AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 254 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Claire Clément a commencé à écrire à l’âge de 9 ans. Elle inventait des histoires pour prolonger l’univers de livres qu’elle avait aimés. Rêver, imaginer, était essentiel dans sa vie d’enfant.
Quand elle écrit, elle se souvient de la petite fille qu’elle a été, elle lui parle d’amour, d’amitié, mais aussi des chagrins qui bouleversent notre vie, en insistant toujours sur cette vérité : aime la vie et tu t’en sortiras !
Claire Clément a publié chez divers éditeurs, Bayard, Casterman, Flammarion, Pocket Jeunesse, et travaille actuellement au magazine "Dlire" à Bayard Presse.
Elle vit sur une péniche en bord de Marne, avec trois de ses enfants (elle en a quatre), l’aînée ayant pris son envol pour se consacrer, en tant que libraire à la littérature jeunesse. Tropisme familial oblige, la mère de Claire était bibliothécaire.
+ Voir plus
Source : http://www.prix-chronos.org/auteurs/clement.htm
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Payot - Marque Page - Claire Clément - Rebelle au bois charmant
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
EveToulouse   23 novembre 2014
Sami, Goliath, Oscar, Ousman et les autres... de Claire Clément
Il songe à Ousmane. Il aurait pu se faire tuer! Pourquoi a-t-il pris ce risque? Ce Roland n'est pas son ami. Il ne les a jamais vus ensemble discuter sur le banc. Encore moins prendre le thé chez lui. Alors, pourquoi Ousmane est-il si gentil avec le Boloss? Sami ne l'aime pas - personne ne l'aime dans la cité!

Et il comprend : Ousmane a eu de la peine. Comme Sami tout à l'heure en voyant le Boloss pleurer; Voilà pourquoi il l'aide. C'est peut être ça, avoir une grande âme? Aider, essayer de consoler quelqu'un même si ce quelqu'un ne le mérite pas.
Commenter  J’apprécie          130
Juin   05 octobre 2017
Aimé de Claire Clément
Rolls, parce que c'est un enfant de luxe, comme sa sœur Mercedes, et son petit frère Bentley.

(P40)
Commenter  J’apprécie          132
Legend   12 février 2014
La petite Caillotte de Claire Clément
Au début, ça avait été dur. Line ne supportait même pas la vue de Titou. Elle aurait préféré qu'il meure, lui. Pas Mamou. Après tout, elle ne le connaissait pas.

Elle a envie de pleurer chaque fois qu'elle revoit la scène : Mamou transportée d’urgence à l’hôpital...

Line ne l'a jamais revue.

Les deux mois qui avaient suivi, Titou n'avait pas eu le droit à un bisou de sa sœur, à peine un regard. Ses gestes étaient précis, mécaniques : un biberon, et quand c'était fini elle le changeait le recouchaient, sans un mot, sans une parole. [...] Quand elle revenait, elle l'entendait pleurer. Il avait faim. Elle lui donnait à manger, vite, pour l'oublier.
Commenter  J’apprécie          110
Saiwhisper   04 novembre 2016
Aimé de Claire Clément
Il faut croire que les mamans sont comme les animaux : elles ont du flair.

- Tout va bien à l'école ? m'a-t-elle demandé pendant le dîner.

J'ai rougi et j'ai gardé mes yeux baissés au fond de mon assiette.

- Oui, j'ai répondu, ça va.

Mais Maman est pire que les autres. Elle a du flair et des antennes, comme les abeilles.

- Montre-moi ton carnet... a-t-elle susurré.
Commenter  J’apprécie          102
sylvie   24 janvier 2009
Noé de Claire Clément
"Homère m'a rejoint, et il s'est collé à ma cuisse. J'ai senti immédiatement sa chaleur. Ça m'a rappelé certains soirs à la maison, l'hiver. Maman posait une serviette de toilette sur le radiateur et, lorsqu'elle était chaude, elle m'en entourait les pieds. J'adorais ça! La chaleur montait de mes pieds jusqu'au cœur, et je frissonnais de plaisir. J'ai eu la même sensation avec Homère. Je l'ai pris dans mes bras et j'ai posé ma joue sur ses plumes"
Commenter  J’apprécie          90
chardonette   12 août 2013
Sami, Goliath, Oscar, Ousman et les autres... de Claire Clément
Sami enfile son sweat, attrape son sac à dos et s'en va. Si Oscar avait été là, Sami lui aurait proposé de "jouer au ravi". Oscar est doué à ce jeu.

Le but est d'essayer de garder sa bonne humeur, malgré les problèmes."Il ne faut jamais laisser la tristesse envahir son coeur, dit Ayana. Sinon on a l'air d'une fleur fanée. Et les fleurs fanées, on les jette!"
Commenter  J’apprécie          90
book-en-stock   01 juin 2019
Nils et le terrible secret de Claire Clément
« La Laponie ne pardonne pas la moindre erreur. C’est à toi de te plier à ses exigences. Et pour cela, il faut apprendre à la connaître, l’observer en silence, faire le dos rond quand c’est nécessaire, ne jamais lutter contre elle. Elle aura toujours le dernier mot. Sois humble devant elle. Tu as tout à y gagner. »

p. 146
Commenter  J’apprécie          90
Nadael   17 mai 2016
Aimé de Claire Clément
« - Aimé, hé hé, Aimé-mémé, si tu crois qu'on va t'aimer... hi hi hi ! Moi je hausse les épaules. Mais c'est comme si le ciel s'était assombri. Dans ma tête, je repense à ce que maman m'a dit : que je suis l'enfant de l'amour et son plus beau joyau. Mais tous les matins, ces deux-là m'attendent et j'ai droit au même refrain. - Aimé, hé hé, Aimé-mémé, si tu crois qu'on va t'aimer... hi hi hi ! Je hausse les épaules encore et encore, mais ce matin-là, je ne sais pas pourquoi, je me suis réveillé de mauvaise humeur. Maman dit que ça arrive, que c'est un petit nuage qui s'est trompé de direction, qui loge dans ma tête et fait tomber la pluie. C'est pour ça que j'ai envie de pleurer. »



Commenter  J’apprécie          80
chardonette   13 août 2013
Sami, Goliath, Oscar, Ousman et les autres... de Claire Clément
Son père lui avait raconté que les nuits de pleine lune, il fallait dormir les pieds à l'extérieur, parce qu'on grandissait deux fois plus vite. Sami était tout jeune, et longtemps il avait suivi son conseil. Pour ne pas avoir froid aux pieds, il mettait des chaussettes.
Commenter  J’apprécie          80
dedanso   14 février 2018
Aimé de Claire Clément
On est entré en classe. La maîtresse a demandé qui voulait réciter le poème "Mon nom, c'est Liberté" de Paul Édouard. J'ai levé la main parce que je le connaissais par coeur. J'ai commencé à réciter.

Prudence s'est retournée. Chaque fois que je disais "liberté", elle articulait "Aimé" mais sans proférer un seul son, et en faisant la grimace. J'étais le seul à l'entendre et à la voir, évidemment. Ça a fini par me perturber. Et à la fin du poème, au lieu de dire "Mon nom, c'est Liberté", j'ai dit "Mon nom, c'est Aimé". Tout le monde a rigolé, sauf la maîtresse.

- Aimé, si tu veux faire le clown, tu attends la récré, compris ?

J'ai baissé la tête, parce que les larmes montaient et je ne voulais pas qu'on les voie.
Commenter  J’apprécie          72
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

sami's quiz

quel est l'animal de sami

cheval
cobaille
lapin
vache

3 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Sami, Goliath, Oscar, Ousman et les autres... de Claire ClémentCréer un quiz sur cet auteur
.. ..