AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.96/5 (sur 518 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1961
Biographie :

À la suite du décès d’un proche, Corine Sombrun, ethnomusicienne, pianiste et compositeur d’origine française, décide de suivre l’enseignement d’un chaman péruvien, et retrace cette aventure dans le récit Journal d’une apprentie chamane (Albin Michel, 2002).
Elle fait de son voyage au Pérou un reportage pour la BBC qui connaît un très grand succès lors de sa diffusion. La grande chaîne d’information britannique lui commande ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie.
Elle publie la suite de ses aventures chez Albin Michel : Mon initiation chez les chamanes : une Parisienne en Mongolie (2004) et Les tribulations d’une chamane à Paris… (2007).
Son dernier ouvrage, écrit en collaboration avec le descendant du grand chef apache, Sur les pas de Geronimo, est paru en 2008. Corine Sombrun vit désormais à Paris.
+ Voir plus
Source : /www.pocket.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Corine Sombrun   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Corine Sombrun


Citations et extraits (161) Voir plus Ajouter une citation
Corine Sombrun
La spiritualité, c'est avant tout la capacité de se connecter à son environnement, quel qu'en soit le mode d'accès.

(Le Monde des religions)
Commenter  J’apprécie          192
En 1875, soit disant pour des raisons économiques, le gouvernement a décidé de mettre en place ce qu'ils ont appelé "la politique de concentration". Proposée par des homme de terrain chargés des Affaires indiennes, elle prévoyait de rassembler tous les Apaches sur un même territoire. Chaque jour en effet, de nouvelles villes surgissaient de terre. Chercheurs d'or, mineurs, fermiers ou colons affluaient, et il ne fallait pas que ces Indiens puissent gêner leur installation, ou rendre peu sûres les voies de passage vers les meilleurs territoires du Nouveau-Mexique, dorénavant ouvert à la colonisation.
Les anciennes réserves ont donc été fermées, et les Apaches transférés sur celle de San Carlos, en Arizona. Mais tous ceux qui, comme toi, Grand-père, étaient hostiles à cette politique, se sont échappés pour rejoindre les montagnes. Du coup, toutes les tribus qui vivaient relativement en paix sur chaque réserve se sont retrouvées dispersées dans la nature, et incontrôlables. Cette décision de concentration n'avait donc eu pour effet que de relancer les guerres apaches. Elles allaient durer plus de dix ans...
Commenter  J’apprécie          100
Le jour où tu m'as quitté j'étais française.Et compositeur.Alors j'ai pris le train.Sous la mer.Pour engloutir mes rêves.
Commenter  J’apprécie          110
Mais ne t'inquiète pas. Les choses arrivent quand on est prêt à les recevoir.Un jour, tu seras prêtes. C'est certain....
Commenter  J’apprécie          100
Lui, ai-je pensé, a trouvé sa place, son topos, dirait Aristote. Le seul lieu où chacun a la possibilité de recevoir la plénitude de son être. Comment vais-je trouver le mien ? Comment accepter ce tiraillement entre science et tradition ? Entre ce que je suis et ce que je deviens ? 
Commenter  J’apprécie          90
- Nos techniques de traque et de camouflage sont très efficaces. Aujourd'hui elles sont enseignées à l'école militaire de Westpoint, et je peux te le dire, elles m'ont vraiment sauvé la peau au Vietnam !
(Harlyn Geronimo)
Commenter  J’apprécie          90
Je n'aurai jamais pensé lors de ces premiers voyages en Mongolie que " devenir ce que je suis" me conduirait à ces découvertes.
Commenter  J’apprécie          90
Tout parle, oui. Ce que nous appelons silence, ici, est en fait le son d'une grande conversation. Peut-être celle du monde des esprits dont parle Harlyn.
Commenter  J’apprécie          80
«Ça y est. Je pars demain pour l'Amazonie. La Sachamama, le bout de jungle de Francisco, est aussi un centre d'études des méthodes de guérison héritées des cultures indiennes et précolombiennes. Moi je veux trouver mon "son". Je veux te retrouver. C'est tout. »
Commenter  J’apprécie          70
Changer les consciences passait aussi, selon nous, par la création d’une université suruí capable de réunir les connaissances traditionnelles et scientifiques sur la forêt ; une façon de mettre ce savoir au service de tous et de l’utiliser pour mieux la protéger. Je reste persuadé que c’est le rôle des peuples d’Amazonie d’apporter cette contribution. Nous cultivons en effet depuis des millénaires le savoir ancestral de la grande forêt amazonienne et, à ce titre, notre priorité est d’attirer l’attention sur les risques considérables qu’entraînerait sa disparition.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Corine Sombrun (594)Voir plus

Quiz Voir plus

Jouons avec Claude Sautet

Classe tous risques est un film policier réalisé par Claude Sautet sorti en 1960, avec Jean-Paul Belmondo et Lino Ventura. Le film est l'adaptation d'un roman signé:

Albert Simonin
José Giovanni
Frédéric Dard

8 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : realisateur , cinema , cinéma français , adapté au cinéma , adaptation , littérature , romans policiers et polars , roman noir , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..