AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.72 /5 (sur 6531 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Jallieu, Isère , le 29/06/1921
Mort(e) à : Bonnefontaine, Suisse , le 06/06/2000
Biographie :

Frédéric Dard (né Frédéric Charles Antoine Dard), alias San-Antonio, était un écrivain français.

Fils d'un petit entrepreneur de chauffagerie, il est élevé par sa grand mère adorée qui lui donne le goût de la littérature.
Après la faillite de l'entreprise familiale et de petites études dans une école commerciale, Frédéric Dard commence à travailler comme rédacteur au journal local Le Mois de Lyon.

Installé en banlieue parisienne, Frédéric Dard publie en 1949 pour raison alimentaire un polar intitulé « Réglez-lui son compte » (éditions Jacquier), suivi en 1950 de «Laissez tomber la Fille ».

C'est le début d'un longue série à succès qui sera bientôt publiée dans la collection Police au Fleuve Noir (fondé et dirigé par son ami Armand de Caro dont il épousera la fille en 1969, après une tentative de suicide et un divorce), puis dans sa propre collection dédiée, toujours au Fleuve Noir, à partir de 1970.

Chaque année, deux à quatre nouveaux titres relatent de nouvelles aventures du commissaire San-Antonio et de son fidèle second Bérurier, tous plus salaces et verbalement exubérants les uns que les autres.

La série ne s'arrêtera que le 06 juin 2000 lorsque Frédéric Dard meurt d'une hémorragie à Bonnefontaine, en Suisse, où il résidait depuis 1966. Il a été inhumé en France, dans la ville de son enfance : Saint Chef du Dauphiné (38).

Frédéric Dard a produit sous son nom ou sous de nombreux pseudonymes (Kaput, Cornel Milk) des romans noirs, des ouvrages de suspense psychologique, des "grands romans", des nouvelles, ainsi qu'une multitude d'articles. Débordant d'activité, il fut également auteur dramatique, scénariste et dialoguiste de films.

Il a écrit officiellement deux cent quatre-vingt-huit romans, vingt pièces de théâtre et seize adaptations pour le cinéma. Depuis la mort de son père, son fils Patrice (1944) poursuit l'écriture des San-Antonio.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Frédéric Dard   (388)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (74) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Cette compilation qui se voudrait anthologie complète […] a pour but de proposer aux lecteurs de revisiter l'oeuvre de l'auteur par la lorgnette des aphorismes, des fragments, des éblouissantes et percutantes réflexions qui ont traversé son esprit entre 1943 et 1987 […]. » (Préalable & remerciements) « […] La meilleure histoire belge, je vais te la dire, c'est la plus terrifiante de toutes : « Il est une fois Scutenaire et les Belges n'en savent rien ». Et les Français non plus. (...) Il dit tout, mais par brèves giclées, Scut. Il sait la vie, la mort, l'avant, l'après (...), l'amère patrie, le surréalisme, les frites, les cons, les moeurs, les larmes et la façon dont, chez lui, il doit éteindre au rez-de-chaussée avant d'éclairer au premier pour ne pas faire sauter le compteur électrique. » (Frédéric Dard) « Le texte lapidaire est une spécialité belge. […] […] cet orpailleur de l'apophtegme reste merveilleusement méconnu […]. « J'écris, dit Scutenaire, pour des raisons qui poussent les autres à dévaliser un bureau de poste, abattre un gendarme ou son maître, détruire un ordre social. Parce que me gêne quelque chose : un dégoût ou un désir. » […] Scut le météorite a tout lu, tout vu, tout englouti et tout restitué dans un habit neuf. « J'ai quelque chose à dire et c'est très court. » Maximes en percussions et sentences en saccades sont étrillées, débarbouillés au gant de crin. Sa façon de dire merde alentour est à nulle autre pareille. […] […] Réfractaire, récalcitrant, insoumis sous toutes les latitudes, Scutenaire n'est point de ceux qu'on puisse congédier en ambassade. Dans les poussées d'angoisse, il usait, comme d'un remède à toute épreuve, des aspirines de l'humour. Elles ne le guérissaient pas mais l'apaisaient. […] » (Patrice Delbourg, les désemparés, Éditions le Castor Astral, 1996) « Mes inscriptions sont une rivière de Californie, il faut tamiser des tonnes de sable et de gravier pour trouver quelques pépites, voire des paillettes. Remarquez, sable et gravier ne sont pas matières inutiles. » (Louis Scutenaire) 0:00 - 1ère inscription 0:13 - 2e inscription 0:25 - 3e inscription 0:39 - 4e inscription 0:52 - 5e inscription 1:06 -6e inscription 1:20 -7e inscription 1:32 - 8e inscription 1:48 - 9e inscription 1:55 - 10e inscription 2:09 - 11e inscription 2:18 - 12e inscription 2:28 - 13e inscription 2:37 - 14e inscription 2:47 - 15e inscription 2:58 - 16e inscription 3:07 - 17e inscription 3:26 -18e inscription 3:38 - 19e inscription 3:54 - 20e inscription 4:06 - Générique Référence bibliographique : Louis Scutenaire, J'ai quelque chose à dire. Et c'est très court., Collection d'Inscriptions, évocations et autres textes rassemblés par Jean-Philippe Querton, Cactus Inébranlable éditions, 2021 https://cactusinebranlableeditions.com/produit/jai-quelque-chose-a-dire-et-cest-tres-court/ Image d'illustration : https://www.kobo.com/us/en/ebook/louis-scutenaire-1 Bande sonore originale : Crowander - Don't You Leave Don't You Leave by Crowander is licensed under an Attribution-NonCommercial 4.0 International License. Site : https://freemusicarchive.org/music/crowander/from-the-piano-solo-piano/dont-you-leave #LouisScutenaire #JAiQuelqueChoseÀDireEtCEstTrèsCourt #LittératureBelge

