AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.82 /5 (sur 865 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Cajamarca (Pérou) , le 25/12/1925
Mort(e) à : Los Angeles , le 27/04/1998
Biographie :

Carlos Castaneda est un écrivain américain connu pour ses ouvrages relatant ses expériences mystiques.

Immigré aux Etats-Unis en 1951, il a suivi des études d'anthropologie à l'UCLA (Université de Los Angeles, Californie) avant de devenir très célèbre en 1968 avec la publication de son mémoire de maîtrise, consacré à un séjour mystique dans le désert de l'Arizona et du Mexique.

Le livre, intitulé L'herbe du diable et la petite fumée (The Teachings of Don Juan: A Yaqui Way of Knowledge) raconte sa rencontre avec un shaman, un vieux sorcier indien Yaqui mexicain, Juan Matus, qui l'a initié à un monde occulte ancien de plus de 2.000 ans grâce à de puissantes drogues hallucinogènes (peyotl, marijuana, champignons, etc.).

Discrédité auprès des universitaires -- le vieux shaman indien n'ayant jamais été retrouvé, ses pairs anthropologues accusent Carlos Castaneda de l'avoir inventé -- l'écrivain mystique poursuit néanmoins son aventure initiatique. Il publie de nombreux livres à succès, dont notamment Voyage à Ixtlan, Histoires de pouvoir et La force du silence. Auteur au total de dix livres traduits dans le monde entier, il influence toute une génération et est aujourd'hui considéré comme l'un des pères du New Age.

En 1995, lors d'un séminaire, Carlos Castaneda a démenti avoir inventé le récit de L'herbe du diable mais a cependant fait marche arrière sur le recours aux drogues pour ses expériences mystérieuses, reconnaissant que son "hypothèse sur le rôle des plantes psychotropes était erronée".

Carlos Castaneda était très discret de son vivant. Il évitait soigneusement photos et interviews et entretenait le plus grand flou sur les détails de sa vie. Il s'est éteint comme il avait vécu, dans le calme, le secret et le mystère, le 27 avril 1998, à son domicile de Westwood (Californie), des suites d'un cancer du foie. Sa mort n'a été annoncée officiellement que deux mois plus tard par l'avocat chargé de son exécution testamentaire.


+ Voir plus
Source : www.republique-des-lettres.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Carlos Castaneda   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Carlos Castaneda


Citations et extraits (142) Voir plus Ajouter une citation
Carlos Castaneda
Pumpkin   22 août 2010
Carlos Castaneda
L'art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un homme avec la merveille d'être un homme.
Commenter  J’apprécie          450
chriskorchi   22 mai 2013
L'Herbe du diable et la petite fumée de Carlos Castaneda
Pour moi, n’existent que les voyages sur les chemins qui ont un coeur, tous les chemins qui ont un coeur. C’est là que je voyage et le seul défi qui compte, c’est d’aller jusqu’au bout. Et j’avance en regardant, en regardant, à perdre haleine.
Commenter  J’apprécie          430
Medelie   22 décembre 2012
Voir - Les Enseignements d'un sorcier yaqui de Carlos Castaneda
La volonté, c’est ce qui te permet de vaincre alors même que tes pensées te déclarent vaincu. La volonté c’est ce qui te rend invulnérable.
Commenter  J’apprécie          360
Carlos Castaneda
Pumpkin   22 août 2010
Carlos Castaneda
Un homme va au savoir comme il part pour la guerre. bien réveillé, avec de la peur, du respect, et une assurance absolue. Aller vers le savoir ou partir pour la guerre d’une autre façon est une erreur, et celui qui la commet vivra pour regretter ses pas.
Commenter  J’apprécie          350
isajulia   23 février 2013
Passes magiques : Les pratiques traditionnelles des chamans de l'ancien Mexique de Carlos Castaneda
Comment se peut-il que vous soyez plus jeune que moi,Don Juan?

-J'ai vaincu ma pensée,dit-il,en ouvrant de grands yeux pour traduire son émerveillement.Je n'ai pas un esprit qui me dit qu'il est temps pour moi d'être vieux.Je ne respecte pas les engagements que je n'ai pas pris.N'oublie pas ça:pour les sorciers,ce n'est pas une simple formule de dire qu'ils ne respectent pas les engagements qu'ils n'ont pas pris.Les atteintes du grand âge font partie de ces engagements.
Commenter  J’apprécie          280
Carlos Castaneda
sabine59   24 janvier 2016
Carlos Castaneda


Peu importe le chemin: tous les chemins se valent.L'important est de suivre un chemin qui a du coeur.
Commenter  J’apprécie          280
Danieljean   17 février 2016
La force du silence de Carlos Castaneda
La meilleure manière d'apprendre, je pense, est de se placer dans une situation ou vous découvrez que vous n'êtes rien. Les autres manières ont des racines dans la fierté. Si nous ne suivons pas cela, nous passons nos vies à trouver qui nous aime et qui ne nous aime pas. (Mais nous devons comprendre), que cela n'importe pas.
Commenter  J’apprécie          250
isajulia   09 avril 2013
Passes magiques : Les pratiques traditionnelles des chamans de l'ancien Mexique de Carlos Castaneda
Don Juan enseignait à ses disciples que, pour les shamans qui vivaient au Mexique dans les temps anciens, l'une des notions fondamentales de l'art des sorciers était que l'être humain se compose de deux corps complets et fonctionnels. Cette division n'avait rien à voir avec des spéculations intellectuelles, ni avec des conclusions logiques de ces sorciers sur les possibilités de distribution de la masse corporelle.
Commenter  J’apprécie          230
ffleur   29 août 2014
L'Herbe du diable et la petite fumée de Carlos Castaneda
Ce Chemin possède -t-il un coeur?S'il en a un le chemin est bon.Sinon,à quoi bon?Les chemins conduisent nulle part,mais celui -ci a du coeur,et celui-là n'en a pas.Sur celui -ci,le voyage sera joyeux,et tout au long du voyage,vous ne formerez qu'un.L'autre vous fera maudire l'existence.le premier vous rendra fort,l'autre faible
Commenter  J’apprécie          220
Olaf   24 octobre 2012
L'Art de rêver. Les Quatre Portes de la perception de l'univers de Carlos Castaneda
Presque au tout début de ma pratique de rêver, je réalisai qu'exercer l'attention de rêver est le point essentiel de rêver. Cependant pour notre pensée, s'entraîner à être conscient au niveau des rêves semble impossible. Don Juan avait dit que la partie active d'un tel entraînement est la persistance, et que la pensée et toutes ses défenses rationnelles ne peuvent rien face à la persistance. Sous sa pression, ajouta t-il, tôt ou tard, les barrières de pensée s'effondrent, et l'attention de rêver s'épanouit.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Carlos Castaneda (777)Voir plus


Quiz Voir plus

Des écrivains en prison

Pour quelle raison Oscar Wilde a-t-il été condamné à deux ans de travaux forcés ?

Pour son athéisme
Pour une escroquerie
Pour son homosexualité
Pour un vol de tableau

10 questions
50 lecteurs ont répondu
Thèmes : prisonniersCréer un quiz sur cet auteur

.. ..