AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 992 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York , le 15/10/1926
Mort(e) à : Weston, Connecticut , le 06/07/2006
Biographie :

Ed McBain, de son vrai nom Salvatore Lombino, est un écrivain américain.

Il utilise également les pseudonymes Evan Hunter (1952-2002), Richard Marsten (1953-1959), Hunt Collins (1954-1958), Curt Cannon (1958), John Abbott et Ezra Hannon, notamment pour des ouvrages littéraires, des récits policiers et des textes de science-fiction.

Il sert dans la Marine durant la Seconde Guerre mondiale, écrivant plusieurs histoires courtes tout en participant aux combats à bord d'un destroyer dans le Pacifique.

Démobilisé, il devient professeur, une expérience qui est la source d'inspiration du roman "Graine de violence" ("Blackboard Jungle", 1954) qu'il publie avec succès sous le pseudonyme Evan Hunter, et qui est adapté au cinéma en 1955 par Richard Brooks sous le même titre.

Curieusement, ce grand maître du roman noir entre en littérature avec un roman de science fiction "Find The Feathered Serpent" (1952), signé Evan Hunter.

La notoriété de Salvatore Lombino s'affirme cependant en 1956, lorsque l'éditeur Permabooks lui demande une série policière. C'est l'entrée en scène des inspecteurs du commissariat du 87e District de la grande ville imaginaire d'Isola, auquel il consacre, sous le pseudonyme d'Ed McBain, cinquante-trois romans et trois nouvelles dont "Du balai !" ("Cop Hater", 1956). Le dernier roman consacré par Ed McBain au 87e District est "Jouez violons !" ("Fiddlers!", 2005).

Un autre personnage récurrent, sujet de treize romans, est l'avocat Matthew Hope, résident de Calusa, une petite ville de Floride, qui apparaît pour la première fois dans "J'ai tout gâché" ("Goldilocks", 1978).

Il fut également un scénariste remarqué, notamment celui des "Oiseaux" ("The Birds", 1963) d'Alfred Hitchcock, et a participé à l'écriture de plusieurs séries TV, dont "L'Homme de fer" ("Ironside"), "Mike Hammer" et "Columbo".

Le film français "Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques" (1970), est réalisé par Michel Audiard d'après le roman "Le Paumé" ("A Horse's Head", 1967), signé Evan Hunter.

site officiel : http://www.edmcbain.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"À chacun son heure" ("No Time to Die", 1992), Saison 11, Épisode 2 de la série TV Columbo, tiré du roman "N'épousez pas un flic" ("So Long as You Both Shall Live", 1976) d'Ed McBain. Extrait.

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (291) Voir plus Ajouter une citation
santorin   25 avril 2020
Mary Mary de Ed McBain
- On se croirait vraiment au paradis, déclara-t-elle en contemplant d'un air rêveur l'eau tachée de soleil.

Je ne lui dis pas qu'ici il y avait aussi de la drogue. Je ne lui dis pas qu'ici on pouvait même acheter de la drogue en prison. Je ne lui dis pas que les péquenots de flics du coin semblaient ne rien avoir de mieux à faire que de se planquer dans des cinémas pornos pour surprendre un malheureux occupé à se masturber alors que des bateaux bourrés de cocaïne venaient décharger leur cargaison sur les plages désertes de la côte. Je ne lui dis pas que la ville de Calusa paraissait plus disposée à réagir contre les strings qui envahissaient ses plages que contre la came qui y circulait alors que George Bush venait de confier la responsabilité de la lutte contre les stupéfiants à l'ancien gouverneur de Floride. Je ne lui dis pas que, ici, à Calusa, en Floride, on pouvait se promener en toute légalité avec une arme alors qu'il était hors de question de se balader à poil. Je ne lui dis pas que Calusa n'était pas le jardin d'Eden.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          345
jeranjou   26 juin 2013
Branle-bas au 87 de Ed McBain
- Qu’est-ce que vous en dites ? Vous m’emmenez chez vous ?

- Je suis marié, dit-il.

- Et alors ?

- Je ne pense pas que ma femme apprécierait que je vous ramène à la maison. Même si vous restez à l’autre bout du lit.

Commenter  J’apprécie          352
jeranjou   19 mars 2013
Leçons de conduite de Ed McBain
Carl était au volant, Katie à coté de lui, sur le siège passager.



- Devine ce qu’avait préparé Annie pour le diner, hier soir ? demanda Carl.

- Des asperges, dit Katie.

- Des asperges, dit Carl. Ça fait six ans qu’on est mariés, elle sait que j’ai horreur des asperges, et elle continue à en faire. Je lui ai dit, pourquoi tu continues alors que tu sais que je déteste ça ?



