AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.62 /5 (sur 151 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Elvis, Canada , 1961
Biographie :

Jacques Côté est un écrivain québécois et vit à Québec.

Il enseigne la littérature au Cégep de Sainte-Foy. Dans les années 80, il séjourne à Londres où il écrit son premier roman, Les Montagnes Russes (1988), adapté pour la télévision et réédité en 1999. En 2000, il publie un premier roman policier, Nébulosité croissante en fin de journée. Le Rouge Idéal (2002), second volet de la série, reçoit le prix Arthur-Ellis (2003), puis La Rive Noire (2005) remporte le prix Saint-Pacôme (2006) et enfin Le chemin des brumes(SILQ)2008. Son intérêt pour la criminalistique a amené l'auteur à écrire Wilfrid Derome, expert en homicides (2003). Grand Prix La Presse de la biographie, ce récit fait connaître le pionnier des sciences judiciaires et de la médecine légale en Amérique. Jacques Côté a été conférencier invité de l'École de criminologie de Montréal, de la Société médicale de Québec et du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, mais aussi de plusieurs écoles et bibliothèques de Québec. En 2004, il a participé à la réalisation du documentaire sur la vie de Wilfrid Derome (en) présenté à canal D.

Il reçoit de nouveau le prix Arthur-Ellis 2011 pour Dans le quartier des agités, le premier des « Cahiers noirs de l’aliéniste ».
+ Voir plus
Source : A lire.com, Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacques Côté   (16)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
Kassuatheth   17 février 2014
La Rive noire de Jacques Côté
Certains débouchent des conduits d’égout, d’autres rafistolent des congélateurs. Moi, je répare les torts causés à la dignité humaine.
Commenter  J’apprécie          90
kuroineko   14 mai 2019
Les cahiers noirs de l'aliéniste, tome 1 : Dans le quartier des agités de Jacques Côté
Magnan était à la médecine mentale ce que Pasteur était à la bactériologie, Hugo à la littérature et Charcot à la neurologie. Ce scientifique avait influencé les écrits de Zola, séduit par la thèse de la dégénérescence héréditaire.
Commenter  J’apprécie          70
cvd64   15 février 2020
Les cahiers noirs de l'aliéniste, tome 1 : Dans le quartier des agités de Jacques Côté
Le patient fut conduit dans le pavillon d'hospitalisation, derrière le bureau d'examen, celui où l'on gardait les épileptiques et qu'on appelait aussi celui des agités .Magnan, qui avait ses appartements dans ce bâtiment, aurait ainsi notre mystérieux malade à l'œil.
Commenter  J’apprécie          60
Jacques Côté
Sauf   17 février 2020
Jacques Côté
"Avec les philosophes des Lumières, au 18 ème siècle, l’hôpital s'était métamorphosé de lieu d'enfermement en machine à guérir."
Commenter  J’apprécie          67
Sauf   17 février 2020
Les cahiers noirs de l'aliéniste, tome 1 : Dans le quartier des agités de Jacques Côté
"Le cerveau est une formidable machine capable de départager ce qu'il veut bien entendre"
Commenter  J’apprécie          50
Kassuatheth   17 février 2014
La Rive noire de Jacques Côté
— Vous êtes en train de me dire que Charles Marquis est homosexuel...

— Vous étiez au service de monsieur Marquis quand il a embauché Dolbec ? demanda Duval.

— Débauché, tu veux dire ! trancha Louis.

