AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.89/5 (sur 1172 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Romancière J'AI LU éditions, Audible et France Loisirs.
🥨 Cosy Mystery et Rom Com 🥨

Ingénieure dans un centre de recherche, Ena Fitzbel laisse parler son grain de folie dans l’écriture. La comédie romantique est son genre de prédilection. L’humour et les situations cocasses n’ont aucun secret pour elle !

De sa plume sont nées les Enquêtes au manoir de tante Aglaé, une série captivante de cosy mysteries en Bretagne (chez J'ai Lu éditions et France Loisirs).
🥨
Ena Fitzbel est également l’auteure de comédies de Noël délicieusement imprégnées de l’arôme enivrant du bretzel (chez J'ai Lu éditions et Audible).

Ajouter des informations
Bibliographie de Ena Fitzbel   (79)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (138) Voir plus Ajouter une citation
" Il est fortement déconseillé de se risquer dans un cimetière la nuit, sous peine de grand malheur. En cas d’extrême urgence, privilégiez les heures impaires."
Commenter  J’apprécie          180
La blancheur éclatante des lieux s'accorde mal avec la noirceur de mes pensées.

(J'ai trouvé ça joli)
Commenter  J’apprécie          180
C'est cette absence de méchanceté gratuite que j'apprécie le plus chez les animaux. Peu leur importe que vous soyez ridicule ou que vous ne ressemblez pas à Miss France. Ils ne vous jugeront pas. Que l'on n"aille surtout pas me taxer de misanthropie! J'ai tout à fait le droit de penser que leur niveau de coolitude est bien supérieur à celui des humains.
Commenter  J’apprécie          140
Je vais bien ...aussi bien que si j'étais assise sur un siège éjectable.
Commenter  J’apprécie          130
Tu vois, Orion, j'avais raison. On ne peut faire confiance aux hommes. Ils disent que les femmes parlent trop, mais eux distillent de l'acide avec le peu de mots qu'ils prononcent. Heureusement que je t'ai, toi!
Commenter  J’apprécie          110
Une fontaine de regrets n'étancherait pas sa soif de vengeance.
Commenter  J’apprécie          120
J'aurais tellement aimé me souvenir de ces cours de Krav maga que j'ai suivis en Angleterre ! Des clés de bras, ces coups au plexus...Il ne reste plus que la jelly dans mon cerveau.
Commenter  J’apprécie          100
« — Papa t’a réclamé plusieurs fois depuis ce matin. Mais tu n’es jamais là quand on a besoin de toi, me sermonne Émilie. On ne peut pas compter sur toi…
Pour sûr, je suis guide ! C’est mon métier de parcourir le monde.
— Tu n’es préoccupé que par ton seul plaisir…
J’ai déjà entendu ce couplet moralisateur quelque part. Pas plus tard qu’hier, dans la bouche de Diane. Elles commencent à me courir sur le haricot, ces gonzesses !
— En attendant, c’est à nous de gérer les affaires familiales et de veiller sur nos parents, poursuit-elle, survoltée. Tu ne vaux pas mieux que Céline ou Audrey !
— T’es qui, toi, pour me juger ? » grogne cette dernière.
Avec un peu de chance, elles ne vont pas tarder à s’étriper. Je pourrai ainsi raccrocher et appeler Maman.
... — Hé ! Je n’avais pas fini de lui parler… s’offusque Émilie, qui visiblement a perdu le combiné.
Un grésillement répond à sa plainte, puis la voix de Laurie prend le relais. Elle est en tout point identique à celle de sa jumelle, à ceci près qu’elle me semble plus rêche. »
Commenter  J’apprécie          60
- Je croyais que la branlette t'avait rendu sourd, intervient Audrey.

Pauvre andouille ! Maugrée-je entre mes dents.

- Écoutes, tête de bois. Ici c'est chez moi. Je fais ce que je veux, renchérit Céline sur un ton acerbe.

- ça gagne bien de glander sur un canapé ? Lui demandé-je, avec une grosse envie de l'envoyer valser sur la piste de danse.

- Certainement plus que de servir de larbin à des feignasses en mal d'aventure.

Et nous voila reparti comme au bon vieux temps ! Avec elle, une joute verbale peut durer des heures. Contrairement à Audrey, elle manque singulièrement d'humour. Ses répliques déchargent les salves de mots incisifs qui n'ont d'autre but que de blesser mortellement.

- Et tu te mets à poil devant tes clients ? Continué-je.

- Va te faire foutre ! D'après ce que j'ai compris, tu préfères baiser les tiens !

- Ne parle pas ainsi de ma ...
Commenter  J’apprécie          50
La ligne droite est le plus court chemin vers la liberté. Encore faudrait-il ne pas zigzager pour éviter les balauds.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Ena Fitzbel (1069)Voir plus

Quiz Voir plus

No et moi

Comment s'appelle l’héroïne de l'histoire ?

Léa
Louise
Lou
Judith

15 questions
549 lecteurs ont répondu
Thème : Delphine de ViganCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}