D’abord, elle a répondu : « C’est bon pour ta santé. » Je lui ai dit, je me fous que ce soit bon pour la santé, je n’aime pas ça. Alors, elle m’a répondu : « Tu finiras par aimer ça ». Alors je lui ai expliqué que j’avais trente-sept ans, et qu’il y avait trente-sept ans que je détestai les asperges.

Tu sais ce qu’elle a dit ?

- Qu’est-ce qu’elle a dit ? demanda Katie

- Elle a dit « En fait, tu aimes ça ». Tu te rends compte ? Je lui dis que je n’aime pas ça, elle me répond que si. Alors je lui ai redis que je détestai ça, si elle pouvait arrêter d’en faire, merci.



Alors elle me dit : « Quand tu seras président des Etats-Unis, tu ne seras plus obligé d’en manger. D’ici là, c’est bon pour la santé»

- Quand Bush a dit ça, c’était de brocolis qu’il parlait.

- C’est bien ce que je lui ai dit.





Ah les femmes, elles nous martyrisent ! Et chez vous, quel est le légume qui fait débat ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2312
jeranjou   17 mars 2013
Leçons de conduite de Ed McBain
Maintenant, ce qu'elle avait envie de faire, c'était de décrocher le téléphone pour l'appeler.

"Salut Stephen, j'espère que je ne suis pas en train de vous empêcher, toi et ta poupée... à... Mon dieu est-il possible qu'il soit déjà une heure un quart? j'espère que je ne vous dérange pas."



Katie Logan, femme qui n'a plus vingt ans en instance de divorce avec Stephen qui a déniché une petite jeune de 22 ans
Commenter  J’apprécie          220
jeranjou   16 mars 2013
Leçons de conduite de Ed McBain
Elle composa le numéro de l'avocat en espérant qu'il ne soit pas au tribunal.

- Binder, Benson, & Bird, dit une voix de femme.

- Ellie, c'est Katie Logan à l'appareil, fit-elle. Il est là?

- Une seconde.

La voix de Max succéda à celle de la secrétaire quelques instants plus tard.

- Salut Katie, quoi de neuf ? demanda-t-il.



Toujours la même question. ce qu'il y a de neuf c'est que mon mari m'a plaquée et qu'il vit avec une serveuse de vingt-deux ans. C'est ça le neuf.



Katie, inspectrice de police de River Close.
Commenter  J’apprécie          190
jeranjou   23 juin 2013
Branle-bas au 87 de Ed McBain
Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous.





Le président du gang des Têtes de mort.

Commenter  J’apprécie          204
belette2911   01 septembre 2014
Branle-bas au 87 de Ed McBain
— Le bébé, c’était juste un accident, on aurait sans doute essayé de descendre Atkins dans la rue. Il était pas prévu qu’on descende un innocent. [...] D’aileurs, comme je vous l’ai déjà dit, Chingo pense que c’est peut-être une balle perdue tirée par Atkins lui-même qui a tué le môme.
Commenter  J’apprécie          130
manU17   23 avril 2018
Hitch et moi de Ed McBain
Ainsi, on a dit que Fenêtre sur cour (Rear window, 1954) était un film sur le cinéma, la plus belle mise en abîme de ce que signifie consommer des images dans le noir.
Commenter  J’apprécie          130
Renod   20 avril 2017
Du balai ! de Ed McBain
- C’est comment déjà votre nom ?

- Inspecteur Carella.

- Et vous parlez anglais ?

Carella réprima un sourire :

- Oui… à force de fréquenter les indigènes.

- J’aurais préféré avoir affaire à un policier américain, déclara Miss Bailey avec le plus grand sérieux.
Commenter  J’apprécie          120
moravia   06 août 2019
Flouze de Ed McBain
- Et en plus, on essaie de gagner notre vie, poursuivit Chase. Vous n'avez rien contre les Noirs qui gagnent leur vie, non ?

- M'emmerdez pas avec les Noirs. Ça m'intéresse pas. J'ai un Noir proprement refroidi en bas, et il y a toutes les chances pour que ce soit un autre Noir qui l'ait refroidi. Tout ce que je sais, c'est que les Noirs me causent que des emmerdes. Puisque vous êtes tellement bien, nom de Dieu, pourquoi ne pas commencer à agir bien ?
Commenter  J’apprécie          104

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui se cache derrière Népomucène ? 🕶 👀

Népomucène.....

...et la vieille dame
...et un vieux drame
....et l'arbre à came

12 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , héros récurrent , pseudo , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..