AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.08 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 11/10/1985
Biographie :

François-Xavier Bellamy est un homme politique français, normalien, titulaire d’un master en philosophie politique et ethnique, et agrégé de philosophie.

Il enseigne actuellement la philosophie en lycée, après avoir été en 2006 et 2007 chargé de mission pour les études au cabinet du Ministre de la Culture et de la Communication (Renaud Donnedieu de Vabres puis Christine Albanel), puis en 2008 conseiller technique (affaires réservées) au cabinet du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice (Rachida Dati).

Il s'est impliqué dans La Manif pour tous, aux Veilleurs, donne fréquemment des conférences et est l'auteur de nombreuses tribunes. Le Point l'a désigné comme l'un des fondateurs de Sens commun, qui se veut une association politique au sein de l'UMP, mais la liste des cinq fondateurs donnée par l'Express ne l'inclut pas.

À l'occasion des élections municipales de mars 2014, la liste candidate dont il faisait partie avec François de Mazières comme tête de liste a été réélue au premier tour, par 55,04% des voix.

Il publie en 2014 un essai intitulé Les Déshérités ou l'urgence de transmettre sur la crise de la culture8, où il analyse la faillite de l'Éducation nationale comme le résultat d'une idéologie refusant la transmission de la culture dont les principaux représentants seraient René Descartes, Jean-Jacques Rousseau, et Pierre Bourdieu.

Les Déshérités reçoit le Prix Henri Malherbe de l'Association des écrivains combattants, le Prix d'Aumale de l'Académie français et est finaliste du Prix Femina essai et du Prix des Impertinents.

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Francois Xavier Bellamy présente son livre «Les déshérites » à la librairie La Procure à Paris. [Émission tournée en 2014] Retrouvez le livre : https://www.laprocure.com/desherites-urgence-transmettre-essai-francois-xavier-bellamy/9782290117828.html Suivez la librairie La Procure sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/LaProcure/ Twitter : https://twitter.com/laprocure Instagram : https://www.instagram.com/librairie_laprocure/?hl=fr
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
François-Xavier Bellamy
Nastie92   09 avril 2018
François-Xavier Bellamy
La culture n’est pas un avoir, elle n’est pas un bagage ni un capital. Le capital que vous transmettez se divise en autant de parts que de personnes qui le reçoivent ; la culture, en revanche, et c’est tout le miracle de la transmission, se multiplie à mesure que vous la partagez. Elle s’augmente dans l’acte qui la transmet, à la différence d’un capital. En revanche, si vous ne la transmettez plus, elle disparaît. La culture meurt quand elle n’est pas transmise.

(Conférence à l'institut Diderot, "l'avenir de l'enseignement")
Commenter  J’apprécie          400
François-Xavier Bellamy
Nastie92   24 avril 2018
François-Xavier Bellamy
La différence entre celui qui a un vocabulaire étendu et celui qui a un vocabulaire très pauvre, c’est que le second, ne pouvant nommer ses propres émotions, ses propres intuitions, est en fin de compte privé de sa propre vie intérieure. Celui qui n’a pas les mots pour dire l’injustice qu’il éprouve, les blessures qu’il ressent, n’aura plus pour s’exprimer et protester que la violence.



(Conférence à l'institut Diderot, "l'avenir de l'enseignement")



Commenter  J’apprécie          360
Aela   25 décembre 2016
Les déshérités ou l'urgence de transmettre de François-Xavier Bellamy
Pouvoir trouver en quelques clics toutes les grandes dates des siècles passés ne nous dispense pas d'apprendre la chronologie de notre histoire: car la connaître, c'est pouvoir se situer dans le temps; c'est comprendre, prendre avec soi, dans leur épaisseur propre, les périodes et les ruptures qui ont contribué à faire de nous ce que nous sommes, et ainsi mieux nous comprendre nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          170
augustinchartier   16 décembre 2015
Les déshérités ou l'urgence de transmettre de François-Xavier Bellamy
la philosophie montre en effet que c’est en lisant ce que d’autres ont écrit que nous pouvons développer une pensée personnelle.
Commenter  J’apprécie          160
gabylis   29 août 2016
Les déshérités ou l'urgence de transmettre de François-Xavier Bellamy
Avec ses règles et ses contraintes, la langue est ce dans quoi prend forme une pensée, le rythme qui la structure, l'exigence qui la pousse vers son aboutissement. La gêne même qu'elle nous impose est ce qui donne corps à nos idées. L'orthographe, par exemple, est nécessaire - et pas seulement pour réussir en société : elle est nécessaire pour penser.
Commenter  J’apprécie          90
fklevesque   02 juillet 2017
Les déshérités ou l'urgence de transmettre de François-Xavier Bellamy
Il n’y a pas d’alternative : il faut aimer cette culture, accepter de la recevoir et de la transmettre — ou bien n’en aimer aucune. Bourdieu reconnaissait qu’on ne peut faire d’un enfant « l’indigène de toutes les cultures » ; et ce ne sont pas nos programmes scolaires, qui ont abandonné des pans entiers de l’histoire de France pour faire place aux « civilisations extra-européennes », qui y parviendront. Encore une fois, c’est mettre le but avant le chemin : un collégien ne s’ouvrira pas sur l’universel pour avoir eu des aperçus universitaires sur toutes les cultures du monde ; c’est en apprenant à bien connaître sa propre culture qu’il se prépare à rencontrer demain le monde en adulte ouvert, curieux et capable de discerner la valeur de l’altérité.
Commenter  J’apprécie          80
Aela   25 décembre 2016
Les déshérités ou l'urgence de transmettre de François-Xavier Bellamy
Plus nous apprenons et plus il est facile d'apprendre.
Commenter  J’apprécie          90
Vermeer   20 novembre 2018
Demeure de François-Xavier Bellamy
Loin d'être un appétit de vie, la passion pour le nouveau est plutôt le symptôme d'une incapacité à la vie d'une forme de nihilisme déprimé.
Commenter  J’apprécie          80
Etoilesonore   09 mai 2019
Demeure de François-Xavier Bellamy
L'époque de la mobilité universelle sera celle de la liquidation générale des corps: quand tout pourra être changé nos corps auront cessé d'être. Il seront définitivement maîtrisé, numérisés, robotisés. On les dira "augmentés", mais ils auront en fait été amputés de ce qui les faisait être des corps - de qui nous faisait vivants.
Commenter  J’apprécie          70
Cornelio   17 avril 2019
Demeure de François-Xavier Bellamy
Il est ridicule de considérer que changer est bon en soi — et tout aussi ridicule de considérer que ne pas changer est en soi un impératif. Le débat public comme nos discernements personnels sont vides s'ils se contentent d'opposer le mouvement à la conservation. Rien n'est stupide comme l'injonction de « bouger », si ce n'est peut-être l'injonction « de ne pas bouger ».

Pour ne pas laisser nos vies à l'antagonisme de ces deux folies réciproques, il nous reste simplement à retrouver la sagesse de cette question : « Où vas-tu ? »
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de François-Xavier Bellamy (81)Voir plus


Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur

.. ..