+ Lire la suite
Podcasts (14) Voir tous


Citations et extraits (1783) Voir plus Ajouter une citation
Frédéric Dard
carre   28 janvier 2015
Frédéric Dard
Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre !.
Commenter  J’apprécie          1363
Frédéric Dard
genou   13 octobre 2016
Frédéric Dard
Le sexe masculin est ce qu'il y a de plus léger au monde, une simple pensée le soulève.
Commenter  J’apprécie          12627
Frédéric Dard
genou   13 novembre 2016
Frédéric Dard
Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier.
Commenter  J’apprécie          1235
Frédéric Dard
strummer   24 janvier 2013
Frédéric Dard
Le mariage est, soit une corne d'abondance, soit une abondance de cornes.
Commenter  J’apprécie          1061
Frédéric Dard
genou   20 septembre 2016
Frédéric Dard
Mon pauvre ami, vous ne savez pas à quel point c'est payant, un enterrement bien foutu à la télévision. De Gaulle se serait présenté le lendemain de ses funérailles, il était réélu à 80% des suffrages.
Commenter  J’apprécie          1030
Frédéric Dard
fredho   22 juillet 2015
Frédéric Dard
Si j'avais su que je l'aimais autant, je l'aurais aimée encore davantage."

Commenter  J’apprécie          950
Frédéric Dard
Luniver   31 mai 2013
Frédéric Dard
Il n'existe pratiquement aucune différence entre un Anglais en état d'érection et un Italien impuissant.
Commenter  J’apprécie          919
Frédéric Dard
fredho   30 décembre 2013
Frédéric Dard
L'an dernier j'étais encore un peu prétentieux, cette année je suis parfait.

Commenter  J’apprécie          909
genou   25 janvier 2017
Les pensées de San-Antonio de Frédéric Dard
Un mari craint toujours que son épouse le quitte. C'est ça la suprême force des femmes : vous faire redouter ce que vous souhaitez le plus au monde.
Commenter  J’apprécie          802
Frédéric Dard
Verdorie   16 janvier 2015
Frédéric Dard
Mesdames, vaut mieux une chiée de types qui posent leur pantalon en votre honneur, qu'un seul qui vous le fait repasser.
Commenter  J’apprécie          720

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Frédéric Dard

Où Frédéric Dard est-il né?

Vire (Calvados)
Moulins (Allier)
Jallieu (Isère)
Beauvais (Oise)

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Frédéric DardCréer un quiz sur cet auteur