AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Grégoire Kauffmann (5)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Hôtel de Bretagne
  11 février 2020
Hôtel de Bretagne de Grégoire Kauffmann
Les Fantômes de la Seconde Guerre Mondiale ont la vie dure. L’ouvrage de Grégoire Kauffman, Hôtel de Bretagne en apporte une nouvelle confirmation.

A partir des archives familiales de ses grands-parents, Grégoire kauffman va retracer 2 histoires : celle de sa famille au travers son grand père, Pierre Brunerie, héros de la résistance bretonne, puis celle d’une ville : Quimperlé.

Via ces archives, c’est une sorte de condensé de l’Occupation qui est ici mise à jour : Face à l’Histoire qui se met en marche, les frontières entre Collabos et Résistants sont bien minces.

On y fait des rencontres hautes en couleur : l’industriel « résistant de la onzième heure » en cheville avec les allemands qui malgré tout bascule dans le camp de la Résistance, le tortionnaire, les hommes d’affaires douteux ou encore de jeunes bretonnes dont le seul crime sera d’aimer un allemand….

Bien plus grave à mon sens, c’est toute la violence qui s’annonce au fil des pages. Comme beaucoup d’endroits en France j’imagine, une épuration sauvage s’est répandue à Quimperlé et sa région. Entre exactions et règlements de compte, la violence se déchaine, toute une famille est exécutée.

Un autre Adolphe Fontaine, comptable à l’organisation Todt est arrêté sous les yeux de sa famille et fusillé sans aucune forme de procès.



Quel à été le rôle de Pierre Brunerie, Grand Père de l’auteur, durant cette triste période ? C’est toute la problématique de cet ouvrage.

L’auteur mène une enquête minutieuse à la recherche de la vérité : son Grand Père, n’a-t-il pas couvert de son autorité une partie de ces crimes ?

La reconstruction de notre pays, la recherche de réussite et de reconnaissance, n’ont-ils pas fait oublier à cet enfant du Front Populaire tous les idéaux de sa jeunesse. Toute la question est là.







+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Guide bleus. Bretagne sud
  19 juillet 2008
Guide bleus. Bretagne sud de Grégoire Kauffmann
Critiquer un guide touristique n'est pas chose aisée pour moi étant donné que j'en consulte peu, et que donc, il m'est difficile d'établir une comparaison avec d'autres guides.



Je vais donc m'attacher principalement à décrire la façon dont celui-ci est construit et vous dire ce qui m'a plu/déplu, sachant qu'évidemment ma lecture n'a pas été exhaustive et que pour parfaire ce billet, il me faudrait tester sur le terrain l'efficacité de cet ouvrage (ce que je ferai probablement sous peu !).



Ce guide propose deux entrées différentes ; soit en fonction d'une dominante selon laquelle on souhaite axer ses vacances (histoire et patrimoine, terroir et gastronomie, balades nature, etc.), soit selon un secteur géographique.



Si l'on choisit la seconde option, l'on se voit proposer selon les secteurs de trois à quatre (cinq pour le sud du Morbihan) itinéraires. Chaque itinéraire dont les étapes (au choix) sont développées sur plusieurs pages est précédé d'une carte donnant une vue d'ensemble, accompagnée d'un encadré "mémo" avec les activités/lieux à ne pas manquer ainsi qu'un exemple-type de programme pour une journée.



La première option, elle, propose différentes thématiques pour chaque dominante (par exemple la catégorie L'histoire et le patrimoine se subdivise en sous-catégories : églises, mégalithes ou encore phares). Les pages de cette partie du guide sont davantage une réflexion et une introduction à un thème donné qu'une description "pratique" de ce qu'il est intéressant de voir (pour cela, on est renvoyé à la deuxième partie du guide).



Les deux entrées possibles dans ce guide sont donc liées l'une à l'autre, bien que pouvant être consultées de façon indépendante.







Pour encadrer le corps de cet ouvrage, on trouve :



- au début un chapitre titré Avant-goût qui donne : les coups de coeurs des auteurs, des suggestions d'itinéraires détaillés allant de deux jours à deux semaines, mais aussi deux récapitulatifs consacrés aux activités à faire avec les enfants et au calendrier des festivités estivales

- à la fin, plusieurs carnets pratiques (hébergement, restaurants, loisirs et propositions de balades) ainsi qu'un index







Mon (humble) avis sur ce guide :



J'AIME...

