AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.83 /5 (sur 45 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 2/05/1952
Biographie :

Didier Pleux est docteur en psychologie du développement, psychologue clinicien, psychothérapeute.

Il dirige l'Institut français de thérapie cognitive.

Il est l'auteur de plusieurs succès chez Odile Jacob parmi lesquels : De l'enfant roi à l'enfant tyran (2002 et 2006), Manuel d'éducation à l'usage des parents d'aujourd'hui (2004 et 2006), Un enfant heureux (2010 et 2012), De l'adulte roi à l'adulte tyran (2012) et Françoise Dolto, la déraison pure.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Comment faire pour que mon enfant soit heureux ? Didier Pleux nous montre le rôle essentiel de l'éducation dans le bonheur de nos enfants.

Citations et extraits (109) Voir plus Ajouter une citation
Bruno_Cm   12 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
Remplacer les exigences par de simples demandes

[...]

L'attente, l'exigence, sont stériles car pleines d'hostilité, là où une simple demande "non émotionnelle" peut faire bouger les choses. Reconnaître la "jambe de bois" de l'autre, c'est l'accepter. Le critiquer pour cette même "jambe de bois", c'est attaquer son estime de soi. Agressé, l'humain se retranche dans des comportements d'évitement ou d'agressivité. Reconnu et accepté dans ses faiblesses, il peut se mobiliser pour se corriger, l'enjeu étant de progresser sur tel ou tel comportement là où l'attaque "globale" le détruit tant il se sent touché dans son intégrité.
Commenter  J’apprécie          100
NATB   30 décembre 2015
Les 10 commandements du bon sens éducatif de Didier Pleux
Là encore, il est utile de faire preuve de bon sens : dormir est un futur bien-être pour l'humain, qu'il soit adulte ou non.
Commenter  J’apprécie          90
Bruno_Cm   13 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
De l'acceptation inconditionnelle de la réalité

Ces "acceptations" que je viens de décrire aboutissent à ce concept encore plus large d'acceptation inconditionnelle de la réalité en son entier. Savoir augmenter, par cette acceptation totale de la réalité, son seuil de tolérance à la frustration, c'est apaiser bien des colères. Ce n'est pas, je l'ai souligné, un nouveau stoïcisme. Non, c'est surtout constater, reconnaître que la vie est comme cela et se demander ensuite, et non plus sous l'effet de la colère (qui ne fait que générer des exagérations et des aberrations), ce que je peux faire pour la changer.

Commenter  J’apprécie          70
Bruno_Cm   08 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
La voiture semble être un lieu privilégié où s'exprime librement la colère. Telle patiente me disait : "A la maison, ça va, mais au volant, je ne suis plus la même... une véritable diablesse !" Nous verrons plus tard que cette colère est rarement limitée "au volant" et qu'elle est en réalité bien là dans tous les domaines de la vie. Elle éclate en conduisant mais révèle le plus souvent un tempérament colérique plus ou moins bien maîtrisé au quotidien. Mais, culturellement l'agressivité au volant est souvent, inconsciemment admise, permise.
Commenter  J’apprécie          70
Bruno_Cm   08 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
[La colère] est universelle [...], les Occidentaux expriment la colère par les mêmes gestes ou grimaces que le font les membres de sociétés plus primitives : "Ces résultats semblent attester le caractère universel des émotions et leur expression plus primitive [...] ; l'humain en colère signe le même langage non verbal, le visage se tend, le regard fixe, les lèvres se serrent. Cela traduit sans doute que "cette capacité à nous mettre en colère est inscrite dans notre patrimoine génétique".
Commenter  J’apprécie          70
Bruno_Cm   08 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
... pour ceux qui ont des conduites vraiment pathologiques, il ne semble plus exister le moindre repos : tout est prétexte à se mettre en colère, colère contre soi, contre les objets, les autres, la vie en général.
Commenter  J’apprécie          70
Bruno_Cm   12 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
Une mère idéale

Ma mère aurait dû être aimante, chaleureuse, caressante, attentive, empathique.

Oui, c'est indéniablement mieux, même si, là encore, aucune loi humaine ne vient déranger la loterie de la naissance : on a les parents qu'on peut ! De là à exiger qu'une maman dépressive soit attentionnée envers le tout-petit, qu'une autre dilettante n'oublie jamais tel soin ou telle stimulation, qu'une frivole favorise le bébé aux dépens de sa vie privée... Autant de désirs qui restent réalistes.





Commenter  J’apprécie          60
Bruno_Cm   07 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
La colère est mauvaise pour la santé

Si certains pensent qu'il existe une forte corrélation entre la colère refoulée et les crises cardiaques, un psychologue chercheur de l'université de Maryland, Aaron Siegman, a démontré le contraire : exprimer souvent sa colère est un sérieux risque de souffrir de maladie cardiaque, tant la colère endommage les artères. A l'inverse, une bonne maîtrise de la colère est moins dangereuse.
Commenter  J’apprécie          60
Bruno_Cm   11 février 2016
Exprimer sa colère sans perdre le contrôle de Didier Pleux
Même s'il n'existe aucune loi démontrant qu'il y a forcément escalade des comportements ("Qui est colérique en famille deviendra un assassin..."), rappelons que le risque d'être frappé ou tué est le plus grand en famille et qu'un conflit conjugal est le facteur qui, dans près de 50% des cas, provoque la première admission dans un hôpital psychiatrique aux Etats-Unis.
Commenter  J’apprécie          60
NATB   05 janvier 2016
Les 10 commandements du bon sens éducatif de Didier Pleux
"La nature veut que les enfants soient enfants avant que d'être hommes.Si nous voulons pervertir cet ordre, nous produirons des fruits précoces, qui n'auront ni maturité ni saveur, et ne tarderont pas à se corrompre;nous aurons de jeunes docteurs et de vieux enfants".

J-J Rousseau dans Emile ou De l'éducation
Commenter  J’apprécie          61

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur