AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.04/5 (sur 19083 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Martina Franca , le 25/03/1973
Biographie :

Donato Carrisi est un romancier, journaliste, criminologue, réalisateur et scénariste italien, auteur de roman policier.

Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit en 1999 pour se tourner vers l’écriture de scénarios. Il est l’auteur d’une thèse sur Luigi Chiatti, le "monstre de Foligno", un tueur en série italien.

"Le Chuchoteur" ("Il suggeritore", 2009), son premier roman, s’est vendu en France à plus de 300 000 exemplaires, a été traduit dans vingt pays et a remporté plusieurs prix littéraires, dont le prix SNCF du polar européen 2011 et le prix des lecteur Livre de Poche 2011.

Après "La fille dans le brouillard" ("La ragazza nella nebbia", 2015), un thriller un peu plus classique, Donato Carrisi, renoue avec la série mettant en scène ses enquêteurs Marcus et Sandra dans "Tenebra Roma" ("Il maestro delle ombre", 2016).

Quelques récompenses viennent conforter le talent de Donato Carrisi: le Prix Camaiore, le Prix Il Belgioso, le Prix Bancarella 2009 et le Prix Mediterraneo del Giallo y del Noir.

Donato Carrisi est également dramaturge, scénariste pour la télévision et un collaborateur régulier du quotidien milanais "Corriere della Sera".

En 2017, il réalise son premier film, "La fille dans le brouillard" ("La ragazza nella nebbia"), qui est une adaptation de son roman éponyme, et pour lequel il remporte le prix du meilleur réalisateur débutant lors de la 63e cérémonie des David di Donatello en 2018.

En 2019, il réalise "L'Homme du labyrinthe", adaptation de son propre roman "L’Égarée" ("L'uomo del labirinto") publié en 2017. Avec Dustin Hoffman et Toni Servillo.

Depuis 2018, Donato Carrisi enseigne l'écriture à l'Université libre des langues et de la communication (IULM) à Milan.

sites :
http://www.donatocarrisi.it/
http://www.donato-carrisi.fr/
Twitter : https://twitter.com/donatocarrisi
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Donato Carrisi   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (68) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait du livre audio « La Maison aux lumières » de Donato Carrisi, traduit par Anaïs Bouteille-Bokobza, lu par Sylvain Agaësse. Parution numérique le 25 octobre 2023. https://www.audiolib.fr/livre/la-maison-aux-lumieres-9791035414832/


Citations et extraits (1719) Voir plus Ajouter une citation
Quelqu'un m'a dit que le mal peut toujours être prouvé. Le bien, jamais. Parce que le mal laisse des traces sur son passage. Tandis que le bien, on ne peut qu'en témoigner.
Commenter  J’apprécie          1460
On nous apprend à compter les secondes, les minutes, les heures, les jours, les années... mais personne ne nous explique la valeur d'un instant.
Commenter  J’apprécie          1270
Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux...
Commenter  J’apprécie          830
"Quand un individu ment, il doit effectuer une activité psychologique intense pour compenser toute une série de tensions. Pour rendre ses réponses plus crédibles, il est contraint d'atténuer des informations véridiques déjà sédimentées dans sa mémoire, et à recourir à des mécanismes d'élaboration logique pour les amalgamer au mensonge qu'il raconte. Cela requiert un effort énorme, ainsi qu'une certaine imagination.
Chaque fois qu'on profère un mensonge, il faut se rappeler de tous les faits qui le font tenir sur pied. Quand les mensonges sont nombreux, le jeu devient complexe. Un peu comme le jongleur de cirque qui tente de faire tourner des assiettes sur des bâtons. Chaque fois qu'il en rajoute une, l'exercice devient plus difficile et il est contraint de courir d'un côté à l'autre sans répit. C'est à ce moment là qu'on faiblit, qu'on s'expose."
Commenter  J’apprécie          601
Mila comparait la tristesse à ces vieilles armoires dont on voudrait se défaire mais qui restent toujours à leur place, et dont finit par émaner une odeur typique qui imprègne la pièce. Avec le temps, on s'y habitue, et on finit par appartenir nous aussi à cette odeur.
Commenter  J’apprécie          550
De toutes façons le malheur des autres ne nous intéresse que quand il nous renvoie au nôtre.
Commenter  J’apprécie          430
Leur seul désir n'était pas de se résigner, mais de pouvoir arrêter d'espérer. Parce que l'espoir tue plus lentement.
Commenter  J’apprécie          420
Donato Carrisi
De toutes façons le malheur des autres ne nous intéresse que quand il nous renvoie au nôtre.

dans "L'écorchée"
Commenter  J’apprécie          400
On apprend à compter les secondes, les minutes, les heures, les jours, les années... Mais personne ne nous explique la valeur d'un instant.
Commenter  J’apprécie          390
La douleur n'existe pas. Comme toute la gamme des émotions humaine, du reste. C'est juste une question de chimie. L'amour n'est qu'une question d'endorphines. Avec une piqûre de Pentothal, je peux vous débarrasser de toute exigence affective. Nous ne sommes que de la chair.
Commenter  J’apprécie          380

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Donato Carrisi Voir plus

¤¤

{* *} .._..