AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.04 /5 (sur 838 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 10/1982
Mort(e) le : 01/10/2019
Biographie :

Axl Cendres est auteure de romans, de nouvelles et de poésie.

Ses premiers pas dans l'écriture l'entraînent vers la poésie. Puis, la découverte des blogs, avec leurs milliers de lecteurs anonymes, marque un tournant. Elle fait son entrée dans le champ littéraire en 2008, avec la publication de son premier roman "Aimez-moi maintenant", publié aux éditions Sarbacane.

Elle s’est notamment distinguée avec le roman "La drôle de vie de Bibow Bradley" (2012) qui a reçu la Pépite du roman adolescent européen au salon du livre de Montreuil en 2012. Celui-ci a été adapté en bande dessinée par Nicolai Pinheiro, en septembre 2016.

Axl Cendres a également connu le succès avec "Dysfonctionnelle" (2015), prix Aficionados au Salon du livre d’Alençon, ou "Cœur battant" (2018), son dernier ouvrage, qui a reçu le prix "Les étoiles du Parisien" du meilleur roman jeunesse 2018.

Elle est décédée à l'âge de 37 ans à la suite d’un arrêt cardiaque.

+ Voir plus
Source : amazon.fr
Ajouter des informations

Entretien avec Axl Cendres à propos de son ouvrage Dysfonctionnelle :



Vous mettez en scène une famille dysfonctionnelle, une famille de 7 enfants qui ne ressemble à aucune autre, gérée par un père visiteur régulier de la prison et une mère à l’asile. Pourquoi avoir choisi une telle tribu comme cadre de votre histoire ?


Je prends toujours pour personnages des gens abîmés par la vie, qui se "réparent" en cours de route, je trouve cela intéressant de voir comment les personnages vont se débrouiller avec les mauvaises cartes que leurs a distribuées la vie.



Rien qu’avec cette immense famille, votre roman met en scène une multitude de personnages. En tant qu’auteur, comment avez-vous procédé pour gérer cette galerie de personnages ?


Mes romans précédents mettaient en scène des orphelins, ou des personnages qui ont un faible lien familial, pour ce livre je me suis dit "Je vais m`attaquer à une famille" et au fur et à mesure que les personnages se dessinaient, avec une personnalité propre à chacun, il a été facile de les gérer à la condition de respecter chaque personnage.



Fidèle, l’héroïne de votre roman, est une enfant précoce, à l’intelligence surdéveloppée, ce qui ne manque pas de lui attirer quelques ennuis. Dans votre précédant roman Aimez-moi maintenant vous mettiez déjà en scène un enfant du même type. Quel est votre rapport avec les enfants précoces ?


Je trouve les enfants précoces intéressants d`un point de vue romanesque, cela permet de créer des situations inattendues, de vivifier la natation comme si ces personnages avaient un "super pouvoir".



Même si la famille est à l’origine de différences sociales difficiles à gérer pour Fidèle, elle apparaît dans votre roman comme la plus grande source de joie de vos personnages. Quel message avez-vous cherché à faire passer à vos lecteurs ?


Je n`ai pas cherché à faire passer un message à mes lecteurs, j`ai seulement cherché à leur raconter une belle histoire humaine, faire du tragi-comique pour ressembler à la vraie vie. Divertir les lecteurs, les émouvoir, les faire rire... C`est ça mon job !



Fidèle, pure produit d’un bar populaire du nord de la capitale, rencontre Sarah, la princesse des beaux quartiers. Sans trop dévoiler l’issue de leur histoire, vous n’avez pas choisi la solution du “compte de fée” concernant leur aventure. Pourquoi ?


Parce que je ne veux pas raconter de "compte de fée", d`autres le font très bien, pour ma part j`ai choisi d`écrire des histoires réalistes, et je trouve intéressant, d`un point de vue romanesque, d`écrire une histoire d`amour sur deux personnes que tout oppose.



Avez-vous un lien particulier avec la culture Kabyle que vous mettez en scène avec beaucoup de détails dans ce roman ?


Les Kabyles sont en général de bons vivant, leurs culture est festive, je voulais que ce livre "aime la vie", et la communauté Kabyle a été un parfait prétexte pour animer cette histoire.



Si il s’adresse à un jeune public, votre ouvrage traite de multiples sujets difficiles, tels que la mort, la violence, la dépendance à la drogue, la prison etc… Quelle est votre vision concernant la position des romans jeunessevis-à-vis des sujets difficiles ?


Je pense que la jeunesse d`aujourd`hui en sait beaucoup plus que celle de la génération précédente, internet a révolutionné l`apprentissage, je le constate chez les jeunes avec lesquels j`échange lors de rencontres scolaires, ils savent beaucoup de chose, les romans ne doivent pas leurs mentir, au contraire, et leur parler de sujets difficiles les préparent à mieux les appréhender.



Le roman évoque également la question de l’homosexualité ainsi que de l’adoption. Les événements des mois passés ont-ils influencés la rédaction de cet ouvrage ?


Non, pas du tout. Comme le dit le personnage de Sarah :"Je crois qu`on ne tombe pas amoureux d`un garçon ou d`une fille, mais d`une personne" mon ambition pour ce livre était justement d`écrire une histoire d`amour entre deux personnes.



Vous soulevez la question de l’intégrisme et de la cohabitation entre religions. Avez-vous cherché par là à réagir à notre actualité ?


J`ai fini ce livre fin 2014, avant tous les attentats de Paris, je ne cherchais donc pas à réagir à notre actualité, mais je me dis a posteriori que mélanger les trois religions monothéistes dans une même famille prouve que si elles peuvent cohabiter au sein d`une famille, pourquoi pas au sein d`un pays ?



Travaillez-vous sur d’autres projets de romans ? Avez-vous quelques informations à nous donner ?


J`ai toujours une histoire qui galope dans ma tête, mais je ne préfère pas en parler, pas par superstition, mais par peur de ne pas la finir et qu`on m`en reparle... J`aime beaucoup mes petites histoires, je les préserve, les bichonnes... S`il y en a une qui ne veut pas aller plus loin je ne la force pas.



Axl Cendres et ses lectures :



Quel livre vous a donné envie d`écrire ?


Aucun en particulier, ce qui m`a donne envie d`écrire c`est le plaisir de raconter des histoires aux gens.



Quel est l`auteur qui vous aurait pu vous donner envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles) ?


Louis-Ferdinand Céline



Quelle est votre première grande découverte littéraire ?


Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire



Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?


La Conjuration des imbéciles, de John Kennedy Toole.



Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?


Je n`ai pas honte de ne pas avoir lu un livre, je pense que les livres sont comme des rencontres, il y a un bon moment pour que ça arrive, par exemple je n`ai jamais réussi à lire Proust, mais je sais que le moment viendra où on va enfin se rencontrer.



Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?


1275 âmes de Jim Thompson c`est mon éditeur qui me l`a fait découvrir alors que j`étais dans l`écriture de la La drôle de vie de Bibow Bradley, c`est une histoire qui se passe dans un patelin américain ou les personnages sont comme qui dirait Dysfonctionnelles...



Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?


Une vie de Guy de Maupassant, je l`ai lu au lycée et je crois que je ne me suis jamais autant ennuyée en lisant un livre.



Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?


"La vie c’est un petit bout de lumière qui finit dans la nuit."
Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit



Et en ce moment que lisez-vous ?


L`Analphabète qui savait compter de Jonas Jonasson, l`auteur de l`excellent Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire.



Entretien réalisé par Marie-Delphine

Découvrez Dysfonctionnelle de Axl Cendresaux éditions Sarbacane :


étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vidéo de Axl Cendres
Citations et extraits (244) Voir plus Ajouter une citation
leslecturesdeVal   25 septembre 2015
Dysfonctionnelle de Axl Cendres
« Nous avons fait passer un test de QI à tous les élèves.

C'est un test qui mesure en quelque sorte l'intelligence; et celle de votre fille est très, très élevée.»

Maman n'a rien dit, se contentant de poser fièrement sa main sur mon épaule. Papa, un peu renfrogné, a demandé:

« Ça veut dire qu'elle comprend plus de choses que moi? »

Commenter  J’apprécie          290
Analire   13 mars 2013
La drôle de vie de Bibow Bradley de Axl Cendres
Quand vous êtes tout seul et que personne vous parle, vous êtes "un solitaire", tandis que quand vous êtes deux et que personne vous parle, vous êtes des exclus.
Commenter  J’apprécie          280
Stellabloggeuse   11 octobre 2015
Dysfonctionnelle de Axl Cendres
-Demain, y’a des chances pour que les aut’ gamins se moquent de toi…

-Et pourquoi ça ? j’ai demandé en croisant les bras, pour mimer mon père quand il entendait quelque chose qui lui plaisait pas. Moi qui croyais être la personne la plus cool de l’univers, je voyais pas pourquoi on se moquerait de moi.

Mon oncle n’osait pas me répondre : « Parce que t’es une petite grosse en perfecto qui s’appelle Fifi », alors il a dilué :

-Pace’que t’es di-ffé-rente.

Je restais perplexe, il a continué :

-Ça veut dire que les autres ne sont pas comme toi, mais ils sont simplement plus nombreux. Pigé ?
Commenter  J’apprécie          240
Analire   13 mars 2013
La drôle de vie de Bibow Bradley de Axl Cendres
Comme personne vous comprend jamais vraiment, autant avoir affaire à quelqu'un qui vous comprend pas du tout ; ça évite les malentendus.
Commenter  J’apprécie          250
leslecturesdeVal   25 septembre 2015
Dysfonctionnelle de Axl Cendres
« Le prend pas pour toi, m'a dit mon père, mais j'ai jamais voulu avoir d'enfants.»

J'allais répondre: «Pourquoi, je le prendrais pour moi ? Je suis juste ta fille »- mais l'ironie, il comprenait plus.

C'était le jour de son énième sortie de prison; là il avait pris deux mois ferme pour la même raison que les autres fois : il était au mauvais endroit, au mauvais moment.

Commenter  J’apprécie          230
gouelan   27 novembre 2018
Cœur battant de Axl Cendres
"Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière."
Commenter  J’apprécie          242
gouelan   28 novembre 2018
Cœur battant de Axl Cendres
« Je me suis découverte moins conne et moins superficielle, plus humaine et profonde… Peut-être que les cœurs de conne sont comme les noix de coco : il faut les briser pour révéler ce qu’il y a de bon en eux ! »

p.105
Commenter  J’apprécie          221
Omegane   14 mai 2013
La drôle de vie de Bibow Bradley de Axl Cendres
Quatre jours plus tard : nouvelle patrouille, nouvelle embuscade.

Sauf que cette fois-là, pendant que je tirais dans le tas, je me suis redemandé ce qui justifiait que je bute ceux-là plutôt que les autres... puisque ces cons étaient venus pour se faire buter, autant qu'on en finisse.

Alors, comme ça, sans décrisper l'index de ma gâchette, j'ai tourné mon fusil vers le type qu'était à ma droite, puis les trois autres y sont passés aussi.
Commenter  J’apprécie          210
Shan_Ze   09 septembre 2018
Cœur battant de Axl Cendres
- L'amour, c'est le remède qui apaise les chienneries de la vie" a conclu une Colette éméchée.
Commenter  J’apprécie          210
Zirkawicca   16 février 2016
Dysfonctionnelle de Axl Cendres
J'ai marché, incapable de pleurer; comme si mes larmes savaient qu'elles étaient impuissantes face à ma peine, elles ont décidé de ne pas couler pour rien.
Commenter  J’apprécie          200
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Axl Cendres Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Testez-vous sur Dysfonctionnelle

Quel âge a Grego dans le passage du 14 juillet ?

2 ans
13 ans
4 ans et demi
3 ans

8 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Dysfonctionnelle de Axl CendresCréer un quiz sur cet auteur
.. ..