AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.62 /5 (sur 1153 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Cloud , 1969 ?
Biographie :

Fabrice Humbert est un écrivain français.

Professeur de lettres agrégé, Fabrice Humbert a déjà publié plusieurs romans dont "Autoportraits en noir et blanc" (Plon, 2001), "Biographie d’un inconnu" (Le Passage, 2008), retenu en sélection finale du prix Roger Nimier 2008 et dont la presse a salué la qualité littéraire (Le Monde, Le Nouvel Observateur, Le Canard enchaîné…) ou "L'Origine de la violence" (2009) qui remporte le prix Orange du livre en 2009, le prix Renaudot du livre de poche en 2010 et le prix littéraire des Grandes Écoles et qui est adapté au cinéma par Élie Chouraqui.

En 2010, il publie une grande fresque sur la crise financière intitulée "La Fortune de Sila". Le livre reçoit le prix Jean-Jacques Rousseau 2010 et le Grand prix RTL-Lire remis à l'occasion du salon du livre de Paris en mars 2011.

En 2012, il signe "Avant la chute" (Le Passage), vaste fresque d’un monde qui se défait, dont l’intrigue se déroule sur les continents européens et américains et raconte la montée des périls, le basculement des sociétés mais aussi l’énergie de la vie.

son site :
http://fabricehumbert.canalblog.com/$


+ Voir plus
Source : http://www.lepassage-editions.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Entre thriller, parcours initiatique et roman métaphysique, le nouveau titre de Fabrice Humbert est un questionnement perpétuel sur notre société où réalité et fiction ne font qu'un, où chacun porte un masque jusqu'à se perdre soi-même. Une écriture brillante pour un roman qui prend une résonance particulière en cette période troublée. Découvrez l'émission intégrale sur https://www.web-tv-culture.com/emission/fabrice-humbert-le-monde-n-existe-pas-51733.html
Podcasts (4) Voir tous

Citations et extraits (274) Voir plus Ajouter une citation
LoloKiLi   26 juin 2019
La fortune de Sila de Fabrice Humbert
Toute société, en ses origines, est dirigée par des voleurs et des criminels, qui s’imposent dans un monde sans loi, et ce n’est qu’ensuite, par le gauchissement de l’épopée et de la mémoire, que les criminels deviennent de grands hommes. Les seigneurs du Moyen Age furent des pilleurs sauvages, comme l’avaient été les premiers Grecs et les premiers Romains. De même que les millionnaires du XIXe siècle américain furent des bandits érigeant leur fortune d’acier et de pétrole dans le vol et le chantage avant de se refaire une morale dans de belles fondations artistiques et citoyennes dont leurs descendants s’enorgueillissent, Lev appartint à une époque sauvage où les criminels et les voleurs arrachèrent les meilleurs morceaux de la dépouille impériale.
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   06 février 2019
La fortune de Sila de Fabrice Humbert
Dans la vie, le problème, c’est de se réinventer. De devenir un autre être. D’autant que lorsqu’on cherche à se réinventer, le vrai travail se produit, celui de la perpétuation, la puissante force qui pousse à être toujours soi-même, de sorte que les métamorphoses se nouent et se dénouent pour arriver au terrible constat : nous sommes toujours nous-mêmes mais plus profondément.
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   06 février 2019
La fortune de Sila de Fabrice Humbert
Un être en guerre, pour moi, c’est un homme pour qui la défaite a déjà eu lieu. La défaite de tout ce qui peut nous rendre humains mais aussi la défaite du bonheur.
Commenter  J’apprécie          250
kuroineko   23 mai 2013
L'origine de la violence de Fabrice Humbert
Les camps de concentration sont l'enfer réalisé parce que le terrible mélange d'un ordre de fer et des plus affreuses pulsions humaines a fait surgir sur la terre tout ce que des représentations séculaires avaient imaginé. Les camps sont l'Homme. Entrer dans un camp, c'est pénétrer dans un délire glacé, dénué de toute autre signification que la destruction, la souffrance et la mort.
Commenter  J’apprécie          230
MarcelineBodier   04 février 2018
Comment vivre en héros ? de Fabrice Humbert
Les héros ne sont peut-être tels que parce qu'ils ont commis une faute qu'ils passent toute leur vie à réparer.
Commenter  J’apprécie          230
oran   08 mai 2018
L'origine de la violence de Fabrice Humbert
Durant mon adolescence, le mot "juif" est soudain devenu important, sans raison, comme si j'avais pu prévoir qu'un jour, ma vie serait consacrée à l'élucidation d'une page d'histoire familiale dans un camp de concentration. Preuve à l'appui de ce pouvoir prophétique que certains, comme Hugo, attribuent à l'écriture , et auquel je crois assez, simplement parce que ce labeur minutieux, tous les sens rivés à la page, fait monter des vagues secrètes; révèle des domaines cachés, déterminants et amenés à paraître au grand jour.
Commenter  J’apprécie          210
ODP31   20 mars 2020
Le monde n'existe pas de Fabrice Humbert
Je prétends que tout ce que nous vivons est un livre ou un film. En tout cas une fiction, recomposée ou non. Le film en cours s'intitulait Retour à Drysden. Je logeais dans un décor de film policier. La route qui serpentait dans les montagnes était celle de Shining. Comme dans le film de Kubrick, une caméra dans un hélicoptère avait filmé le trajet de la voiture. Drysden n'existait pas. Le monde n'existe pas. Le monde est une histoire pleine de bruit et de fureur.

(page 66)
Commenter  J’apprécie          200
mosaique92   26 mai 2020
Tracts de Crise - Le Grand Révélateur de Fabrice Humbert
Il y a ceux qui estiment que sauver l'économie mondiale et préserver les libertés individuelles étaient l'essentiel, même au prix de la mort de certains.Il y a ceux qui estiment que sauver les gens, même les plus vieux et les plus faibles, était l'essentiel, même au prix de la ruine, même au prix d'une suspension des libertés. Ces deux positions sont irréconciliables, du moins dans l'état d'impréparation où nous nous trouvions : personne ne peut gagner et tout le monde doit perdre, d'un côté ou de l'autre.
Commenter  J’apprécie          80
LoloKiLi   27 juin 2019
La fortune de Sila de Fabrice Humbert
Ce n’était pas qu’il n’aimait plus sa femme, pas du tout, c’était simplement – et tragiquement – qu’il était trop enfermé en lui-même pour communiquer ses sentiments et les montrer. On ne s’érige pas en statue sans dommage – le tragique de Lev était d’avoir perdu le contact avec le monde et même s’il y avait gagné un destin, sa défaite en tant qu’homme était irrémédiable.
Commenter  J’apprécie          160
caro64   08 mars 2011
La fortune de Sila de Fabrice Humbert
Toute société, en ses origines, est dirigée par des voleurs et des criminels, qui s'imposent dans un monde sans loi, et ce n'est qu'ensuite, par le gauchissement de l'épopée et de la mémoire, que les criminels deviennent de grands hommes. Les seigneurs du Moyen-Âge furent des pilleurs sauvages, comme l'avaient été les premiers Grecs et les premiers Romains. De même que les millionnaires du XIXe siècle américain furent des bandits érigeant leur fortune d'acier et de pétrole dans le vol et le chantage avant de se refaire une morale dans de belles fondations artistiques et citoyennes dont leurs descendants s'enorgueillissent, Lev appartient à une époque sauvage où les criminels et les voleurs arrachèrent les meilleurs morceaux de la dépouille impériale.
Commenter  J’apprécie          150
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Fabrice Humbert Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..