AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.22 /5 (sur 135 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montréal, Québec , le 27/11/1933
Biographie :

Jacques Godbout est romancier, poète, essayiste, dramaturge, écrivain pour enfants et cinéaste.

Après des études classiques chez les Jésuites au Collège Jean-de-Brébeuf, il obtient une maîtrise en lettres de l'Université de Montréal en 1954 avant d'enseigner la philosophie et le français à l'University college d'Addis Abeba, en Éthiopie, jusqu'en 1957.

De retour au Canada en 1958, il devient publicitaire avant d'entrer à l'Office national du film du Canada en tant que cinéaste-scénariste. Il réalisera plusieurs films, dont 4 longs métrages de fiction et plusieurs documentaires. En 1959 il est l'un des fondateurs de la revue littéraire Liberté.

Écrivain prolifique, il travaille occasionnellement à Radio-Canada comme animateur de radio. En tant que journaliste, il collabore à différents magazines et journaux.

Jacques Godbout est devenu au fil des années l'un des plus importants écrivains de sa génération, influençant surtout le Québec de la Révolution tranquille. Il publie différents essais pendant que se déroule la Révolution tranquille, rédige dix romans, un journal, un roman jeunesse et trois albums pour enfants.

Il a reçu de nombreux prix dont le Prix Henri Dumarest pour "Le couteau sur la table", le Prix du Gouverneur général et le Prix Valentine de Wolmar pour "Salut Galarneau !", le Grand prix des lectrices de Elle Québec pour "Le Temps des Galarneau" ou encore le Prix de l’Académie française Maurice Genevoix pour "La Concierge du Panthéon".
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacques Godbout   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

4 de 4 50 ans de littérature Québécoise Jacques Godbout Histoire du Québec


Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
torpedo   27 juillet 2020
Salut Galarneau! de Jacques Godbout
Stie, j'ai de la fièvre. Je vais aller me coucher. Je me sens tout en guenille, comme du linge sur la corde à sécher. Ce doit être d'écrire, c'est comme de trop lire, c'est mauvais pour les yeux, quand on n'a pas fini de digérer.
Commenter  J’apprécie          180
torpedo   26 juillet 2020
Salut Galarneau! de Jacques Godbout
C'est toujours bon de vérifier si l'instruction que l'on a reçue peut être utilisable. Pour ma part, celle que j'ai subie ne valait même pas le déplacement à bicyclette. Je l'ai vérifié en cherchant du travail, en regardant autour de moi, en tentant d'être heureux.
Commenter  J’apprécie          150
Jacques Godbout
cathcor   04 septembre 2015
Jacques Godbout
Le bonheur c’est une mayonnaise : ça tourne sans qu’on sache pourquoi.

Commenter  J’apprécie          121
Cielvariable   08 janvier 2017
Salut Galarneau! de Jacques Godbout
Ce n'est vraiment pas l'après midi pour essayer d'écrire un livre, je vous le jure, je veux dire : ce n'est pas facile de se concentrer avec la trâlée de clients qui, les uns après les autres, se pointent le nez au guichet. Aujourd'hui, ce sont surtout des Américains en vacances, ils viennent visiter la belle province, la différence, l'hospitalité spoken here, ils arrivent par l'Ontario : je dois être leur premier Québécois, leur premier native. Il y en a même - c'est touchant en sacrement ! - qui s'essayent à me parler français. Je les laisse se ridiculiser, je ne les encourage pas, je ne les décourage pas non plus. Je veux dire : que les Américains apprennent le français à l'école et qu'ils viennent tenter de le parler ici, au mois d'août, c'est leur plus strict droit. C'est toujours bon de vérifier si l'instruction que l'on a reçue peut être utilisable. Pour ma part, celle que j'ai subie ne valait même pas le déplacement à bicyclette. Je l'ai vérifié en cherchant du travail, en regardant autour de moi, en tentant d'être heureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
torpedo   27 juillet 2020
Salut Galarneau! de Jacques Godbout
J'envisage un projet d'envergure nationale, non mais c'est vrai ! nous devons, nous, Canadiens français, reconquérir notre pays par l'économie ; c'est René Lévesque qui l'a dit. Alors, pourquoi pas par le commerce des hot dogs ? Business is business. Il n'y a pas de sot métier, il n'y a que de sots clients. Je ne suis pas séparatiste, mais si je pouvais leur rentrer dans le corps aux Anglais, avec mes saucisses, ça me soulagerait d'autant.
Commenter  J’apprécie          71
torpedo   26 juillet 2020
Salut Galarneau! de Jacques Godbout
Un homme doit faire ce qu'il pense ; s'il croit qu'il a raison, il ne peut pas passer sa vie à écouter son oncle, sa femme, ses amis, le journal ou même la télévision. Moi, quand on insiste pour me donner un conseil, j'écoute et puis après j'en donne un moi-même. ça fait que je suis quitte : pas de dettes, pas de listen-now-pray-later, c'est trop facile s'appuyer sur les autres, un jour on se retrouve devant un champ de béquilles.
Commenter  J’apprécie          70
Peteplume   02 février 2017
Salut Galarneau! de Jacques Godbout
Jacques habite au douzième étage d'une maison appartement qui domine la ville depuis la montagne. C'est très chic, l'entrée, pleine de fougères géantes, qui mène à l'ascenseur. Une maison de scripteurs, de commentateurs, de call-girls, tous des gens de spectacle. Ils soignent leur façade; un portier en livrée veut que je passe par derrière où se trouve l'entrée des marchandises et des livreurs. Avec mon costume de toile blanche, je n'ai pas l'allure d'un visiteur, ni la gueule du frère d'un locataire. Je n'ai aucune envie de discuter, je le fait trébucher, il ne saura jamais d'où me vient cette colère. Je monte. Les portes de l'ascenseur sont silencieuses comme des religieuses au cloître. Le corridor est à peine éclairé, je sonne, ça s'agite là-dedans.
Commenter  J’apprécie          50
Artesia   22 octobre 2016
La concierge du Panthéon de Jacques Godbout
Le soir était tombé et le saxophoniste poursuivait son concert solitaire dans la pénombre. Les cafés s'illuminaient. Levant les yeux vers la Sorbonne, il eut une vision : est-ce que ce n'était pas le grand Miron lui-même qui traversait l'esplanade là-bas d'un pas alerte ? Il ne put s'empêcher de crier : "Gaston ! Gaston ! " Et il imagina que ce dernier reconnaissait sur-le-champs le fils de son ancien collègue de travail, puis éclatait d'un rire gargantuesque qui faisait se retourner tous les consommateurs de tous les cafés de la place !

"Ah ! si c'est pas le jeune Mackay ! crierait Miron. Qu'est-ce que tu fais ici, bout d'crisse ! Non, ne me le dis pas, tu attends une jolie frimousse ! " Julien protesterait, invitant le poète à sa table. " Pas du tout monsieur Miron, je n'attends personne, je peux vous offrir un café ?- Pourquoi pas un verre de rouge, mon jeune, on est à Paris ! "
Commenter  J’apprécie          40
Peteplume   27 janvier 2017
L'aquarium de Jacques Godbout
Nous avons épuisé tout sujet depuis si longtemps. Nous nous sommes tout dit; d'abord parce qu'il est des mots que nous avons bannis de toute conversation : dignité, justice, liberté — comme s'il s'agissait de fruits exotiques qui n'ont pas leur place dans un plateau de ce salon.
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable   21 mai 2012
Salut Galarneau! de Jacques Godbout
C'est trop facile de s'appuyer sur les autres, un jour on se retrouve dans un champ de béquilles.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'étrange cas du dr Jekyll et mr Hyde

Qui est M.Utterson?

Un policier
Un notaire
Le frère de Mr Hyde
Un scientifique

13 questions
231 lecteurs ont répondu
Thème : L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis StevensonCréer un quiz sur cet auteur