AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.95 /5 (sur 225 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Madrid , 1964
Biographie :

Javier Negrete est un écrivain espagnol.

Licencié en philologie classique, il a été professeur de grec au lycée Gabriel y Galán de Plasence dans la province de Cáceres jusqu'en 2007.

Mais sa facette la plus connue est celle d'écrivain. Il a écrit des romans appartenant à différents genres littéraires, de la science-fiction à la fantasy, en passant par le roman érotique.

Il commence sa carrière littéraire avec un court récit intitulé "La luna quieta", qui paraît comme finaliste de la première anthologie du prix UPC de science-fiction en 1991. Sa deuxième œuvre publiée est "Estado crepuscular", en 1992, lauréate du prix Ignotus en 1994 et du prix du meilleur récit de l'année par la maison d'édition Gilgamesh la même année. De nombreux textes, nouvelles comme romans, suivront.

C'est en 2003 - alors qu'il est déjà reconnu par la critique et le public de son pays comme l'un des auteurs majeurs de la science-fiction espagnole - qu'il décide de se tourner vers la fantasy épique avec "Zémal, l'épée de feu" ("La espada de fuego"), premier volume d'un brillant cycle d'aventure ("Chronique de Tramorée") qui fut un grand succès commercial et critique et s'est conclue en 2013. C'est en fait le premier roman écrit par Javier Negrete, alors qu'il avait 17 ans.

En 2006, Javier Negrete revient à la charge avec une œuvre qui obtint le premier prix Minotauro de fantasy et prix Utopiales 2008. "Seigneurs de l'Olympe" ("Señores del Olimpo") reprend l'un des thèmes où Negrete s'est montré le meilleur, la mythologie grecque.

Passionné, il est également de toutes les expositions ou de toutes les reconstitutions consacrées à son sujet de prédilection : l’Antiquité.
+ Voir plus
Source : es.wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Javier Negrete   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande-annonce espagnol du dernier tome du cycle (science-)fantasy "Les Chroniques de Tramorée"


Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
BazaR   12 septembre 2018
Le Mythe d'Er ou Le dernier voyage d'Alexandre le Grand de Javier Negrete
— Si les dieux viennent du Nord, cela conforte mes sentiments. C'est là-bas que se trouve le centre de l'univers !

