AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.27 /5 (sur 293 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Bruges , le 11/09/1971
Biographie :

David Grégoire Van Reybrouck, né à Bruges le 11 septembre 1971 est un scientifique, historien de la culture, archéologue et écrivain belge d'expression néerlandaise.

Il sillonne la RDC et s’est entretenu avec des centaines de Congolais pour bâtir un récit à mi-chemin entre l’historiographie classique et la fiction. Cet incroyable best-seller de 680 pages, balayant l’histoire du Congo, de la veille de la colonisation jusqu’à nos jours, a remporté le prix AKO, le Goncourt néerlandophone. Le Prix Médicis de l'essai couronne également "Congo, une histoire".

Source : Etonnants voyageurs Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

30 avril 2013 - "Enfin libérés", Renaissance du livre - Double témoignage : celui d'un jeune enfant juif déporté qui échappa à Auschitz et celui d'un enfant flamand, fils d'un père pro-nazi. Avec en toile de fond, le devoir de mémoire. L'histoire de Simon Gronowski aurait dû être celle d'un enfant ordinaire dans une famille ordinaire. Mais il est juif. le 17 mars 1943, il est arrêté par la Gestapo avec sa mère et sa soeur. le 19 avril, déporté dans le tristement célèbre 20e convoi, il saute du train et s'échappe par miracle. Il a onze ans et demi. Sa mère et sa soeur disparaissent à Auschwitz. L'histoire de Koenraad Tinel n'est pas moins tragique. Son père était un inconditionnel d'Hitler. Il disait à ses deux fils, frères ainés de Koen : "Moi, à votre place, j'irais". Ils sont allés, ils ont porté l'uniforme et les armes des Waffen-SS, ils ont défendu les idéaux du Fuhrer et sont tombés pour lui. Enfants de la guerre, Simon et Koen porteront longtemps le poids du passé. Jusqu'à ce que les événements de la vie les placent l'un en face de l'autre, à près de 80 ans. de cette improbable rencontre naîtra une amitié indéfectible dont cet ouvrage témoigne, véritable plaidoyer pour l'humanité. Mis en mots par Simon Gronowski, en images par Koenraad Tinel et en perpective par David van Reybrouck, ce récit à quatre mains se débarrasse de tout cliché pour cibler le coeur des hommes, au-delà de toute appartenance raciale, ethnique, religieuse ou philosophique.

+ Lire la suite

Citations et extraits (97) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   26 décembre 2019
Le Fléau de David Van Reybrouck
Je ne tarde pas à m’apercevoir que, s’il est un domaine en Afrique du Sud où règne encore, des années après l’abolition de l’apartheid, une stricte séparation entre les races, c’est bien celui de la coiffure. En général, les salons de coiffure pour Noirs ressemblent à des chantiers. Des gens passent et repassent avec des seaux de mortier, on vous applique une couche d’enduit sur le crâne, on tire des câbles, on vous visse de fausses tresses. Le volume de la radio est à fond et, tout comme sur un vrai chantier, des pourparlers interminables s’engagent. Mon irruption, toutefois, fait cesser les conversations. Le propriétaire se précipite vers moi. Il m’assure qu’il ne demanderait pas mieux que de me rendre service, mais qu’avec des cheveux aussi raides que les miens, il ne peut tout simplement rien faire. Penaud, il m’indique un salon de coiffure tenu par un Blanc, de l’autre côté de la rue.
Commenter  J’apprécie          360
Bookycooky   24 décembre 2019
Le Fléau de David Van Reybrouck
Marx nous avait déjà appris qu’une répartition du travail bien organisée est la condition de toute vie sociale. Chez les fourmis, la chose va de soi alors que chez les humains, elle demande un certain apprentissage. C’est la raison pour laquelle les fourmis ont été une source d’inspiration pour toutes sortes de réformes sociales et morales.
Commenter  J’apprécie          320
Bookycooky   25 décembre 2019
Le Fléau de David Van Reybrouck
Lorsqu’en 1938 quelqu’un lui demande lequel –du communisme, du fascisme ou du parlementarisme –des trois systèmes politiques a sa préférence, il répond qu’il ne voit dans la politique “qu’une cage pleine de singes avides”.
Commenter  J’apprécie          321
YvesParis   07 janvier 2013
Congo, une histoire de David Van Reybrouck
On pourrait comparer la création de l'Etat du Congo à l'histoire d'un particulier ou d'une société qui, en Europe, aurait fondé un certain nombre d'établissements sur le Rhin, de Rotterdam jusqu'à Bâle, ce qui lui aurait valu de se voir attribuer la souveraineté sur toute l'Europe occidentale (p. 74)
Commenter  J’apprécie          310
David Van Reybrouck
carre   03 décembre 2016
David Van Reybrouck
“On a le droit de vote, mais pas le droit à la parole”

Télérama
Commenter  J’apprécie          320
krzysvanco   29 novembre 2016
Zinc de David Van Reybrouck
Sans avoir déménagé une seule fois dans sa vie, il a été successivement citoyen d'un État neutre, sujet de l'Empire allemand, habitant du royaume de Belgique et citoyen du Troisième Reich. Avant de redevenir belge, ce qui sera son cinquième changement de nationalité, il est emmené comme prisonnier de guerre allemand. Il n'a pas traversé de frontières, ce sont les frontières qui l'ont traversé.
Commenter  J’apprécie          191
YvesParis   07 janvier 2013
Congo, une histoire de David Van Reybrouck
Je fais manifestement partie des écrivains qui écrivent les livres qu'ils ont eux-mêmes envie de lire (p. 597)
Commenter  J’apprécie          200
Bookycooky   26 décembre 2019
Le Fléau de David Van Reybrouck
.........j’ai commis une erreur monumentale en écrivant ma lettre en néerlandais : Patrick De Poortere parle français. Avec un nom de famille comme le sien, je n’aurais jamais pensé qu’il puisse être francophone, mais j’aurais dû me méfier. En digne rejeton d’une dynastie d’industriels de Flandre-Occidentale ayant fait fortune dans une branche aussi noble que l’industrie du tapis, il a sûrement été élevé dans l’idée que le français était la seule langue qui convînt à des gens de leur milieu.
Commenter  J’apprécie          164
YvesParis   07 janvier 2013
Congo, une histoire de David Van Reybrouck
Je préfère parler à des gens ordinaires qu'aux personnes au pouvoir (...) j'en apprends plus à travers l'anecdotique que la rhétorique (p. 559)
Commenter  J’apprécie          160
ahasverus   20 juillet 2013
Congo, une histoire de David Van Reybrouck
Les écoles missionnaires devinrent des petites usines à préjugés tribaux. Les enfants qui n'avaient pas le droit de quitter leur village s'entendaient soudain dire que de l'autre côté de leur vaste territoire vivaient des Bakango et ce qu'ils devaient en penser. Les Pygmées furent dépeints dans de nombreux manuels comme de curieuses aberrations. Quand on n'en avait jamais rencontré, on savait tout de même l'opinion qu'on devait en avoir. "Ils excellent dans le vol de la propriété d'autrui", lisaient les élèves de Bongandanga à la fin des années 1920.

Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49992

Où se déroula la journée des Barricades, le 12 mai 1588?

à Londres
à Paris

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolutionCréer un quiz sur cet auteur

.. ..