AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.4 /5 (sur 111 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 25/07/1977
Biographie :

Clémence Boulouque est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'ESSEC. Elle travaille quelque temps dans un cabinet de recrutement avant de tout abandonner pour se consacrer à l'écriture, au journalisme et à la critique littéraire.

Elle écrit notamment dans Le Figaro littéraire, Transfuge ou encore Lire. Elle intervient régulièrement en tant que chroniqueuse dans l'émission Tout arrive sur France Culture, certains mardis, mercredis et jeudis de 12 heures à 13 heures.

Fille du magistrat Gilles Boulouque, sa vie bascule lorsque son père est nommé juge anti-terroriste au lendemain de la vague d'attentats de 1986, mettant en cause l'Iran. Clémence Boulouque n'a que treize ans lorsque son père, confronté à une terrible pression politico-médiatique, se suicide le 13 décembre 1990.

En 2003, elle signe son premier récit, Mort d'un silence, dans lequel elle raconte le long calvaire qu'elle et sa famille vécurent dans cette sombre période.

En 2005, William Karel en réalise l'adaptation : La Fille du juge.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Clémence Bouloque publie « Un instant de grâce », un roman sur Audrey Hepburn. Pour Entrée Libre, l?écrivaine revient sur la carrière de l?actrice américaine, icône du cinéma hollywoodien, avec des films cultes comme « Funny Face », Diamants sur canapé », « Vacances romaines »? Du lundi au vendredi à 20h15, Claire Chazal explore les multiples formes de la culture. Au menu, l'actualité culturelle des dernières 24 heures, des reportages sur des sujets éclectiques, ainsi que des rencontres avec des personnalités du monde des arts plastiques, du spectacle vivant, du cinéma et de la musique. Une fois par mois, un invité prend les commandes de l'émission et propose ses choix culturels.
Podcasts (5) Voir tous

Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
carre   31 janvier 2016
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
En combien de temps la mémoire d'un père qui abandonne les siens devient-elle un terrain vague ?
Commenter  J’apprécie          250
Piatka   07 juin 2016
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
Elle avait depuis longtemps eu la danse en exutoire, la danse l'avait sauvée, comme la joie, ce rire sans son et souvent sans motif. Toutes deux lui apportaient une maîtrise ivre.
Commenter  J’apprécie          220
Mahpee   08 novembre 2014
Je n'emporte rien du monde de Clémence Boulouque
A chaque adolescent qui voudrait s'arracher à la vie, j'aimerais murmurer que tout ira bien, que rien n'est si grave, au fond. Que la réussite n'est rien qu'une façon plus ou moins habile de déguiser les incessants échecs d'une vie. Sur des cahiers, les ratures sont jolies, elles donnent au texte une force, un rythme, une ondulation. Une pause.
Commenter  J’apprécie          190
Piatka   05 juin 2016
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
Un jour, il lui était apparu que, dans chacun de ses rôles, elle avait toujours volé, maraudé : elle était celle qui subtilisait une journée au protocole princier dans Vacances romaines, l'héritier qui ne lui était pas destiné dans Sabrina, le coeur d'un séducteur dans Ariane, et des babioles dans Diamants sur canapé - des larcins commis pour leur petit frisson, ou pour le bonheur de faire les poches de quelqu'un qui ne l'ignore pas tout à fait. Une filouterie, la danse, un rire étaient de la même texture que la joie : une force inarticulée capable de condenser un monde épars.
Commenter  J’apprécie          170
Piatka   06 juin 2016
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
Une fois encore, elle devait changer de langue.

Les déracinements rendent les lèvres et les pensées mal synchrones.
Commenter  J’apprécie          180
Fleitour   22 novembre 2017
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
Muet, c'était un exercice de complaisance envers soi.

À haute voix, de médisance.

P 15
Commenter  J’apprécie          182
1967fleurs   27 novembre 2015
Mort d'un silence de Clémence Boulouque
Sans lui, j'avais tout perdu. Lui. Mes gardes du corps. Les yeux rieurs de ma mère. J'avais même perdu des mots. "Parents", "Papa". Je ne les prononcerai plus.



La nuit, je répétais ces deux syllabes à voix basse, pa-pa, continuellement, jusqu'à m'endormir. C'était devenu le mot le plus long de la terre. Il écrasait "anticonstitutionnellement", et de loin. Le jour, je sentais les larmes monter lorsque j'entendais dans la rue un petit enfant chanceux appeler son père.
Commenter  J’apprécie          140
Piatka   04 juin 2016
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
Alice : How long is forever ?

White Rabbit : Sometimes, Just one second.



Lewis Caroll, Alice in Wonderland



Épigraphe
Commenter  J’apprécie          150
michfred   11 janvier 2016
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
"La grâce comble, mais elle ne peut entrer que là où il y a un vide pour la recevoir, et c'est elle qui fait ce vide."

Simone Weil, La Pesanteur et la Grâce, (cité en épilogue du livre"Un instant de grâce")
Commenter  J’apprécie          132
Fleitour   23 novembre 2017
Un instant de grâce de Clémence Boulouque
Le silence enlisait tout, passé présent ;

même les conversations, en cet instant,

faisait remuer les lèvres de Mel,

celles de son père étaient sans bruit.

P 53
Commenter  J’apprécie          132
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..