pour ça que tu ne viendras plus voir Madame de Florival …

- Ah … Préparez-vous.

- Monsieur ?

- C'est toi la religieuse ? Je veux un massage. Un massage spécial … Ce serait bon pour personne que tu refuses.

-Toi ! Elle fera tout ce que je dis ?

- Elle vous obéira …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
ninosairosse   15 avril 2017
Le captivé de Christophe Dabitch
les drogues sont des véhicules pour des gens qui ont oublié comment l'on marchait.



Bruce Chatwin

(Qu'est ce que je fais là ?)



liminaire
Commenter  J’apprécie          321
ninosairosse   04 mars 2017
Jeronimus, tome 2 : Naufrage de Christophe Dabitch
La Compagnie orientale des Indes a, comme d'autres, instauré un arsenal répressif pour contenir la violence.

Amendes, coups de fouet, enfermement.

Celui qui sort un couteau est attaché, cloué au mât avec son couteau planté dans la main et doit se libérer seul en faisant passer la lame et le manche au travers de la chair.

Dans les cas les plus graves, les mutins sont ligotés dans un harnais, jetés à la proue et récupérés à la poupe, morts ou vifs.

La loi est ainsi.



P8
Commenter  J’apprécie          211
ninosairosse   19 février 2017
Jeronimus, tome 1 : Un homme neuf de Christophe Dabitch
- Je parle d'une quête spirituelle, d'un idéal. Quand Dieu est à ce point dans notre coeur, les lois des hommes apparaissent dans toute leur superficialité, on les dépasse. N'est-ce pas votre but, Pasteur, d'atteindre les lois supérieures ?

- Si d'une certaine....mais cela ne nous met pas pour autant au-dessus des lois...

- Et si les lois sont stupides ?

- Vous trouvez les lois de notre Hollande stupides, Cornelisz ?

- Je n'ai pas dit cela. C'est une hypothèse. Jésus a bien trouvé les lois de son temps stupides....

[...] Chaque homme doit se révéler à lui-même, il doit créer les conditions de sa propre révélation.



p59
Commenter  J’apprécie          203
ninosairosse   19 février 2017
Jeronimus, tome 1 : Un homme neuf de Christophe Dabitch
Quand on a le sentiment de jouer un rôle, on entre facilement dans le mensonge. Ainsi Jeronimus s'invente peu à peu dans le voyage. Il a menti à Lucretia, il ment maintenant au commandeur. Il ment aussi à Ariaen en le flattant. Si les autres le croient, il devient bien le nouveau Jeronimus, sans encore savoir où cela l'entraînera.



p75
Commenter  J’apprécie          170
ninosairosse   19 février 2017
Jeronimus, tome 1 : Un homme neuf de Christophe Dabitch
Il semble que Jeronimus et sa femme étaient ménonnites, ou anabaptistes, du nom d'un mouvement radical de la Réforme protestante. Apparus en Suisse, les anabaptistes souhaitaient instituer des cercles de croyants comme au temps de Jésus, en séparant l'Eglise de l'Etat et en créant des communautés de biens.

Ils se disaient anabaptistes car ils défendaient l'idée d'un baptême à l'âge adulte, une fois le choix religieux approfondi. Ces pacifistes déclarés voulaient créer une communauté sociale d'amour.

Mais en 1532, un groupe anabaptiste et millénariste se retrancha dans la ville de Münster en la décrétant "Nouvelle Jérusalem". Ils y attendirent le retour de l'Apocalypse, instituèrent la communauté de biens et la polygamie. Ils étaient environ 7 000, ils furent presque tous torturés et tués.

D'où dans la tolérante Amsterdam, la mauvaise réputation d'hérétiques des anabaptistes. Ils menacent l'équilibre trouvé. Sans que l'on sache ce qu'il en retient, il est sûr que ce courant de pensée ambivalent traverse Jeronimus.



p19
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Lorraine47   05 novembre 2012
Abdallahi : Coffret en 2 volumes de Christophe Dabitch
Tout paraît mort. La ville est morte. Je n'entends même pas le chant d'un oiseau. J'ai enduré tout ça pour voir une ville morte. On ne peut que mourir ici.
Commenter  J’apprécie          150
Harioutz   01 janvier 2019
Immigrants de Christophe Dabitch
Au XXe siècle, la France a été l'un des principaux pays d'immigration dans le monde. Cet aspect de notre histoire contemporaine a longtemps été refoulé de la mémoire collective.

Aujourd’hui, le vieux stéréotype sur "nos ancêtres les Gaulois" tend à disparaître. Mais d'autres préjugés se sont installés, notamment l'idée que les immigrants d'autrefois se seraient "bien intégrés", alors que ceux d'aujourd'hui "poseraient problème".

L'histoire de l'immigration montre qu'en réalité c'est toujours le dernier venu qui a été perçu comme le plus menaçant aux yeux des autochtones.
Commenter  J’apprécie          110
cicou45   19 mai 2020
La ligne de fuite de Christophe Dabitch
"L'indécision est la mère de tous les vices."
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Christophe Dabitch (325)Voir plus


Quiz Voir plus

Les BD de notre enfance ...

Tintin de Hergé, le premier tome ...

Vol 714 pour Sydney
Le Secret de la Licorne
Le Lotus bleu
Tintin au pays des Soviets

20 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , humour , bande dessinée françaiseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..