AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 201 notes)

Nationalité : Mali
Né(e) à : Mali , le 24/08/1961
Biographie :

Isabelle Minière est écrivain, psychologue et hypnothérapeuthe.

Elle est née le jour de la Saint- Barthélémy, mais elle n'y est pour rien. Elle aime bien écouter les gens, mais pas tous. Elle aime marcher, mais ça dépend avec qui. Elle ne regarde jamais la télévision, sauf le soir des élections.

Elle a publié une douzaine de livres chez différents éditeurs (J.-C.Lattès, Le Dilettante, D'un Noir Si Bleu, Éditions du Chemin de fer, Éditions du Jasmin) et a été traduite dans une dizaine de langues.
Elle écrit des romans et des nouvelles. Elle écrit aussi pour la jeunesse.

Mère de trois filles, elle vit aujourd’hui à Paris.

1999 : Prix de la nouvelle de Saint-Quentin (pour un recueil de nouvelles)
2000 : Bourse littéraire Cino del Duca, pour un roman, Le Soupirant
2001 : Le soupirant – JC Lattès
2002 : Méthode infaillible contre l’adversité – JC Lattès
2004 : Vous quitter m’a coûté… – Le verger éditeur
2004 : Cette nuit-là – Le Dilettante
2005 : Un couple ordinaire – Le Dilettante
2007 : La première marche – Le Dilettante
2008 : Maison buissonnière – Delphine Montalant
2011 : Mon amoureux et moi – D'un noir si bleu
2011 : Ce que le temps a fait de nous – Le Chemin de fer
2012 : La Sorcière en colère, album jeunesse – éditions du Jasmin (illustré par Silvimoro).
2012 : Il sera là, debout, roman – D'Un Noir Si Bleu
2013 : Je rêve que Marguerite Duras vient me voir
2014 : Je suis très sensible
2016 : On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise
+ Voir plus
Source : editions-du-jasmin.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Isabelle Minière - Au pied de la lettre
Podcasts (1)

Citations et extraits (120) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   11 juin 2019
Je suis très sensible de Isabelle Minière
Maman était bizarre par moments. Mais elle ne s’en rendait pas compte, elle disait que c’était moi qui étais bizarre, par moments. C’est drôle comme les gens voient chez les autres ce qu’ils ne voient pas chez eux.
Commenter  J’apprécie          406
Ladybirdy   10 juin 2019
Je suis très sensible de Isabelle Minière
Le bonheur, ce n’est pas d’être heureux, c’est de ne pas souffrir.
Commenter  J’apprécie          413
Ladybirdy   11 juin 2019
Je suis très sensible de Isabelle Minière
La nature est belle sans le faire exprès, elle n’a pas d’intention, elle ne pense rien, elle ne sait rien, elle ne veut rien ; quand c’est joli, c’est par hasard, c’est gratuit, et c’est ça qui est plaisant.
Commenter  J’apprécie          356
Ladybirdy   08 avril 2019
Le soupirant de Isabelle Minière
Les parents croient toujours qu’ils y sont pour quelque chose dans les qualités de leurs enfants. Pour ma mère en tout cas c’est simple : mes qualités c’est de l’hérédité, mes défauts c’est de l’acquis.
Commenter  J’apprécie          352
fanfanouche24   27 mai 2016
On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise de Isabelle Minière
On tombe en amitié, oui, je le sens à nos regards, nos confidences et nos silences, malgré mon peu d'expérience (...)

On parle de l'amitié, de l'incroyable dose de vitamine D contenue dans l'amitié ."le soleil , à côté, c'est des paillettes, de la poudre aux yeux", me dit Frédéric et il rigole comme un gosse. ( p.91)
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   08 avril 2019
Le soupirant de Isabelle Minière
Si on lui demande : « À quoi penses-tu ? » elle répond, très grave, très profonde : « Je réfléchis au sens de la vie. » Elle s’aime beaucoup en jeune femme sage qui réfléchit au sens de la vie. Tant qu’on réfléchit à la vie en général, on oublie sa vie en particulier. C’est moins désespérant.
Commenter  J’apprécie          252
fanfanouche24   25 mai 2016
On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise de Isabelle Minière
Et il va bien , votre poète ?

-Oui, il écrit sur le rire, sur le sourire, sur la joie, sur le plaisir, tout ça...Alors ça lui donne le moral. Nos pensées déteignent sur nos vies. (p. 96)
Commenter  J’apprécie          252
fanfanouche24   26 mai 2016
On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise de Isabelle Minière
Ce qui me plairait, c'est d'en parler à quelqu'un. Que ce qui se passe dans ma tête existe pour quelqu'un. Mais qui ça intéresserait ?

Quand j'entends les gens se parler, dans les cafés ou dans la rue, je suis parfois étonné qu'ils osent raconter ce qu'ils pensent, les idées qui leur passent par la tête, même si c'est farfelu; ils ne semblent pas douter que ça puisse intéresser les autres. Oui, c'est comme une espèce d'audace qu'ils ont sans le savoir... (p. 62)
Commenter  J’apprécie          240
diablotin0   05 janvier 2019
Ce que le temps a fait de nous de Isabelle Minière
Ma pauvre vieille maman fait de son mieux pour ne pas déranger, et elle dérange quand même. Maman, ma maman, qu'est-ce que le temps a fait de nous ?
Commenter  J’apprécie          190
isabelleisapure   14 juin 2016
Je suis très sensible de Isabelle Minière
C'était le jour où les gens choisissaient un président.

C'était dimanche. Choisir un président le dimanche, c'est étrange. C'est comme si les gens choisissaient un président pour passer le temps, parce qu'ils ont le temps.

Si j'étais président, je voudrais être choisi un lundi.
Commenter  J’apprécie          140
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox