AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.25/5 (sur 133 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1986
Biographie :

Fanny Taillandier est une romancière et critique littéraire française.

Elle suit des études de lettres à Marseille, puis obtient son agrégation de lettres. Elle enseigne à mi-temps au lycée, et est par ailleurs journaliste et critique littéraire au mensuel Livres Hebdo puis au bimestriel Mouvement.

Publié en 2013, son premier roman, "Les confessions du monstre", qui revisite de manière inhabituelle le thème du serial killer, obtient le Prix littéraire des Grandes Écoles en 2014. Elle le présente plusieurs fois entre 2013 et 2015 sous forme de lecture musicale avec le groupe Amadiro.

En 2015, elle est en résidence d'écrivain à l'université Paris XIII, où elle anime des ateliers d'étudiants sur le thème des frontières au quotidien. En 2016, en résidence d'auteur au lycée français Saint-Michel d'Istanbul, elle conduit des ateliers sur le thème de l'ici et de l'ailleurs.

Entamant en 2014-2015 une recherche littéraire et philosophique sur le phénomène du lotissement de banlieue, particulièrement son incarnation dans le travail urbanistique du promoteur William Jaird Levitt, elle publie plusieurs articles, et en 2016, son deuxième roman, de forme hybride, "Les États et empires du lotissement Grand Siècle", pour lequel elle obtient le Prix Révélation de la Société des Gens de Lettres, le prix Fénéon et le prix Virilo.

Elle figure dans les deuxièmes sélections de romans français du Femina 2018 avec "Par les écrans du monde (Seuil, 2018), également en lice pour le Médicis.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Fanny Taillandier   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avec Bertrand Belin, Jeanne Cherhal, Marianne Denicourt, Patrick Deville, Diaty Diallo, Marielle Macé, Yves Pagès, Lucie Rico, Jean Rolin, Anne Serre & Fanny Taillandier Musique : Joël Grare Pour célébrer la Fête de la librairie qui se tiendra samedi 15 avril, nous dévoilons en avant-première, en lecture et en musique, l'ouvrage réalisé pour l'occasion, Plumes : des portraits d'oiseaux imaginés par vingt-cinq écrivains, des illustrations flamboyantes par l'artiste Michaël Cailloux et une anthologie de textes, expressions et poèmes sur les oiseaux réalisée par Marielle Macé. Jeanne Cherhal fera le lever de rideau. Bertrand Belin, Patrick Deville, Diaty Diallo, Marielle Macé, Yves Pagès, Lucie Rico, Jean Rolin, Anne Serre & Fanny Taillandier dévoileront le portrait de leur oiseau favori… accompagnés du percussionniste et compositeur Joël Grare. Ce dernier, en compagnie de la comédienne Marianne Denicourt, nous offrira ensuite un florilège de textes qui ont célébré de tous temps les volatiles, en espérant que le chant de ces horlogers du ciel vous extirpera de la cacophonie du monde… À faire – 25e Fête de la librairie indépendante, samedi 15 avril dans plus de 500 librairies en France. Lumière : Patrick Clitus Son : William Lopez

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
C'est fou comme le langage bien travaillé, les mots frottés les uns aux autres jusqu'à éprouver parfaitement les contours du rythme, ont des vertus apaisantes.
Commenter  J’apprécie          420
Leur amitié reposait beaucoup sur le silence, au fond.
Commenter  J’apprécie          402
On est toujours quelqu'un; on n'est jamais personne.
Commenter  J’apprécie          340
Il avait un genre de conviction selon laquelle l'espace dans lequel on évolue influence le comportement, mais aussi la beauté, la bonté, l'intelligence.
Commenter  J’apprécie          320
Car les causes infimes produisent, au fur et à mesure, de plus en plus d'effets, croisent des chemins de plus en plus divergents, rencontrent d'autres suites de causalités qui s'ignoraient jusqu'alors.
Commenter  J’apprécie          280
Le vert sombre des pins brille dans la lumière, le lac a sa couleur du matin, ce vert-de-gris brillant sous las premiers rayons qui atteignent la berge, réchauffant les jonc calmes.
Commenter  J’apprécie          230
Jean aimait particulièrement le moment qu'il passait dans la cuisine, le matin, le temps que le café se fasse. Il ouvrait le volet qui fermait la porte vitrée, s'étirait sur le perron, observait la couleur du ciel, généralement bleu, rentrait à l'intérieur, inspectait la pièce, rangeait deux ou trois plats secs sur l'égouttoir en prenant garde de ne pas faire de bruit : habituellement, Baya se levait plus tard.
Commenter  J’apprécie          190
La mer irradiait de lumière. L'horizon s'étendait. On n'entendait que le vent.
Commenter  J’apprécie          200
Il existe des épopées spécialement destinées à ceux d'entre nous qui, pour des raisons ou d'autres, ne sont plus de nulle part.
Commenter  J’apprécie          180
La lune ronde, énorme, brillait comme une étoile.
Commenter  J’apprécie          141

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Fanny Taillandier (176)Voir plus

Quiz Voir plus

Emile Zola ou Guy de Maupassant

Fort comme la mort ?

Emile Zola
Guy de Maupassant

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..