AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.43 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 07/03/1947
Biographie :

Jacques Rebotier est un écrivain, poète, compositeur, comédien, metteur en scène français.

Auteur et metteur en scène, il a conçu de nombreux spectacles. Il fonde en 1992 la compagnie voQue : voix, invocation, évocation, équivoque, qui est à l’origine de nombreuses créations, parmi lesquelles Réponse à la question précédente, La Vie est courbe, Vengeance tardive...

Ses spectacles ont été créés notamment au Théâtre National de Strasbourg, Théâtre Nanterre-Amandiers, à la Comédie-Française, au Théâtre national de Chaillot, au Théâtre Vidy-Lausanne.

Poète et performeur, Jacques Rebotier a notamment publié : Le Désordre des langages, 1, 2 et 3 (Les Solitaires intempestifs), Les Trois jours de la queue du dragon (Actes Sud), Litaniques (Gallimard), Sept théâtres impossibles (Harpo &)...

Sa musique, une cinquantaine de compositions, a été interprètée par des ensembles tels que 2e2m, les cuivres de l'Ensemble intercontemporain, Ars Nova, Accroche Note, Aleph, Contrechamps, Cours-Circuit, l'Orchestre National de Jazz et par de nombreux interprètes parmi lesquels Gérard Buquet, Elise Caron, Jean-Pierre Drouet, Martine Viard.

Jacques Rebotier a aussi un parcours d'enseignant : de 1972 à 1982, il est professeur à l'Université Paris-Sorbonne et responsable de la programmation et de l'animation musicale de la ville de Sarcelles (1972-1981).

Il est directeur du conservatoire de Levallois-Perret en 1981-1982 et inspecteur de la musique au Ministère de la culture de 1982 à 1987. Il dirige régulièrement des stages de formation professionnelle pour les acteurs, des musiciens, des danseurs, des pédagogues, artistes de cirques.

site de l'auteur:
http://www.rebotier.net/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacques Rebotier   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avec douze écrivains de l'Anthologie Avec Anne le Pape (violon) & Johanne Mathaly (violoncelle) Avec Anna Ayanoglou, Jean d'Amérique, Camille Bloomfield & Maïss Alrim Karfou, Cyril Dion, Pierre Guénard, Lisette Lombé, Antoine Mouton, Arthur Navellou, Suzanne Rault-Balet, Jacques Rebotier, Stéphanie Vovor, Laurence Vielle. Cette anthologie du Printemps des Poètes 2023 proposent 111 poètes contemporains et des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 20 ans à peine, le plus âgé était centenaire. Tous partagent notre quotidien autour de la thématique corrosive des frontières. Leurs écrits sont d'une diversité et d'une richesse stimulantes. Ils offrent un large panorama de la poésie de notre époque. Avec notamment des textes de Dominique Ané, Olivier Barbarant, Rim Battal, Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, William Cliff, Cécile Coulon, Charlélie Couture, Jean D'amérique, Michel Deguy, Pauline Delabroy-Allard, Guy Goffette, Michelle Grangaud, Simon Johannin, Charles Juliet, Abdellatif Laâbi, Hervé le Tellier, Jean Portante, Jacques Roubaud, Eugène Savitzkaya, Laura Vazquez, Jean-Pierre Verheggen, Antoine Wauters… Mesure du temps La fenêtre qui donne sur les quais n'arrête pas le cours de l'eau pas plus que la lumière n'arrête la main qui ferme les rideaux Tout juste si parfois du mur un peu de plâtre se détache un pétale touche le guéridon Il arrive aussi qu'un homme laisse tomber son corps sans réveiller personne Guy Goffette – Ces mots traversent les frontières, 111 poètes d'aujourd'hui Lumière par Iris Feix, son par Lenny Szpira

+ Lire la suite

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Très tôt j'ai manifesté cette aptitude à l'inexistence.

Aussi loin que je me souvienne, j'ai eu besoin de m'éffacer dans les portes, les fleurs des papiers peints, la pénombre des couloirs de bureau.

Vers dix-huit ans, je tendis vers le nul.
Ne pas faire de vagues, qui peuvent provoquer des cataclysmes.
Ne pas avoir d'opinions, d'où savent surgir les vagues.
Mettre le pied sur toute source d'opinion !

Aux propositions d'avancement dans mon emploi, comme aux avances des filles, je répondais par des reculades incolores.
En fait, je ne reculais nullement - ce qui eût peut-être trahi un début d'émotion - , je stationnais.

Je fus successivement un écrivain rentré, un chirurgien rentré, un mathématicien rentré, un chef de projet rentré, un pupitreur rentré, un aide-comptable rentré et un être humain rentré.
Sur la voie de la néganthropie je progressais à pas de loup (discret).

Extrait de "Confession d'un micromane".
Commenter  J’apprécie          50
Litanie du coup de la foudre


Extrait 2

20 je vous aime pour c'est comme si nous nous étions toujours déjà
rencontrés
21 dès qu'il est apparu, tout de suite il m'a sauté aux yeux et il m'a
fait les poches
22 je vous aime pour ce moi qui m'aimais toi qui t'aimais et nous
qui n'avons vu que nous
23 j'aime votre tête, j'aime votre bec, et les plumes, et les ongles,
j'aime ton tronc
24 à l'instant où, sitôt que, aussitôt que, dès cet instant dorénavant
(c'est pas ça du tout)
25 je vous aime pour ma gorge s'est renouée, mon sang n'a fait qu'un,
mes veines sont devenue bleues
26 vous m'avez donné le goût des larmes, des chaudes larmes, du sel
dans la bouche, du petit salé
27 je vous aime pour tout ce sang que vous avez retourné jusqu'à ce
que mon plus grand silence apparaisse
28 c'était chez des organes, il pleuvait, c'était au café, dans une salle
d'attente, c'était, c'était là
29 quand je pense que je nous attendais depuis tant de temps, depuis
tout le temps, depuis tout de suite, depuis là
30 pour ma sécurité ne tentez pas de monter en voiture au moment de ma
fermeture et du chant du départ
31 pour votre félicité entrez sur vos mains courantes en marchant dans ma
vie essuyez-vous les pieds (c'est pas ça non plus)
(non...)
32 pour ce qu'avant de quoi je n'existais pas, je ne vivais pas, je n'existais
pas auparavant, je n'existais pas vraiment
(non, non vous ne pouvez pas dire cela, Rosalie)
33 je ne pense qu'à vous, je ne mange plus, je ne dors plus, je ne pense
plus, je ne pense qu'à nous, je ne pense plus qu'à moi
34 quand je pense, quand je pense que vous (pensez-vous...) quand j'y
pense, je me rappelle tant de choses, mais je n'y pense pas souvent.
Commenter  J’apprécie          30
LE CHANT DES BANANES

Nous, les bananes, savons bien que l'univers est courbe !

Les bananes sont sages
Les Bananes s'accouplent comme des images
(Ou des visages, à voir)
Les bananes ont le droit pour elle et elles n'en pensent pas plus.

Les poireaux poussent tout droits
Pour mieux voir si le monde est froid
(Le monde est vraiment froid)
Et aussi les asperges, les présidents et les bouts d'temps.

Docteur Onestone dit :
La lumière est nettement crépusculaire
(C'est très clair)
Et la matière a peur du noir, cinquante-sept ondes de terreur dans le dos de la terre !
Commenter  J’apprécie          20
AVIS
AU LECTEUR

STOP
ça suffit!
ne lisez plus
laissez tomber
vous avez l'air de quoi ?
STOP ET STOP
trop de mots
vous y arrivez pas!
trop de phrases
ça entre par une oreille et ça sort par
le nez
le cul
l'autre
les oreilles des autres
tropde pensées dans l'air
pas d'espace temps pour digérer
STOP
tu arrêtes maintenant
tu rends l'antenne
Commenter  J’apprécie          20
38.4.3
J'aime les canards. Je les chasse, je les cuisine, je les mange, j'en fais même collection. Ils font partie de ma vie.
Commenter  J’apprécie          30
La clarinette est la racine carrée de la clarine, et la racine cubique du clairon. On peut parler aussi de "puissance".
Commenter  J’apprécie          30
Litanie du coup de la foudre


Extrait 1

1 je...
2 c'est lui !
3 j'en suis sûr
4 c'est lui, c'est lui
5 aussitôt j'ai su
6 à l'instant même où il
7 mon sang a fait son grand tour
8 à l'instant même où je l'ai vu
9 dès que je vous ai vu, tu m'as plu
10 dès qu'il m'a regardé, je n'ai plus pu
11 dès ce moment je n'ai eu de cesse de
12 il a suffi que vous, il a fallu que tu
(oui...)
13 mon cœur l'a reconnu au premier coup de son œil
14 c'était en bas, dans la rue, chez des amis, au café
 (il pleuvait)
15 son âme tout entière vaut le regard, détour, voyage
16 je vous aime depuis que je vous ai vu avec vos cheveux
17 je vous aime depuis que tous ces yeux que vous m'avez balancés
18 je vous aime pour cette façon dont vous m'avez dit je vous aime
19 je vous aime sur mon cœur, sans les mains, sous les pieds, plus si affinités
...
Commenter  J’apprécie          10
38.1.2
Défense de l'omme.
Je vous prie de bien considérer : l'écureuil n'est qu'un rat avec queue-parachute, la pipistrelle est une souris à ailes, la souris-chauve est un muridé à bretelles (de plus, dépourvu de tout implant capillaire), la souris de mer une souris à nageoires, le castor un queue-de-pelle, la musaraigne une souris à masque d'archanide, le surmulot-mouse une souris électronique. L'érisson n'est qu'un rat en boule, et parfois même, puante. Et Mickey n'est qu'un dessein de souris, à peine animé.
Commenter  J’apprécie          10
MORDS TA VIE 🧚‍♀️
VIS TON VIDE
VIDE TA MORT 🧚‍♀️

CRABES
🦀
Ils roulent des mécaniques
Ils traversent sans regarder
Ils répondent à côté
🦀
POISSONS VIOLENTS
🐟
Ils sortent la nuit
Ils montrent les dents
Ils arrêtent les questions
⚔️

ANEMONES
🌺
Poisons
Viols lents
Seins si nus
Commenter  J’apprécie          10
Si un poulet essaye de vous rendre malade d'amour tirez le premier
Honte aux poulets migrateurs qui fuient leurs responsabilite nos assiettes
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jacques Rebotier (27)Voir plus

Quiz Voir plus

C'est de la bombe !

Quand Marguerite Duras écrit le scénario d'un film d'Alain Resnais

Nagasaki mon amour
Hiroshima mon amour
Fukushima mon amour
Enola Gay mon amour
Einstein mon amour

10 questions
104 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , nucléaire , littérature , cinema , humour , jeux de mots , Devinettes et énigmes , Appréciation , évocationCréer un quiz sur cet auteur

{* *}