AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.19/5 (sur 63 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg , le 16/01/1931
Biographie :

Guy Bechtel, né en 1931, est un écrivain français, historien et biographe.

Il est titulaire d'un doctorat d'histoire dont la thèse portait sur un village languedocien, sous la direction d'Emmanuel Leroy-Ladurie.

Spécialiste du Languedoc aux XVIIe et XVIIIe siècles, il a publié plusieurs essais sur l'intolérance religieuse, comme La Sorcière et l'Occident.

En collaboration avec Jean-Claude Carrière, il a écrit plusieurs ouvrages, dont le Dictionnaire de la bêtise.

Source : wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Guy Bechtel   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Présenté par Robert Maggiori, philosophe co-fondateur des Rencontres Philosophiques de Monaco et critique littéraire. « Dictionnaire de la bêtise suivi du livre des bizarres » de Jean-Claude Carrière et Guy Betchel, aux Éditions @Robert Laffont, 832 pp., 29€


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Lupe Velez, actrice plus célèbre dans les années 30 par ses liaisons tumultueuses avec Johnny Weissmuller ou Gary Cooper, finit par décider d'en finir avec la vie mais en réussissant "une sortie en beauté".
Le jour choisi, elle fit livrer dans sa maison de style espagnol une centaine de corbeilles de fleurs. Les meilleurs spécialistes d'Holywood furent priés de la maquiller et de la coiffer. Puis, vêtue d'une robe en lamé or, portant ses plus beaux bijoux, elle se fit servir en solitaire un souper aux chandelles, composé de tous les mets épicés de son pays natal.
Enfin, elle renvoya ses domestiques, monta dans sa chambre embaumée par les bouquets, avala un tube de Seconal et, dans une pose très étudiée, sur une superbe couverture brodée, attendit la mort.
La suite fut rapide et moins grandiose. Au bout d'une demi-heure, les fleurs, le Senocal et les épices firent très mauvais ménage. Une subite nausée poussa Lupe à courir vers les toilettes.
Commençant à vomir, elle glissa sur les dalles de marbre. Sa tête se fracassa sur la cuvette. Elle était morte.
Commenter  J’apprécie          170
Parce que la bêtise ne s'arrête jamais et que les idiots se révèlent chaque jour, comme les génies - mais pas dans dans les mêmes proportions.
Commenter  J’apprécie          150
Hitler:
Monsieur Hitler est par nature artiste et non politique et, une fois réglée la question de la Pologne, il se propose de finir ses jours en artiste et non en faiseur de guerre. (Sir Chamberlain, premier ministre de Grande Bretagne à Berlin, Déclaration après son entrevue avec Hitler, 25 août 1939)

Hitler est un drôle de type qui ne sera jamais chancelier. Tout ce qu'il peut espérer, c'est le ministère des Postes. (Maréchal Hildenbourg, 1931)
Commenter  J’apprécie          120
Beethoven:
N'était pas très doué :
Dans la neuvième symphonie, je vois une nouvelle preuve à l'appui de cette idée, qu'il manquait à Beethoven une imagination esthétique et le sens de la beauté.
Louis Sporh, Selbsbiographie, 1861.
Commenter  J’apprécie          100
- Erratum -
« Une inversion regrettable dans notre édition d'hier nous a fait mettre le tableau concernant le prix de la viande de porc à la place de celui traitant des départs en vacances des personnes âgées. »
La Charente libre, 15 août 1975.
Commenter  J’apprécie          90
L'homme détruit lui-même ses plus grandes richesses, ses meilleurs éléments, ceux qui, étant un peu en marge, seraient justement ceux qui pourraient le mieux l'aider à son renouvellement et à enrichir son futur. L'homme est un persécuteur-né.
Tout ce qui lui arrive de néfaste, il l'attribue non pas à son Dieu - qui pourrait le punir en retour - mais à certains de ses semblables, aux autres, de préférence inoffensifs. Il aime désigner des coupables. Il lui est toujours impossible de considérer toute atteinte à l'autre, membre de son espèce, comme une atteinte à lui-même, malgré les objurations répétées de grands textes traditionnels comme les Évangiles. Il est vrai que ceux-ci sont souvent contradictoires : ils nous disent de ne rien faire de mal à autrui, mais aussi d'arracher et de jeter notre œil malade... L'espèce humaine avance en laissant autour d'elle des jonchées de cadavres que rien ne justifie. Le massacre des sorcières fut un de ces tragiques épisodes d'automutilation.
Commenter  J’apprécie          50
La duplicité allemande était déjà connue du temps de Tacite.

Lt-colonel Chenet, Le Mercure de France, 1er novembre 1929.
Commenter  J’apprécie          70
Elle leva son bras étincelant comme du carrare et modelé comme celui de la Vénus de Milo.
Commenter  J’apprécie          60
ABEILLES :
- On leur a beaucoup prêté :

L'odeur des écrevisses, si l'on en fait cuire dans le voisinage, les fait mourir
(Pline, Histoire naturelle, 78 apr JC)

Celui qui a couché avec une femme est mordu le lendemain s'il s'approche d'une ruche. (Scalinger (1540-1609), cité in César de Rochefort, Dictionnaire général et curieux (1685)

Commenter  J’apprécie          40
Parmi les lieux dangereux, le pire était le bal.
Dès le XVIIe siècle, Jean-Baptiste Thiers disait qu'il était impossible d'y rester pur, tant en dansant qu'en regardant danser les autres, parce qu'on y est sans arrêt soumis à des pensées lascives, des regards impudiques, des postures indécentes. Mgr Bouvier parla de péché mortel à cause des nudités qu'on y voit, de la manière de danser, des paroles et gestes. « Je ne pense pas, conclut-il, qu'on puisse absoudre, même à Pâques, ceux qui s'obstinent à fréquenter nuit et jour les bals publics ». Un missionnaire parla carrément de bordel, disant aux mères de famille qu'il vaudrait mieux qu'elles conduisent directement leur fille dans des lieux de prostitution.
On ne sait trop pourquoi, la valse, qui nous semble aujourd'hui la plus chaste des danses, par rapport au tango ou à des danses plus modernes impliquant davantage de contacts, parut hautement pernicieuse au XIXe siècle. Des tombereaux d'horreurs furent déversés sur elle. Le dictionnaire de Pontas, édition de 1847, y vit une danse « introduite en France par le démon de l'impureté ».
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Guy Bechtel (153)Voir plus

Quiz Voir plus

Grands westerns, le bon titre (2)

Pour adapter le roman "Mémoires d’un visage pâle" de Thomas Berger,Arthur Penn réunit Faye Dunaway et Dustin Hoffman dans "Little ... ?

miss Sunshine
Big Man
Odessa

13 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : adapté au cinéma , western , realisateur , cinéma americain , western spaghettiCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}