AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.2 /5 (sur 1597 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille , le 05/06/1955
Biographie :

Régis Jauffret est un écrivain français.

Régis Jauffret s'est imposé ces dernières années comme l'une des voix les plus intéressantes de la littérature contemporaine française.

Ses nombreux romans lui ont valu de recevoir de nombreux prix, comme le prix Décembre pour "Univers, univers" (2003), le prix Fémina pour "Asiles de fous" (2005), ou encore le prix France Culture/Télérama pour ses fameuses "Microfictions".

En 2008, Jauffret publie "Lacrimosa", un roman épistolaire dans lequel il évoque un événement réel (le suicide d'une amie), pour mieux démonter sa propre fiction, et plus généralement son "statut" d'écrivain. "Lacrimosa" est considéré par de nombreux critiques comme le meilleur roman français de la rentrée littéraire.

À partir de 2011, il fait partie du jury du prix Saint-Germain.

En 2012, son roman, "Claustria", qui revient sur l'affaire Fritzl, est très mal reçu en Autriche.

En 2014 sort son roman "La Ballade de Rikers Island", qui évoque l'affaire du Sofitel de New York : Dominique Strauss-Kahn l'attaque en justice, ainsi que son éditeur, Le Seuil, à la suite de la parution du livre. Le tribunal correctionnel de Paris le condamne pour diffamation à une amende de 1500 € avec sursis et à 10000 € de dommages et intérêts au titre du préjudice moral.

En 2016, il publie " Cannibales". En 2018, paraît le deuxième opus de ses Microfictions.
+ Voir plus
Source : /livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Régis Jauffret   (30)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
RÉGIS JAUFFRETLE DERNIER BAIN DE GUSTAVE FLAUBERT Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos « Conçu à la mi-mars 1821 d'un coup de reins que j'ai toujours eu quelque peine à imaginer, je suis né le mercredi 12 décembre à quatre heures du matin. Il neigeait sur Rouen, une légende familiale prétend que ma mère se montra si stoïque pendant le travail qu'on pouvait entendre tomber les flocons sur les toits de la ville. Quant à moi, je serais bien resté quelques années de plus dans le ventre à l'abri de l'imbécillité du monde. Désespéré de naître j'ai poussé un atroce hurlement. Épuisé par mon premier cri, je semblais si peu gaillard qu'on attendit le lendemain pour me déclarer à l'état civil car si j'étais mort entre-temps on en aurait profité pour signaler mon décès par la même occasion. » Le 8 mai 1880 au matin, Gustave Flaubert prit un bain. Il décéda peu après dans son cabinet de travail d'une attaque cérébrale sans doute précédée d'une de ces crises d'épilepsie dont il était coutumier. Allongé dans l'eau, il revoit son enfance, sa jeunesse, ses rêves de jeune homme, ses livres dont héroïnes et héros viennent le visiter. Il se souvient d'Élisa Schlésinger, la belle baigneuse de Trouville qui l'éblouit l'année de ses quinze ans, de Louise Colet dont les lettres qu'il lui adressa constituent à elles seules un chef-d'oeuvre mais aussi de l'écrivain Alfred le Poittevin qui fut l'amour de sa vie. À lire – Régis Jauffret, le dernier bain de Gustave Flaubert, Seuil, 2021.
+ Lire la suite
Podcasts (14) Voir tous


Citations et extraits (502) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   04 mars 2020
Papa de Régis Jauffret
Ce souvenir s'est effacé, à moins que je le retrouve un jour en rangeant ma mémoire en pagaille.
Commenter  J’apprécie          440
Régis Jauffret
karmax211   30 mars 2021
Régis Jauffret
L'enfance est plus étendue que l'âge adulte. Vous pourrez vivre cent ans, elle occupera malgré tout plus de place dans votre mémoire que le reste de votre vie.
Commenter  J’apprécie          402
Cancie   07 mars 2020
Papa de Régis Jauffret
Seul le roman a le pouvoir de modifier ce qui a existé.
Commenter  J’apprécie          390
Cancie   05 mars 2020
Papa de Régis Jauffret
Il ne faut pas abuser des photos quand on cherche à se souvenir. Elles sont trop sûres d'elles et même si elles ne sont qu'un atome de ce qu'elles représentent, elles vous imposent leur point de vue comme si elles avaient capté l'entièreté du réel. Elles sont despotiques, elles castrent l'imagination qui est le seul instrument capable de restituer la totalité d'un instant passé. On ne peut déduire les humains de leur image ni la vie d'une captation vidéo de la vie.
Commenter  J’apprécie          341
Fandol   24 mai 2020
Papa de Régis Jauffret
J’écris pourtant ce livre pour te ressusciter plus beau que tu ne fus.
Commenter  J’apprécie          350
Cancie   06 mars 2020
Papa de Régis Jauffret
Vous me direz que la vie est juste un paquet d'années qu'on vous jette au visage à la naissance pour vous permettre de prendre le temps de vous habituer à mourir.
Commenter  J’apprécie          340
Fandol   15 mai 2020
Papa de Régis Jauffret
Drôle d’emplette que de choisir la boîte dans laquelle on va visser son père. La plus ordinaire est une sorte de caisse à peine vernie et la plus luxueuse, énorme, en acajou massif, me fait penser aux cercueils prétentieux dans lesquels se font enterrer les mafieux
Commenter  J’apprécie          330
Fandol   19 mai 2020
Papa de Régis Jauffret
Il ne faut pas abuser des photos quand on cherche à se souvenir. Elles sont trop sûres d’elles et même si elles ne sont qu’un atome de ce qu’elles représentent, elles vous imposent leur point de vue comme si elles avaient capté l’entièreté du réel. Elles sont despotiques, elles castrent l’imagination qui est le seul instrument capable de restituer la totalité d’un instant passé.
Commenter  J’apprécie          321
Régis Jauffret
Verdorie   07 septembre 2013
Régis Jauffret
À l'heure du thermonucléaire, le coït néanderthalien est dépassé et nocif, car, joint à l'inhalation d'une atmosphère polluée, il est cancérigène.
Commenter  J’apprécie          320
Enki   16 septembre 2016
Cannibales de Régis Jauffret
L’amour est comme l’argent, on peut être heureux dans la ruine mais l’opulence ne nuit pas au bonheur. On ne perd rien à vivre passionnée, à attendre un homme qui vous attend aussi, à échanger avec lui des promesses, des rêves, belle monnaie frappée au coin de ce sentiment décrié par les chevaux de retour des idylles qui ont capoté.
Commenter  J’apprécie          310

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Régis Jauffret (1709)Voir plus


Quiz Voir plus

Quiz sur des classiques connus

Victor Hugo:

Atlantide
Notre-Dame de Paris
La mer rouge

20 questions
9815 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..