AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Fiodor Dostoïevski (2233)


moklos   18 juin 2008
Les frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski
A présent chacun aspire à séparer sa personnalité des autres, chacun veut goûter lui-même la plénitude de la vie ; cependant, loin d’atteindre le but, tous les efforts humains n’aboutissent qu’à un suicide total, car, au lieu d’affirmer pleinement leur personnalité, ils tombent dans une solitude complète. En effet, en ce siècle, tous sont fractionnés en unités. Chacun s’isole dans son trou, s’écarte des autres, se cache, lui et son bien, s’éloigne de ses semblables et les éloigne de lui. Il amasse de la richesse tout seul, se félicite de sa puissance, de son opulence ; il ignore, l’insensé, que plus il amasse plus il s’enlise dans une impuissance fatale.
Commenter  J’apprécie          1720
Fiodor Dostoïevski
isajulia   27 août 2013
Fiodor Dostoïevski
Je crois que la meilleure définition de l'homme serait : créature à deux pieds et ingrate.
Commenter  J’apprécie          1601
chartel   12 juillet 2010
Les frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski
- De quel isolement parlez-vous ?
- De l’isolement dans lequel vivent les hommes, en notre siècle tout particulièrement, et qui se manifeste dans tous les domaines. Ce règne-là n’a pas encore pris fin et il n’a même pas atteint son apogée. A l’heure actuelle, chacun s’efforce de goûter la plénitude de la vie en s’éloignant de ses semblables et en recherchant son bonheur individuel. Mais ces efforts, loin d’aboutir à une plénitude de vie, ne mènent qu’à l’anéantissement total de l’âme, à une sorte de suicide moral par un isolement étouffant. A notre époque, la société s’est décomposée en individus, qui vivent chacun dans leur tanière comme des bêtes, se fuient les uns les autres et ne songent qu’à se cacher mutuellement leurs richesses. Ils en viennent ainsi à se détester et à se rendre détestables eux-mêmes. L’homme amasse des biens dans la solitude et se réjouit de la puissance des biens qu’il croit acquérir, se disant que ses jours sont désormais assurés. Il ne voit pas, l’insensé, que plus il en amasse et plus il s’enlise dans une impuissance mortelle. Il s’habitue en effet à ne compter que sur lui-même, ne croit plus à l’entraide, oublie, dans sa solitude, les vraies lois de l’humanité, et en vient finalement à trembler chaque jour pour son argent, dont la perte le priverait de tout. Les hommes ont tout à fait perdu de vue, de nos jours, que la vraie sécurité de la vie ne s’obtient pas dans la solitude, mais dans l’union des efforts et dans la coordination des actions individuelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1440
Fiodor Dostoïevski
Nastasia-B   02 juillet 2014
Fiodor Dostoïevski
Pour agir intelligemment, l'intelligence seule ne suffit pas.

CRIME ET CHÂTIMENT, Troisième partie, Chapitre III.
Commenter  J’apprécie          1301
Fiodor Dostoïevski
gouelan   04 novembre 2015
Fiodor Dostoïevski
C'est par paresse humaine que les gens se jugent au premier abord et n'arrivent pas à se connaître...

L'idiot.
Commenter  J’apprécie          1273
litolff   26 mai 2010
Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski
Les petites choses ont leur importance ; c'est toujours par elles qu'on se perd.
Commenter  J’apprécie          1270
Fiodor Dostoïevski
fredho   04 juillet 2013
Fiodor Dostoïevski
Vivre sans espoir, c’est cesser de vivre.
Commenter  J’apprécie          1241
papillon_livres30   28 mars 2010
Les Carnets du sous-sol de Fiodor Dostoïevski
Laissez-nous seuls, sans les livres, et nous serons perdus, abandonnés, nous ne saurons pas à quoi nous accrocher, à quoi nous retenir; quoi aimer, quoi haïr, quoi respecter, quoi mépriser?
Commenter  J’apprécie          1220
Nastasia-B   17 juin 2014
Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski
Je voulais seulement savoir qui vous êtes, parce que, voyez-vous, dans ces derniers temps, il y a tant d'habiles gens de toutes sortes qui se sont accrochés à l'intérêt commun et qui ont tant déformé tout ce qu'ils ont touché pour servir leur propre intérêt, que tout en a été absolument sali.

Deuxième partie, Chapitre V.
Commenter  J’apprécie          1072
Fiodor Dostoïevski
Gwen21   15 mars 2013
Fiodor Dostoïevski
Vivre n'importe comment, mais vivre !

{in "Crime et châtiment"}
Commenter  J’apprécie          984
Fiodor Dostoïevski
palamede   04 décembre 2018
Fiodor Dostoïevski
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
Commenter  J’apprécie          890
Fiodor Dostoïevski
lafilledepassage   24 septembre 2019
Fiodor Dostoïevski
Aucun homme ne peut vivre sans un but qu’il s’efforce d’atteindre ; s’il n’a plus ni but ni espoir, sa détresse fait de lui un monstre.
Commenter  J’apprécie          851
Fiodor Dostoïevski
fredho   31 août 2013
Fiodor Dostoïevski
La pire des souffrances est celle de ne plus pouvoir aimer.
Commenter  J’apprécie          840
isajulia   17 juin 2013
L'Idiot de Fiodor Dostoïevski
Dire qu'il a été un homme tout à fait convenable, je m'en souviens parfaitement. Il était reçu dans le meilleur monde. C'est curieux comme ils s'effondrent rapidement, tous ces hommes convenables! Il suffit du moindre changement de leur condition ; il ne reste alors plus rien, sauf une traînée de poudre.
Commenter  J’apprécie          730
gouelan   30 mars 2015
Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski
C'est un homme intelligent, mais pour agir intelligemment, il ne suffit pas de l'être.
Commenter  J’apprécie          713
Fiodor Dostoïevski
Nastasia-B   09 juillet 2014
Fiodor Dostoïevski
Mentir à sa façon à soi, c'est presque mieux que de dire la vérité à la façon des autres.

CRIME ET CHÂTIMENT, Troisième partie, Chapitre I.
Commenter  J’apprécie          690
isajulia   20 juin 2013
L'Idiot de Fiodor Dostoïevski
Les morts n'ont pas d'âge.
Commenter  J’apprécie          640
Nastasia-B   01 septembre 2014
Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski
Je n'ai pas à vous rappeler qu'il y a de ces occasions où les femmes ont grand plaisir à être offensées, en dépit de toute leur indignation extérieure.

Quatrième partie, Chapitre I.
Commenter  J’apprécie          620
Nastasia-B   23 mai 2014
Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski
C'est toujours ce qui arrive à ces belles âmes à la Schiller : jusqu'au dernier instant elles vous parent un homme des plumes du paon, jusqu'au dernier instant elles espèrent dans le bien, et ne voient pas le mal ; elles ont beau pressentir le revers de la médaille, elles se refusent à se dire d'avance une parole de vérité ; cette seule idée les fait frémir ; des deux mains elles écartent la vérité, jusqu'au moment où le même homme, enfin déparé, leur fait le pied de nez.

Première partie, Chapitre IV.
Commenter  J’apprécie          620
Fiodor Dostoïevski
Piatka   19 août 2013
Fiodor Dostoïevski
Une erreur originale vaut mieux qu'une vérité banale.
Commenter  J’apprécie          623



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Crime et Châtiment

Qui est le meurtrier ?

Raskolnikov
Raspoutine
Raton-Laveur
Razoumikhine

9 questions
118 lecteurs ont répondu
Thème : Crime et Châtiment de Fiodor DostoïevskiCréer un quiz sur cet auteur

.. ..