AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.91/5 (sur 497 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Chicoutimi, Québec , le 13/01/1951
Mort(e) à : Montréal, Québec , le 05/01/2017
Biographie :

Guy Corneau est est un analyste jungien et écrivain.

Il est titulaire d'une maîtrise en Sciences de l'Éducation de l'Université de Montréal (1976) et psychanalyste diplômé de l'Institut Carl Gustav Jung de Zurich (1981).

Auteur et conférencier de réputation internationale, Guy Corneau a donné des centaines de conférences et animé de nombreux ateliers de développement personnel dans divers coins du globe.

Personnalité médiatique, Guy Corneau a coanimé avec Janette Bertrand une série d'émissions sur la psychologie masculine à Télé-Québec. Il a participé à plusieurs émissions télévisées dont Deux filles, le matin à TVA.

Engagé socialement, Guy Corneau est fondateur des Réseau Hommes Québec et Réseau Femmes Québec, dont la formule s'est répandue dans plusieurs pays francophones.

De 1997 à 2006, Guy Corneau s'est entouré d'une vingtaine d'artistes et de thérapeutes au sein des Productions Cœur.com pour créer de nouveaux types de conférences, d'ateliers, de séminaires et de voyages alliant la compréhension psychologique et l'expression créatrice dans une perspective d'ouverture du cœur.

Guy Corneau est notamment l'auteur de "Victime des autres, bourreau de soi-même" (2003), de "La guérison du cœur" (2000), de "N'y a-t-il pas d'amour heureux ?" (1997), de "Père manquant, fils manqué" (1989) et de "Le meilleur de soi" (2007).

En 2007, il est atteint d'un cancer de stade IV dont il se remettra. Ce sera l'objet de son livre "Revivre!" (2011).
+ Voir plus
Source : www.macrolivres.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Guy Corneau   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Guy Corneau - Physique quantique


Citations et extraits (380) Voir plus Ajouter une citation
Beaucoup souffrent d'une estime de soi défaillante et sont affectivement dépendants des autres faute d'avoir été reçus avec suffisamment de compréhension et de bienveillance ; [...] Ils cherchent encore la lueur d'approbation dans les yeux de parents symboliques ou véritables. Ils en sont pour ainsi dire assoiffés, et ils craignent de perdre l'estime de ceux et celle qui leur accordent ce reflet positif. En réalité, ils vivent dans le regard des autres, captifs de leur propre image. Leur quête est invisible mais s'il pouvaient se voir dans ce rôle, c'est la figure d'un mendiant qui leur apparaîtrait.
Commenter  J’apprécie          330
Faute d’être reconnues,nos eaux intérieurs soulèvent de grandes vagues où nous risquons de nous noyer.Car l’émotion déferle en nous comme une lame qui nous porte,nous emporte ou nous submerge.
Commenter  J’apprécie          310
C’est le moment de sortir votre deuxième arme : le discernement. Vous devez vous asseoir pour réfléchir et retrouver le sens de votre démarche. Voyant que vous êtes assis à ne rien faire, les fantômes du passé ne manqueront pas de venir vous visiter. Votre enfance et votre age adulte vous reviendront. Le rapport avec vos parents refera surface. Vous constaterez combien ceux-ci vous ont fait souffrir et vous serez tenté de rejeter sur eux toute la responsabilité de vos malheurs, les utilisant comme boucs émissaires. C’est l’option du blâme.
Certes, elle vous décharge de toute responsabilité mais elle vous garde victime des autres, et du dragon.
L’option est séduisante ; il faut donc posséder un couteau bien aiguisé pour trancher dans l’illusion. Nombre de chevaliers quittent le champ de bataille après cet examen de conscience qui les a fait conclure que leurs conditionnements relevaient de la responsabilité des autres.
Vous pouvez effectivement quitter le terrain sur le champ et vous satisfaire de ce constat : vous n’êtes ni si méchant ni si ingrat, il y en a des pires, et, tout compte fait, vous vous en êtes plutôt bien tiré.
C’est à ce moment précis que des bruits étranges montent d’on ne sait où. Le dragon se tord de rire. Il se moque ouvertement de vous. Vous croyez l’avoir vaincu alors que le face à face n’a pas encore eu lieu. Somme toute, vous avez été une proie facile.
Commenter  J’apprécie          271
Il est important de saisir que l’amour de soi et l’amour d’autrui sont fortement articulés l’un par rapport à l’autre. Une identité saine repose sur une saine estime de soi.

Pour avoir la capacité d’aimer et de s’aimer, il faut avoir senti que l’on nous aimait.
Commenter  J’apprécie          260
Les cœurs se rejoignent quand nous réalisons que nous voulons tous de l'amour et de la reconnaissance. Car le véritable cri du cœur, qui exprime les attentes et les besoins de chacun, se résume essentiellement au désir d'aimer et d'être aimé pour ce qu'il est véritablement, c'est à dire un être qui, avec ses dons et ses talents, fait partie de la grande famille universelle.
Commenter  J’apprécie          250
Chacun de nous veut exprimer le meilleur de lui-même.Chacun aspire à être vrai.Nous ne désirons pas seulement toucher à notre vérité,nous cherchons aussi à la manifester et à la dire.
Commenter  J’apprécie          230
Il ne tient qu'à nous de cultiver ce dialogue afin que les idées créatrices et l'inspiration puissent irriguer nos vies.
Commenter  J’apprécie          210
La projection est un mécanisme psychologique qui fait que l'on prête aux autres des éléments inconscients de notre propre psyché.
Commenter  J’apprécie          180
Peut-il y avoir pire piège que d'être aimé pour ce que nous ne sommes pas, que d'être reconnu pour des facettes de nous-mêmes et des capacités que nous avons développées pour plaire aux autres mais que nous n'apprécions pas ?
Commenter  J’apprécie          170
Guy Corneau
Avez-vous en tête cette image des vieux d'antan assis sur un banc devant la porte de leur maison ? Que faisaient t-ils donc ? Ils goûtaient l'air du soir, ils contemplaient leurs récoltes, ils regardaient les étoiles. Ils se reposaient. Ils savouraient le calme. Eh bien, dans toute démarche intérieure, il est nécessaire de retrouver ce calme, celui qui permet de sentir et de ressentir la vie, le monde et soi-même. C'est du sacré au naturel, sans les dogmes et toutes les complications qui s'en suivent.
Commenter  J’apprécie          160

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Guy Corneau (1042)Voir plus

Quiz Voir plus

C'est un titre, un personnage ou un auteur. A vous de le dire.

Julien Sorel ?

Un personnage d'un roman de Stendhal
Ecrivain Français (1830-1902), ayant publié ' Les Catacombes'
Le titre d'un livre de Chateaubriand

11 questions
308 lecteurs ont répondu
Thèmes : magie , moustiqueCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..