AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.47 /5 (sur 48 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bron , le 21/01/1956
Biographie :

Gérard Coquet est romancier.

Il devient expert-comptable stagiaire dans un cabinet de la région lyonnaise. L'envie de créer le pousse à reprendre l'entreprise familiale de location de linge, de la développer et de la vendre au bout de vingt ans.

Parallèlement, il exerce pendant onze ans les fonctions de juge auprès du tribunal de commerce de Lyon. Il termine son mandat par une garde à vue, une mise en examen et un non-lieu en correctionnelle.

Pendant toute cette période, il participe à la vie d'un groupe musical style folk, musique californienne, ballades irlandaise, country.

De cette aventure, un recueil est paru en 2005, regroupant une petite partie du répertoire.

Gérard Coquet a été couronné lauréat du Prix Plume de Glace 2012 de Serre-Chevalier pour son roman Malfront, les fantômes de la combe et, au mois de septembre 2012, il a reçu le 1er Prix Centaure Noir de Noisy-le-Roi.

En dehors de l'écriture, il se passionne pour la sculpture (moulage) et la peinture.

site:
http://www.gerard-coquet.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
En ces temps de confinements intenses et agités (pour certains…) Gérard Coquet, visionnaire comme à son habitude, vous parle de la prochaine rentrée littéraire !
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Tatooa   24 mars 2020
Malfront-Les fantômes de la combe de Gérard Coquet
Dieu refusait mes prières, il ne me restait plus qu'une solution : présenter mes suppliques au Diable. Allez savoir pourquoi, le Malin les accepta...
Commenter  J’apprécie          100
Tostaky61   21 novembre 2018
Malfront-Les fantômes de la combe de Gérard Coquet
Joseph Grimbois retroussa Marceline comme on épluche une châtaigne. La possédée, toutes griffes dehors, s'accrochait à ses muscles de bûcheron telle une coccinelle à une feuille de cerisier couverte de pucerons dodus.
Commenter  J’apprécie          90
Tatooa   23 mars 2020
Malfront-Les fantômes de la combe de Gérard Coquet
Martebrun cultive l'apitoiement telle une denrée rare et, sur la place de la Fontaine, la reconnaissance se paie au prix fort. Les bavardages attisent les haines, règlent des comptes, cultivent des jardins de délations ou des parterres de médisances. Les mots sont durs mais plaisent. Les descriptions floues permettent aux esprits sournois de broder des balivernes sous le manteau. Le malheur des uns alimente le bonheur des autres. Ici, tout se règle à coups de maléfices.
Commenter  J’apprécie          80
Tatooa   28 mars 2020
Malfront-Les fantômes de la combe de Gérard Coquet
Les lacets de la route de Martebrun étaient encombrés de cyclotouristes bariolés descendant le nez dans le guidon à la recherche d'une victoire d'étape imaginaire. Quel sport de nazes : casse-pattes en montée, casse-gueule en descente, et mal au cul à l'arrivée !
Commenter  J’apprécie          70
Tatooa   26 mars 2020
Malfront-Les fantômes de la combe de Gérard Coquet
Pauvert était un troll, un cas difficile à gérer, à ranger dans la catégorie des anxieux. Les soucis qu'il s'inventait dégoulinaient sur son front en transpiration excessive. Son besoin de s'occuper des autres frôlait la paranoïa et il s'engluait dans des besognes attentives, remplies de questions précises auxquelles il ne répondait pas. En fait, il épuisait son temps à attirer ses peurs.

Derrière cet amoncellement de défauts, l'animal cultivait pourtant un paradoxe étrange : quand le danger était là, il assurait, réagissait calmement, prenait toujours la bonne décision.

- On est dans la merde, dit-il en soufflant sur sa tasse.
Commenter  J’apprécie          60
Tatooa   30 mars 2020
Malfront-Les fantômes de la combe de Gérard Coquet
- Quand on devient vieux, les heures sont longues mais le temps s'accélère. Va y comprendre quelque chose.

(Raymonde à Hugo)
Commenter  J’apprécie          70
HannibalLectrice   07 juin 2014
Malfront, les mémoires de Mathilde de Gérard Coquet
Expérience numéro 2 : si tu es insomniaque, achète un chat.
Commenter  J’apprécie          70
Tatooa   25 mars 2020
Malfront-Les fantômes de la combe de Gérard Coquet
L'alcool provoque des ravages dont l'amplitude varie en fonction des individus. Certains ont le vin gai, d'autres la haine tenace. Augustin appartient à la catégorie intermédiaire : les "curieux-téméraires".
Commenter  J’apprécie          50
ArlieRose   07 octobre 2017
Connemara black de Gérard Coquet
Ben voyons ? Ça veut dire… ben voyons. C'est ce que disent les gens quand ils ont l'impression d'être pris pour des cons.
Commenter  J’apprécie          40
Enya75   20 septembre 2019
Connemara black de Gérard Coquet
"Je ne me souviens plus au coin de quelle route

Ma vie a déposé le fardeau de l'espoir

Et j'ai tout vu mourir, la foi comme le doute,

La tristesse du jour, comme l'ennui du soir"

Sa voix trembla en récitant le poème de Jessica. Il pleura enfin. Dieu lui laisserait-il le temps de se venger ?
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur