AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.11 /5 (sur 94 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1947
Biographie :

François et Martine Bruce sont écrivains.

Ils sont les enfants de l'écrivain Jean Bruce (Jean Brochet) (1921-1963), l'auteur des aventures de l'agent secret OSS 117 dont le le premier tome de la série est paru en 1949.

François est le fils d'un premier mariage de l'écrivain, et Martine est la fille de Jean et de la romancière Josette Bruce (Josépha Pyrzbil) (1920-1996). Tous deux sont nés en 1947, à six mois d'écart.

En 1985, à la suite d'une procédure contre Josette Bruce pour atteinte à leurs droits patrimoniaux et moraux auprès du TGI de Paris, ils ont repris la série "OSS 117" créée par leur père.

En 1987, avec l'aide d'auteurs anonymes, sort le premier livre de "Les Nouvelles Aventures d'OSS 117", aux éditions des Presses de la Cité, puis du Fleuve noir. Les 23 volumes dont ils sont les auteurs contiennent davantage de références littéraires, mais aussi de sexe.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (3) Voir tous


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Zebra   23 mars 2014
OSS 117 : OSS 117 répond toujours de Jean Bruce
page 160 [...] La nappe de lumière blanche projetée par les phares glissait avec une régularité fascinante sur la neige dure et ridée. Ole Winther tenait les commandes du Weasel (véhicule amphibie, à chenilles, utilisé en Arctique, NDLR). Son corps massif et gigantesque emplissait tout l'étroit espace, entre le moteur et la paroi vitrée. Sa grosse tête casquée de fourrure touchait le toit.

Installé à l'arrière, sur le siège du radio, Hubert regardait vers l'avant, appuyé du coude sur la tablette du poste-récepteur.

Il était dix heures quinze du matin et ils venaient de sortir de Thulé.

La tempête s'était apaisée trois heures plus tôt, laissant des dégâts considérables. Le blizzard soufflait encore, mais à vitesse modérée : soixante kilomètres-heure environ, soulevant du sol une poudre de neige légère comme une fumée qui donnait à la nuit un caractère irréel et fantomatique. [...]
Commenter  J’apprécie          160
rulhe   26 août 2018
OSS 117 : Romance de la mort de Jean Bruce
- draga,ma soeur, et belle comme une chèvre des

montagnes et....aussi sotte.

les obranovitch n'ont jamais

plaisanté avec l,honneur.

une fois alors que nous habitons notre propriété des

montagnes,un homme a osé les yeux sur draga.je lui ai crevé les yeux.

Hubert demanda poliment.

- avec une aiguille?

- non,monsieur avec mon poignard.

- ici a Dubrovnik, un homme

des milices a osé porter la

main sur draga.....

- vous lui avez coupé la main.

- qui vous l,a dit? qui?

- personne, je vous assure,

ça n'a pas du se savoir.....

cela me paraissait obligatoire,tout simplement.

mais dites moi, branko, si

quelqu'un manquait de respect a madame votre mère, que ferais votre père.

- il châtrerait l, insulteur, monsieur.

légèrement inquiet Hubert

pensa qu'il devrait vraiment

prendre beaucoup de précautions s, il ne voulait

pas quitter cette maison en

pièces détachées.
Commenter  J’apprécie          80
rulhe   11 décembre 2016
OSS 117 : Travail sans filet de Jean Bruce
un voleur passe pour un homme distinguer quand le vol la enrichi.
Commenter  J’apprécie          90
Zebra   23 septembre 2015
OSS 117 : Ici OSS 117 de Jean Bruce
page 165 [...] Pierre, libéré à son tour, les rejoignit.

- Bon, ne te fâche pas !

- Bon, ça n'est pas de te critiquer, dit-il à Stéphan, mais tu aurais quand même pu te presser un peu ! Si tu étais arrivé seulement cinq minutes plus tôt, ça n'aurait fait de mal à personne, tu sais !

- Ben, c'est ça, engueule-moi ! Je m'casse le cul pour vous tirer du pétrin où vous vous foutez par vos conneries et pis i m'engueule, çui-là ... Tu t'figures p't'êt' qu'c'est facile de dénicher les potes à c't'heure-là ! Tu t'figures p't'êt' qui bectent pas les potes, hein ? Ou qu'si y bectent, y bectent toujours dans la même crèmerie pour qu'si tézigue s'fait une entorse, on sache où les piquer pour v'nir te rel'ver ... Hein ? C'est ça qu'tu crois p't'êt' ... Hein ?

