AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.61 /5 (sur 426 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Agen , le 25/09/1967
Biographie :

Nicolas Dumontheuil est un auteur de bande dessinée français.

Après avoir obtenu son baccalauréat en arts appliqués et un BTS en communication visuelle à Toulouse, Nicolas Dumontheuil fait un passage rapide aux Arts décoratifs à Paris. Pour ses débuts professionnels, il crée des story-boards et réalise quelques illustrations qui, lentement mais sûrement, l’orientent vers la bande dessinée.

En 1993, paraît son premier album, "L'Enclave" (Dargaud). En 1995, il crée l'événement avec "Qui a tué l'idiot ?", qui reçoit le Prix du Festival de Sierre 95, ainsi que l'Alph-Art du Meilleur Album à Angoulême et le Prix René Goscinny.

En 1999, il publie "Malentendu" (Casterman) puis, en 2001, en collaboration avec Eliane Angéli, "Le singe et la sirène" suivi en 2003 par "Le singe et la dame blanche"

En 2007, Nicolas Dumontheuil arrive aux Éditions Futuropolis avec les deux premiers tomes de "Big Foot", adaptation libre du livre de Richard Brautigan, "Le monstre des Hawkline". La troisième et dernière partie paraît en 2008.

En 2016, il adapte le roman d'Arto Paasilinna, "La forêt des renards pendus" et en 2020, il publie "Pas de pitié pour les indiens".
+ Voir plus
Source : amazon.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Dumontheuil   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'impudence des chiens


Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
Je trouve les emplois honnêtes détestables. C'est humiliant de bosser pour quelqu'un. Qui vous paie, en plus. Et puis, c'est fatigant. Les bourreaux de travail m'ont toujours fait pitié.
Commenter  J’apprécie          200
Quand le dernier homme rouge aura péri, et que le souvenir de ma tribu sera devenu un mythe chez les hommes blancs, les rivages seront couverts des morts invisibles : et quand les enfants de vos enfants se croiront seuls dans leurs champs, leurs boutiques, ou le silence d'un bois sans chemin, ils ne seront pas seuls...La nuit, quand les rues de vos villes seront silencieuses et que vous les croirez désertes, ils se presseront avec la foule des revenants qui les habitaient autrefois et continueront à aimer ce beau pays. L' homme blanc ne sera jamais seul.
Puisse-t-il être juste et traiter mon peuple avec égards, car les morts ne sont pas impuissants! Morts, ai-je dit? Mais il n'y a pas de morts! Seulement un changement de monde.

Chef Seattle, de la tribu Dwamish, au gouverneur Isaac Stevens, 1885.
Commenter  J’apprécie          180
Hongsa est le berceau d'une culture de l'éléphant pluri-centenaire. Un village dans lequel on pouvait encore rencontrer des maîtres-dresseurs d'exception, les meilleurs cornacs du pays et plus de 50 éléphants il y a moins de 20 ans. Aujourd'hui, c'est une méga mine de lignite sino-lao-thaïlandaise qui a englouti cet espace merveilleux et a poussé les propriétaires d'éléphants à partir à la recherche de terres plus accueillantes pour leurs protégés.
Plus de 80% des espaces de pâture ont disparu sous les bulldozers. Il reste 8 éléphants dans les alentours. Les maisons traditionnelles qu'occupaient les cornacs ont été démontées et vendues. Elles ont été remplacées par des constructions plus récentes et les rizières ont laissé la place à des stations-service, à des baraques où la prostitution en provenance de Chine et de Thaïlande se développe pour les 'besoins' des milliers de travailleurs venus s'installer sur le chantier pharaonique de la mine.
(p. 85 - postface)
Commenter  J’apprécie          170
Je peux voler n'importe quoi à n'importe qui sans aucun remords. Bien sûr, je ne volerais pas une petite vieille ou un clochard, mais c'est surtout parce qu'il n'y a rien à prendre.
Commenter  J’apprécie          171
Mon sacrifice a-t-il servi à quelque chose ? Peux-tu me le dire ? Le curé de cette église est un fameux couillon ! Et j'entends ses prêches tous les jours ! Ça rend modeste !
[Le Christ sur la croix dans l'église]
Commenter  J’apprécie          130
- Kalash il est de mèche avec la Mafia ?
- Tous les russkofs c'est la Mafia ! Kalash, c'est le chef ! A la bonne vôtre !
- Il a jamais pu piffer les négros ! Les chinetoks c'est pire ! Et les youpins c'est même pas la peine !
- Y a des juifs , ici ?
- C'est Charles Bronson Kalash ! Il a mangé des noirs un jour ! En Afrique ! Ouais ! Il m'a raconté !
- Charles Bronson il mange des noirs ?
Commenter  J’apprécie          90
Quand je lance une rumeur, parfois le hasard fait qu'elle est vraie! Dans ce cas, elle rachète toutes les autres... et le village y gagne... c'est un bénéfice énorme, que cette vérité ...
Commenter  J’apprécie          90
Deux cent cinquante suicides par mois! Dont dix flics! Qu'est-ce que vous imaginez?! On est sensible dans la police!
Commenter  J’apprécie          90
- Un parricide ! C'est un parricide !
- Qu'est-ce y a ?
- C'est les triplé qu'ont fait le coup !
- Quel coup ?
- Voilà ce que c'est ! Mes propres fils qui me volent ! Chez moi ! ...Alors qu'on s'est saigné aux quatre veines pour eux ! Aux cinq veines même !
- Tes fils...Tes fils...C'est vite dit !
- Qu'est-ce que ça veut dire ?
- Monique et toi, vous avez fait des noirs !?
- Et alors ?! Tas de foireux ! Le METISSAGE ça s'appelle !
- ça s'appelle COCU!
- QUOI ?
Commenter  J’apprécie          70
Defunctorum per misericordiam dei requiescant in pace!... Du calme! On va boire un verre! Amen!...
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Nicolas Dumontheuil (1310)Voir plus

Quiz Voir plus

Lycée Bagatelle-La dot de Maupassant

Quel est le métier du futur mari de Jeanne?

notaire
avocat
épicier

6 questions
79 lecteurs ont répondu
Thème : Guy de MaupassantCréer un quiz sur cet auteur

{* *} .._..