AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.7 /5 (sur 178 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Dakar , 1974
Biographie :

Insa Sané est un écrivain, slameur, rappeur et comédien né en 1974 à Dakar.

Insa Sané vit en France depuis l’âge de 10 ans. Artiste aux multiples facettes il a exercé ses talents au cinéma en 2005 dans le film "Voisins, voisines" de Malik Chibane où il décroche un rôle principal aux côtés de Frédéric Diefenthal, d’Anémone et de Jackie Berroyer et il évolue dans le milieu du slam et du hip hop depuis dix ans.

Il est membre du groupe "Insa Sané et The Soul Slam Band et 3K2N".

Son troisième roman, "Gueule de Bois", sort en 2009.


http://insa-sane.com/

Ajouter des informations
Bibliographie de Insa Sané   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Insa Sané - Les cancres de Rousseau

Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
milamirage   08 juin 2015
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
Mais ne t'en fais pas, Yulia ; puisque je dois te quitter ce jour, je le ferai avant que la nuit ne s'endorme .

Très tôt. On n'aura jamais à se dire adieu. TOI ? Ne te retourne pas. JAMAIS ! Va de l'avant. TOUJOURS ! Tant pis pour les larmes. Tant pis pour nous. Tant pis pour les espoirs fous d'un " Il était une fois " qui nous aura laissés sur le bas-côté. Tu m'aimeras plus loin. Je t'aimerai ailleurs. Ensemble, on tournera la page du plus beau des romans - sans tristesse ni rancœur. Demain sera heureux. Promis ! Juré ! Juré ! Craché ! En vérité, l'éternité est aussi éphémère qu'un " Je t'aime " suspendu entre la vie et la mort.

Ne t'en fais pas, Yulia, je t'aimerai toujours, parce qu'il ne faut jamais dire " J'aimais ".
Commenter  J’apprécie          130
milamirage   01 juin 2015
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
Brindille s'était effondrée. Elle reposait, les bras las, autour de ses cuisses à demi-enfoncées dans la boue. Elle ne tentait même plus de dissimuler sa frouillardise, et comme elle n'avait plus mon bras en guise de doudou, elle s'est mise à pleurer. Parfois, rarement, les filles, surtout les petits brins de fleur, osent pleurer à la face du monde. A vrai dire, moi aussi, j'aurais bien aimé pleurer des rivières, mais je n'avais pas su trouver le sentier des chagrins, ce ruisseau qui en se jetant dans le fleuve de nos peines éponge en quelques tourbillons les torrents de larmes ; alors, j'ai fait l'homme. Chacun agit avec ses armes, pas vrai ?
Commenter  J’apprécie          132
Junie   03 décembre 2012
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
C'est maintenant que tu arrives, Sény? a-t-elle lâché froidement.



A chaque fois qu'elle prononçait mon prénom dans une phrase, je devais soulever les roches pour y chercher les anguilles. Je suis resté planté comme un idiot devant elle, sans savoir que répondre. Je crois que tous les garçons rêvent de détenir le parchemin qui leur apprendrait à donner la réplique aux filles...
Commenter  J’apprécie          110
milamirage   23 mai 2015
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
- Tu as quel âge ? !

Elle [sa mère] connaissait parfaitement la réponse. Je crois que quand les grandes personnes posent des questions aussi simples, c'est pour faire diversion, parce qu'ils n'ont plus la force de regarder l'enfance en face.
Commenter  J’apprécie          90
milamirage   26 mai 2015
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
Chaque jour, à l'heure où les Djinns vont se coucher, Tonton part " au boulot ". Je n'ai pas très bien compris ce qu'il fait comme métier. Il achète du rien, et puis il attend ; et quand les gens s’intéressent à ses joyaux invisibles, Tonton les revend plus cher ; et puis avec son nouvel argent, et ben il achète... encore du rien. Ça fait beaucoup de rien, pour un homme qui passe son temps à parler de ses actions.
Commenter  J’apprécie          80
Batifolire   08 novembre 2012
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
Si tu dois t'en aller pour toujours, pars avant l'aube ! Très tôt. Ne te retourne pas. JAMAIS ! Tant pis pour les larmes. Tant pis pour nous. Tu m'aimeras plus loin. Je t'aimerai ailleurs. On s'aimera toujours. Demain sera heureux. Promis ! Juré !
Commenter  J’apprécie          80
milamirage   24 mai 2015
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
Tata Belladone, elle est gentille, mais elle a le rire menteur d'un saule pleureur. Je le sais parce que ses yeux éteints sont un livre ouvert : très vite, je me suis aperçu qu'elle était très fatiguée. Tout le temps. Elle ne dort pas beaucoup, et à mon avis c'est à cause d'un petit pois caché sous son matelas. Mais personne ne me crois, alors... Plusieurs fois dans la journée, elle parle à son miroir - celui dans sa chambre -, et sans doute qu'elle lui demande qui est la plus belle. Faut pas être bien malin pour deviner que la réponse la rend chagrine. Et sans doute que tout ce chagrin, ça la fatigue. Quand elle est trop triste, la Belladone sort son flacon de haricots magiques. Les haricots, ça se croque comme la vie ! Pas vrai ? Toujours, la Belladone les avales avec un grand verre d'eau de source enchantée... et une petite grimace d'amertume.
Commenter  J’apprécie          60
milamirage   22 mai 2015
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
Si tu dois t'en aller pour toujours, pars avant l'aube ! Très tôt. Ne te retourne pas. JAMAIS ! Tant pis pour les larmes. Tant pis pour nous. Tu m'aimeras plus loin. Je t'aimerai ailleurs. On s'aimera toujours. Demain sera heureux. Promis ! Juré !

[.......]

Si tu dois t'en aller, mon amour, fais-le pendant que je dors... les oreilles étendues sur les rêves que l'on construit à deux. Abandonne cet endroit... ce lieu situé en un point quelconque d'un pétale de rose des vents. Quitte le " chez-moi " de madame tout le monde ou de monsieur n'importe qui ; ce " chez-moi " dont on se souvient comme on raconte les meilleurs épisodes d'une série en noir et blanc.

Commenter  J’apprécie          61
milamirage   30 mai 2015
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
La brutalité a toujours une plaie à se reprocher [en italiques dans le texte], j'ai pensé en m'envolant, puis en atterrissant rudement ; c'était Maman qui me l'avait dit, un jour, tandis qu'elle dessinait au feutre indélébile les contours de mon éducation.
Commenter  J’apprécie          60
Analire   27 mars 2013
Tu seras partout chez toi de Insa Sané
En vérité, l'éternité est aussi éphémère qu'un "Je t'aime" suspendu entre la vie et la mort.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La voleuse de livres

Qui est le narrateur?

Hans
Liesel
Rudy
Rosa
La Mort

15 questions
117 lecteurs ont répondu
Thème : La Voleuse de livres de Markus ZusakCréer un quiz sur cet auteur