AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.7 /5 (sur 6462 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Sénégal , le 03/05/1957
Biographie :

Marc Dugain est né au Sénégal où son père était coopérant. Il est revenu en France à l'âge de sept ans et durant son enfance, il accompagnait son grand-père à La maison des Gueules cassées de Moussy-le-Vieux, château qui avait accueilli les soldats de la Première Guerre mondiale mutilés du visage.

Il obtient ensuite son diplôme de l'Institut d'études politiques de Grenoble et travaille dans la finance avant de devenir entrepreneur florissant dans l'aéronautique.

Avant son premier roman, Marc Dugain n'avait jamais écrit, excepté un bon millier de lettres à son amie d'enfance et quasi-sœur, l'écrivain Fred Vargas.

A trente-cinq ans, il commence une carrière littéraire en racontant le destin de son grand-père maternel, "gueule cassée" de la guerre de 14-18: ce sera "La Chambre des officiers", publié en 1999 et qui le fera connaître. Il obtiendra pas moins de 20 prix littéraires dont le prix des libraires, le prix des Deux-Magots et le prix Roger-Nimier.

Marc Dugain présida le jury du Livre Inter 2009.

Les œuvres récentes les plus remarquées de Marc Dugain sont à ce jour des romans plus étoffés, aux contextes historiques modernes, mais variés: la vie de John Edgar Hoover, chef trouble du FBI pendant quarante-huit ans dans "La Malédiction d'Edgar" (2005), ou les rouages soviétiques et la catastrophe du sous-marin Koursk sous Vladimir Poutine, "Une exécution ordinaire sous Staline" (2007), ou encore "Avenue des géants" qui raconte le destin du tueur en série américain Edmund Kemper.

Il est également chroniqueur aux Echos week-end, réalisateur et scénariste. Il a réalisé plusieurs grandes enquêtes notamment sur le naufrage du sous-marin Koursk et sur le crash du MH 370.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Révolution numérique, manipulation et transhumanisme : "Transparence", le roman événement de MARC DUGAIN. « Marc Dugain signe un formidable roman d?anticipation, sous forme de critique de la révolution numérique et de ses dérives. » François Busnel, La Grande Librairie « Jetant son dévolu sur les grands manipulateurs et la lumière sur le rapport qu?entretient le pouvoir avec le libre arbitre, Marc Dugain joue les lanceurs d?alerte. Ses nouvelles cibles ? le désastre écologique et l?industrie tentaculaire du Big Data. Un roman futuriste audacieux. » Marianne Payot, L?Express « Marc Dugain a écrit le journal d?une psychopathe néo-gnostique qui, cent ans après Mai 68, pense qu?elle va enfin créer un brave new world de hippies, domestiqués par la perspective d?un éternel paradis sur terre.Terrifiant. » Astrid de Larminat, Le Figaro Littéraire « L?auteur de "Ils vont tuer Robert Kennedy" signe un passionnant roman d?anticipation sur le transhumanisme. » François Forestier, L?Obs

+ Lire la suite
Podcasts (10) Voir tous


Citations et extraits (1337) Voir plus Ajouter une citation
Yassleo   19 mai 2016
La malédiction d'Edgar de Marc Dugain
Au poker, regarder le jeu de son adversaire dans le reflet de la vitre contre laquelle il s'est adossé, on dit que c'est tricher. En politique, c'est anticiper.
Commenter  J’apprécie          760
Crossroads   17 septembre 2012
Avenue des Géants de Marc Dugain
Les journalistes sportifs me rendent dingue . Je n'ai jamais vu des gens parler autant , alors qu'ils ont si peu à dire .
Commenter  J’apprécie          682
Crossroads   21 septembre 2012
Avenue des Géants de Marc Dugain
Plus un pays est développé moins les voisins se parlent .
Commenter  J’apprécie          671
ides60   01 juillet 2010
La chambre des officiers de Marc Dugain
car moi, le mutilé de la face, je ne vieillirai pas. La guerre m'a fait vieillard à vingt-quatre ans. Je n'ai pas eu le courage de me suicider. J'ai eu le courage de ne pas me suicider. La rancoeur, l'aigreur menacent. Je fais face à l'ennemi intérieur.
Commenter  J’apprécie          560
Marc Dugain
tynn   15 décembre 2015
Marc Dugain
J'entends de plus en plus mal en vieillissant mais de mieux en mieux les sous-entendus.
Commenter  J’apprécie          560
palamede   15 septembre 2017
Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain
Joe Kennedy, le père, a élevé ses fils dans la doctrine de la stricte séparation de l’amour et du sexe comme d’autres ont imaginé la séparation de l’Église et de l’État. 
Commenter  J’apprécie          552
Cancie   12 août 2019
Transparence de Marc Dugain
La littérature est une merveilleuse errance dans le monde des autres jusqu'à ce qu'on découvre dans ce dédale le monde qui est le sien. Sans cet apprentissage livresque de la vie, on se heurte contre les parois, aveugle jouant à colin-maillard, bras dressé en avant de peur de se blesser.
Commenter  J’apprécie          510
Crossroads   20 septembre 2012
Avenue des Géants de Marc Dugain
Je suis comme beaucoup de gens , pas envie de vivre et encore moins de mourir .
Commenter  J’apprécie          511
LydiaB   17 janvier 2014
Avenue des Géants de Marc Dugain
- Je suis venu me rendre.

Elle a rigolé.

- Vous rendre ? Vous êtes pourchassé pour excès de vitesse ?

- Non, pour un double meurtre.

Elle m'a scruté pour voir si j'étais sérieux. On a continué sur le même ton badin.

- Dans notre comté ?

- Non, plus au sud à North Fork, Sierra Nevada, Californie. Vos collègues de Freno doivent être au courant.

- Comment peuvent-ils l'être ?

Elle n'adhérait pas encore à l'affaire.

- Mon père a dû les prévenir. D'ailleurs, il doit être arrivé sur place.

- Très bien, asseyez-vous sur la banquette, je vais les contacter. Tant que je n'ai pas de confirmation, je ne peux pas vous arrêter.

- En attendant je vais aller m'acheter un beignet, je reviens.

J'ai repris mon casque et mes gants et je suis sorti sous le regard médusé de la blonde.

J'ai enfourché la bécane sans précipitation, j'ai démarré et j'ai traversé ce qui restait de l'avenue principale à la vitesse légale. En roulant, je calculais ce que j'étais prêt à payer à la société pour le double meurtre de mes grands-parents : la moyenne des années qu'il leur restait à vivre. Quinze et neuf pour une espérance de vie de quatre-vingt ans, divisés par deux, on obtenait douze ans. Douze ans de bagne, je ressortirais à vingt-sept ans, je trouvais ça correct, mes grands-parents ne valaient pas plus.

Les flics m'ont trouvé en train de siroter un café allongé, un beignet à la main, assis sur les marches d'un entrepôt de bois, à la sortie de la ville.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
palamede   17 septembre 2017
Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain
Les puritains ont tué Dieu qui s’insinuait partout, dans chaque séquoia, dans la caresse du vent dans les feuilles, dans la courbe des herbes, pour lui substituer une imposture où le Christ cloué sur sa croix assiste impuissant à l’exécution de ses valeurs par ceux-là mêmes qui prétendent les incarner. 
Commenter  J’apprécie          432

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La chambre des officiers, de Marc Dugain

Quel est le nom du personnage principal de l'histoire ?

Alain Fournier
Julien Fournier
Adrien Fournier

10 questions
1414 lecteurs ont répondu
Thème : La chambre des officiers de Marc DugainCréer un quiz sur cet auteur

.. ..