Commenter  J’apprécie          40
Stephanie39   09 avril 2021
Le Chemin des Brumes de Jacques Côté
Vincent avait entendu son grand-père vomir toute la nuit. Était-ce la querelle qui l’avait rendu malade ou son estomac fragile ? Tôt le matin, grand-père les avait appelés auprès de lui. Gilles leur avait dit qu’il se remettrait durant la journée, mais son malaise avait persisté. D’heure en heure, l’attente d’un départ avait fait place à la résignation.
Commenter  J’apprécie          30
Bibliothecaire_systeme   26 octobre 2013
Les montagnes russes de Jacques Côté
J'ai la bouche fendue jusqu'aux oreilles. Pas même un sourire de la part de Garneau. Ça plutôt l'air de l'embarrasser. Il se fait aller nerveusement les pieds en dessous de son bureau. J'ai soudainement l'impression de lui faire perdre son temps. D'un signe de tête, je demande à Batman et Robin de sortir.

"Ensuite?" qu'il me demande sur un ton d'impatience.

"Bon, ensuite il y a un numéro musical."

"Vous avez la partition?" qu'il me crie presque.

"Mieux que ça, j'ai la pièce sur cassette. Vous avez qu'à utiliser mon walkman." Il fronce les sourcils, complètement dépassé. Je lui passe l'appareil. Maladroitement, il se met les écouteurs sur la tête. "Vous avez qu'à appuyer sur le contact."

Même sans rien entendre, je sais que la pièce vient de commencer. Pas cinq secondes qu'il se met à grimacer, à cocher la tête. Je sais pourquoi: pas de violon ni de flûte ni de clarinette, mais un synthétiseur, une guitare, de la basse et une batterie avec Batman qui gueules derrière.

Au bout de vingt secondes, il enlève le casque d'écoute. Il pousse un long soupir.

"Qu'est-ce que c'est que ça? Vous savez bien que je peux pas vous laisser faire ça dans cette école." Il lève les bras en l'air. "Ça sort bien trop des cadres."

"Écoutez, monsieur Garneau, vous vous attendez pas à ce que j'en fasse un opéra XIXe siècle. C'est Batman!"

Il hoche la tête.

"Pourquoi faut-il que chaque année vous m'arriviez avec des projets sans queue ni tête?"

"Sans queue ni tête?"

"Vous savez de quoi je parle."

Il fait allusion à ce quatuor d'égoïnes que j'ai placé dans un concert. Ça l'avait complètement exaspéré. Sans queue ni tête ça s'appelait. Garneau qualifiait cela de "terrorisme musical".

"Je trouve pas ça sérieux", qu'il dit.

"C'est tout ce qu'il y a de plus sérieux."

"Nom, c'est du Pop et je peux pas vous laisser faire ça. J'ai des comptes à rendre moi, dans cette école."

"Qu'est-ce que vous avez tous contre le Pop?"

"On n'est pas ici pour former des musiciens pop."

"Pourquoi pas?"

"C'est pas de notre compétence."

"Quelle est votre compétence?"

"De former des musiciens."

"Bollocks!" que je ne peix pas m'empêcher de dire.

"Quoi?"

"No luck", que je dis en reprenant. Pour un instant, j'ai oublié qu'il a fait une partie de ces études à Londres.

"C'est dommage mais je n'approuve pas votre projet."

"Donc plus d'heures de studio?"

"Y'a des projets plus importants qui requièrent l'utilisation du studio."

"Gros épais!"

Je ramasse mon sac et sors en faisant craquer la porte. "Terroriste!" qu'il me crie de l'intérieur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kassuatheth   17 février 2014
La Rive noire de Jacques Côté
Il enfourcha sa monture et d’un coup de tête fit signe à Mireille de monter derrière. Elle était menue comme une souris. Duval la regarda dans le miroir. Elle entoura sa taille. Il apprécia ce contact. Il sentait ses cuisses contre les siennes. Rien de tel que la moto pour tisser des liens, pensa-t-il.
Commenter  J’apprécie          30
Kassuatheth   17 février 2014
La Rive noire de Jacques Côté
L’argent, c’est comme les bactéries : dans de bonnes conditions, il se multiplie.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui suis-je ? 🦇 🦉

Turlututu ...

le père ubu
c'est incongru
chapeau pointu

12 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : personnage feminin , contes , Autoportraits , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..