Euctémon se tint sur la réserve. Archippe était de ces savants qui agissent à l'instar du fameux bandit Procuste ; si ce dernier écartelait ou mutilait ses hôtes infortunés afin qu'ils s'adaptent aux mesures du lit qui leur était réservé, Archippe martelait, retournait et tordait les faits pour qu'ils s'ajustent au moule de ses idées préconçues.
Commenter  J’apprécie          250
Fifrildi   11 septembre 2018
Le Mythe d'Er ou Le dernier voyage d'Alexandre le Grand de Javier Negrete
- Tu es une véritable teigne, tu sais? Il y avait un personnage dans ton genre à Athènes, il s'appelait Socrate. On l'a contraint à boire la ciguë.
Commenter  J’apprécie          210
Shan_Ze   21 octobre 2018
Le Mythe d'Er ou Le dernier voyage d'Alexandre le Grand de Javier Negrete
- À n’en pas douter, la raison de mon maître avait atteint un tel degré de clarté et de pénétration que les choses de la terre et du ciel lui étaient familières sans qu’il les frôlât du regard.
Commenter  J’apprécie          200
boudicca   01 février 2015
Seigneurs de l'Olympe de Javier Negrete
Cronos n'avait pas dit son dernier mot lorsqu'il avait été vaincu par Zeus. Lui, le Premier Né, Cronos et Chronos à la fois, était devenu de ce fait le seigneur du temps et l'unique souverain du seul monde qui importât vraiment. Il avait retenu la leçon que son fils n'assimilerait jamais : le pouvoir véritable, s'il on veut qu'il perdure, se doit d'être anonyme. En effet, si personne ne sait où il réside, personne ne cherchera à vous en évincer.
Commenter  J’apprécie          190
boudicca   22 janvier 2016
Chronique de Tramorée, Tome 1 : Zémal, l'épée de feu de Javier Negrete
Nombreux étaient les hommes qui couraient dans la nuit après des femmes mystérieuses et qui se perdaient à jamais sous le couvert des bois, dévorés à la fin par des bêtes sans nom ; et beaucoup se penchaient sur de sombres étangs, distinguant dans leur propre reflet des lèvres fraîches et des bras chauds, mais quand ils se jetaient à l'eau, ils n'y trouvaient que la mortelle étreinte des algues et le froid éternel des profondeurs. Nymphes, dryades ou hamadryades, fées, naïades, ondines ou niryiin : des appellations différentes pour les femelles de l'ancien peuple, une engeance qui suivait son propre chemin depuis la nuit des temps et qui aimait à jouer avec les appétits masculins.
Commenter  J’apprécie          170
boudicca   03 février 2016
Chronique de Tramorée, Tome 2 : Syfrõn, L'Esprit du mage de Javier Negrete
Un jour, un vieux mage nous a raconté une histoire. Le Mythe des Ages. Il y eut un Age d'or, une époque où les hommes et les dieux étaient égaux. Ce fut un temps béni pour l'humanité. Puis le déclin s'amorça. Depuis, cela n'a cessé d'empirer. Chaque nouvelle guerre nous enfonce un peu plus dans la fange, nous rendant plus sauvages et plus sots. Un jour viendra où nous retournerons au limon originel d'où nous venons tous.
Commenter  J’apprécie          170
Alfaric   04 novembre 2013
Seigneurs de l'Olympe de Javier Negrete
Car la puissance est ainsi faite : celui qui la détient en fait usage, nécessairement.
Commenter  J’apprécie          140
Alfaric   18 juillet 2018
Chronique de Tramorée, Tome 3 : Yugaroï, La nuit des dieux de Javier Negrete
Les humains naturels, qui peuvent espérer vivre quatre-vingts, quatre-vingt-dix, cent ans au plus, attribuent une valeur que nous pourrions appeler « x », et, quoiqu'ils s'y accrochent, il est des circonstances où ils sont prêts à la sacrifier au nom de principes tels que l'amour, la dignité, l'ambition, voire la curiosité.

Les dieux, qui mesurent leur passé en millénaires et leur avenir selon des grandeurs incalculables, multiplient justement la valeur de « x » par ces mêmes grandeurs. Aucun principe ne justifie que l'on risque un tel capital, un trésor infini ou peu s'en faut. Ils sont donc prêts à tout pour rester en vie.
Commenter  J’apprécie          120
boudicca   19 juillet 2016
Chronique de Tramorée, Tome 4 : Agarta, Le coeur de Tramorée de Javier Negrete
Comprends-tu ? Avec cette seule brane je pourrais fabriquer une infinité de variantes. Imagine un univers où le rebelle Lucifer est victorieux de Yahvé, où les Titans continuent de gouverner l'Olympe, où Loki emprisonne et martyrise Thor, où le dragon Vritra assassine le dieu Indra, où Alexandre conquiert Rome et Cléopâtre fait tuer Octave tandis qu'Hamlet écrit une œuvre intitulée Shakespeare et que Don Quichotte livre combat à d'authentiques Hécatonchires.
Commenter  J’apprécie          120
Fifrildi   10 septembre 2018
Le Mythe d'Er ou Le dernier voyage d'Alexandre le Grand de Javier Negrete
- Tu n'es pas allé voir un interprète des songes?

- J'en ai consulté deux, dépensant mon argent en pure perte. Tu sais, on prétend que les rêves ancrés dans la réalité nous parviennent par une porte en corne alors que les rêves illusoires empruntent une porte en ivoire. Mais j'ignore le sens de ma vision et me fiche de savoir si elle provient d'une porte en corne ou en ivoire, si elle m'annonce une vérité ou un mensonge.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..