- la présentation de l'ouvrage, plutôt agréable pour les yeux

- les nombreuses cartes proposées

- le rapport textes/photos ; beaucoup de textes variés et quelques photos (c'est suffisant pour donner envie tout en laissant le plaisir de la découverte)

- les deux entrées proposées, la possibilité de programmer son séjour selon différents critères



J'AIME MOINS...

- la gestion matérielle dans l'ouvrage des entréeses proposées qui peut parfois perturber... il me semble qu'il aurait été plus logique de proposer une seule partie principale organisée en fonction de la géographie, et déclinée selon différentes thématiques pour chaque région

- parfois, le petit nombre d'adresses proposées pour la restauration et l'hébergement (à Lorient on ne propose par exemple qu'un seul restaurant)

- le tableau récapitulatif des activités pour enfants qui ne me semble pas étudié en profondeur comme le reste de l'ouvrage



Globalement, donc, ce guide touristique me semble bien fait, reste à voir sur le terrain si mon impression se confirme !



Je remercie l'équipe de Babelio ainsi que l'éditeur Hachette tourisme de m'avoir envoyé ce livre.







Hachette tourisme (collection Guide Evasion) - 358 pages



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Les rebelles. Une anthologie
  18 novembre 2014
Les rebelles. Une anthologie de Grégoire Kauffmann
Il manque sans doute des noms à tous ces « non » mais on peut déjà se faire une idée et trouver peut-être un « non » qui nous convient. On retient de cette anthologie que les « non » font avancer ou reculer la marche du progrès.
Lien : http://www.nonfiction.fr/art..
Commenter  J’apprécie          20
Hôtel de Bretagne
  10 juillet 2020
Hôtel de Bretagne de Grégoire Kauffmann
Un travail remarquable de la part de l'auteur et historien pour retracer le passé parfois trouble d'un grand-père résistant et qui, au final, permet de suivre l'évolution de toute une société durant cette sombre période d'avant guerre puis sous l'Occupation et enfin à la Libération. J'ai regretté que le fourmillement de personnalités rende difficile la lecture de l'ouvrage, m'amenant parfois à lire ne diagonale (ce qui est très rare !). Sinon, j'aurais allègrement mis 4 étoiles ! Je salue néanmoins ce travail de titan et la position d'historien que tente de conserver l'auteur tout au long des pages alors qu'il narre la vie des siens.
Commenter  J’apprécie          10
Hôtel de Bretagne
  21 février 2020
Hôtel de Bretagne de Grégoire Kauffmann
Voici une tranche autobiographique familiale écrite par Grégoire Kauffmann, historien de son état.

A partir des archives très personnelles de ses grands-parents maternels, des entrevues avec certains acteurs de l'histoire, des recherches dans les archives etc...G. Kauffmann raconte avec toute son analyse d'historien, l'Occupation vécue par son grand-père, Pierre Brunerie, et sa grand-mère Imelda à Quimperlé. Pierre entre très tôt dans la Résistance pendant qu'Imelda, elle-même mêlée à ce mouvement, le voit, l'attend, lui écrit depuis l'Hôtel de Bretagne, propriété de sa famille, et occupé par les Allemands.

G. Kauffmann dresse le portrait socio-psychologique de toute une galerie de personnages : résistants, collabos, filles faciles, résistants de la dernière heure, collabos bien falots ou enragés etc...Le tout parfaitement contextualisé dans l'époque et minutieusement intégré dans la géographie locale : Quimperlé et ses environs.

G.Kauffmann ne dresse un portrait d'un grand-père super héros de la Résistance même si le parcours est exemplaire. Non il nous donne avoir toutes les ambiguïtés, les lâchetés, les renoncements, l'attentisme, l'héroïsme et la vie de cette époque extraordinaire (dans le sens rupture hors du commun sur 4/5 ans pour un pays). G.Kauffmann ne ferme pas les yeux sur certaines prises de position et décisions discutables voire controversées de son grand-père. Dans le même temps, il ne bat pas sa coulpe non plus.

Le livre se lit comme une chronique. peut-être que le fourmillement de détails dans les 1ers chapitres sur la famille et plus particulièrement sur le couple Imelda et Pierre peuvent par moments souler. Mais au fur et à mesure qu'on avance dans cette tranche de vie, on comprend l'importance de fourmillement et surtout on les remet très bien dans la construction du couple pris dans la grande Histoire.



Je ne mettrai pas 5 étoiles car en revanche je n'ai pas beaucoup aimé Imelda la grand-mère. Alors que l'ambiguïté et certaines prises de position de Pierre auraient dû plus m'interpeler, en fait c'est le caractère de la grand-mère et certains détails sur elle qui m'ont fait un peu tilter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur