AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 60 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Hambourg , 1967
Biographie :

Isabel Kreitz a débuté ses études à l’Ecole Supérieure d’Arts Graphiques de Hambourg, les poursuivant à la Parsons School of Design de New-York.

Elle a publié, depuis 1994, de nombreux albums de bandes dessinées en Allemagne.

En 1997, elle a obtenu le prix du Meilleur Dessinateur allemand au Festival de la B.D d’Hambourg pour une adaptation du roman "Die Entdeckung der Currywurst".

En 2006, elle a réalisé, une adaptation du roman d’Erich Kästner, "Le 35 mai", récompensée par le prix de la Meilleure BD pour enfants au Festival d’ Erlangen.

En 2010, "L’espion de Staline" est la première publication de cet auteur en France. Suivra "Haarmann, le boucher de Hanovre", l'année suivante.

Source : Casterman
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Comic-Reportage - Historische und Politische Comics


Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
marina53   15 mars 2015
Haarmann, le boucher de Hanovre de Isabel Kreitz
Un être humain est bien peu de chose, tout au plus le contenu d'une valise.

Extrait de l'interrogatoire de Fritz Haarmann
Commenter  J’apprécie          200
Ziliz   05 septembre 2012
Haarmann, le boucher de Hanovre de Isabel Kreitz
Certains prétendent toujours que la viande humaine ressemble à de la viande de porc ou de veau. Non, elle est beaucoup plus noire, différente aussi de la viande de cheval. Et je sais de quoi je parle, j'en avais toujours plein les mains. (extrait de l'interrogatoire de Fritz Haarmann). (p. 167)
Commenter  J’apprécie          110
SZRAMOWO   15 juillet 2016
L'espion de Staline de Isabel Kreitz
- On a attendu tout l'été. Mais aucun indice ne laissait prévoir si les Japonais attaqueraient au nord ou au sud.

- Tout ce que nous avions, c'étaient les analyses que faisait Sorge sur l'équipement et l'armement des troupes, et toutes les rumeurs qui circulaient.

- Par ailleurs, on apprenait que certains des meilleurs informateurs japonais de Sorge étaient suivis. Le terrain commençait à être miné.

- Un jour, je suis allé chez lui pour prendre les nouveaux messages. Son amie japonais était là, elle pleurait.
Commenter  J’apprécie          80
PegLutine   01 février 2014
Berlin : Itinéraires de Isabel Kreitz
On ne tombe peut-être pas immédiatement sous le charme de Berlin. La ville, meurtrie par la guerre, occupée et séparée en deux après 1945, remodelée au gré de l'idéologie des gouvernants, manque d'unité, additionne les époques et les architectures comme un patchwork.(...)

Berlin est un monde de possibles, une capitale hors-normes qui attire des artistes du monde entier renouant ainsi avec son cosmopolitisme d'avant guerre. La ville fascine par son histoire si douloureuse, ses multiples visages, ses nuits interminables, son énergie et sa soif de liberté. (...)

Commenter  J’apprécie          40
alouett   21 juin 2010
L'espion de Staline de Isabel Kreitz
Un Nazi de carrière est pire qu'un bouffon idéaliste
Commenter  J’apprécie          60
colimasson   18 février 2012
Haarmann, le boucher de Hanovre de Isabel Kreitz
- Mais, monsieur le commissaire, je ne suis pas le seul à trouver suspects les agissements de Haarmann. Ses voisins disent que, souvent, la lumière brûle toute la nuit derrière ses rideaux fermés et jusqu’au matin, on entend marteler, scier et cogner comme si on hachait des os et de la viande !

- Et qu’en déduisez-vous ?

- Le lendemain, il revend de la viande à moitié prix !

Commenter  J’apprécie          40
colimasson   18 février 2012
Haarmann, le boucher de Hanovre de Isabel Kreitz
A Noël, j’veux être au ciel avec ma mère. On mettra les bougies et on chantera. Mon beau sapin, roi des forêts…
Commenter  J’apprécie          40
colimasson   18 février 2012
Haarmann, le boucher de Hanovre de Isabel Kreitz
- On verra, peut-être livrera-t-il davantage de saucisses…

- Mon épouse n’en raffole pas vraiment.

- Que reproche votre épouse à ces saucisses ?

- Elles ont une drôle de consistance et quand elle les a piquées à la fourchette, la graisse lui a giclé à la figure !

Commenter  J’apprécie          30
colimasson   18 février 2012
Haarmann, le boucher de Hanovre de Isabel Kreitz
La souffrance dans la tête, je sais de quoi vous parlez… Je connais ça aussi, mais autrement… Moi, c’est les sous-vêtements ! La taille quatre c’est trop petit et cinq c’est trop grand ! Une vraie souffrance, comme vous pouvez vous l’imaginer !
Commenter  J’apprécie          30
OliZ   05 juillet 2011
Haarmann, le boucher de Hanovre de Isabel Kreitz
Certains prétendent toujours que la viande humaine ressemble à de la viande de porc ou de veau. Non, elle est beaucoup plus noire, différente aussi de la viande de cheval. Et je sais de quoi je parle, j'en avais toujours plein les mains.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Bar ou café dans les titres (indices)

Georges Simenon : Cela commença par une sensation de vacances (un air de liberté). Quand Maigret descendit du train, la moitié de la gare d'Antibes était baignée d'un soleil si lumineux qu'on n'y voyait les gens s'agiter que comme des ombres.

Liberty Bar
Le café de luxe pour beaux messieurs
Bar des flots noirs

10 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , roman , littérature , littérature française , indices , bistrot , café , Salons de thé , détective , roman graphiqueCréer un quiz sur cet auteur