Il était rouge de colère. Hubert intervient :

- Allons, Stéphan, c'est terminé. Ne gaspille pas ton énergie. Je suis tout à fait certain que tu as été aussi vite que possible. Tu n'as pas quelque chose à boire ?

- Si, répondit Stéphan, soudain calmé. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rulhe   10 août 2017
Rodeo dans rome de Jean Bruce
- un agent double, murmura Hubert.

livino se mit à rire.

- double? répéta t il vous êtes loin du compte, mon vieux! dites un agent triple,

quadruple, décuple, ceux qui étaient au courant l, avait surnommé le cheval

goulu. parce qu'il mangeait vraiment a tous les râteliers.
Commenter  J’apprécie          50
moravia   12 novembre 2014
OSS 117 : Noël pour un espion de Jean Bruce
La grande horloge, au sommet de la tour carré de la gare Pedro II, indiquait quatre heures cinq. C'était la veille de Noël et tout Rio de Janeiro, malgré la chaleur accablante, semblait s'être répandu dans les rues pour procéder à des achats de dernière minute en vue du réveillon.
Commenter  J’apprécie          30
rulhe   26 août 2018
OSS 117 : Agonie en Patagonie de Jean Bruce
- ce n'est pas parce que tu as tu des poils sur le torse que tu es un homme viril,

regarde lassie.
Commenter  J’apprécie          40
ArnoT   14 mai 2020
OSS 117 : Réseau zéro de Jean Bruce
La mission qu’on lui avait confiée était particulièrement délicate, et le fait qu’on l’ait choisi pour la mener à bien témoignait de la confiance qu’on lui accordait en haut lieu.



Il en éprouvait un sentiment de fierté, mais il savait aussi, qu’en cas d’échec, sa rapide ascension dans la hiérarchie compliquée des services de renseignements soviétiques serait irrémédiablement compromise et qu’il se retrouverait au bas de l’échelle, du jour au lendemain, relégué dans un quelconque bureau subalterne de l’administration centrale.
Commenter  J’apprécie          10
pit31   20 novembre 2019
Les monstres du holy loch / oss 117 de Jean Bruce
Une jeune fille entra dans le compartiment. Elle était grande, solidement bâtie, avec un visage clair et souriant, les yeux bleus, les cheveux blonds. Elle regarda les deux hommes l'un après l'autre et dit avec entrain :

- Je suis membre de la société pour la distribution des Saintes Ecritures…

Hubert Bonisseur de la Bath sourit et répliqua courtoisement :

- Un joli membre.

- Merci, répondit-elle avec simplicité. Puis-je me permettre de vous offrir quelques conseils bibliques ?
Commenter  J’apprécie          10
pit31   22 novembre 2019
Les monstres du holy loch / oss 117 de Jean Bruce
Kenneth Lenihan, fut le premier à franchir la passerelle et il se hâta aussitôt vers la sortie. Il était ennuyé. Isobel en lui donnant ses instructions pour les contacts imprévus, lui avait demandé de prendre le steamer quittant Dunoon à trois heures. Isabel ignorait sans doute que, le dimanche, ce même bateau ne quittait Dunoon qu'à trois heures vingt et Lenihan craignait que ce décalage de vingt minutes ne fit tout rater.

Il marcha rapidement jusqu'à l'une des nombreuses cabines téléphoniques plantées sur l'esplanade devant le port de plaisance et s'y enferma.

Il saisit l'appareil, glissa quatre pennies dans la fente, composa le numéro et attendit. Il attendit longtemps . La sonnerie fonctionnait, mais personne ne répondait. Enervé, il raccrocha, appuya sur le bouton B, récupéra ses quatre pièces, puis ouvrit l'annuaire. Ce n'était pas un travail facile de chercher une adresse d'après le numéro, mais heureusement Rothesay n'était pas Londres et il n'y a pas tellement d'abonnés.

Il trouva finalement ce qu'il cherchait, nota le renseignement sur une feuille de son carnet et repartit à grands pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

J'ai joué aux dés à Yaoundé.....

OSS 117 se rend dans la capitale moscovite, c'était avant la chute du Mur, et là une surprise l'attend...

Moka à Mockba
Mousse à Moscou
Moche coup à Moscou
Perdre son cou à Moscou
Le sale coup de Moscou

15 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Jean BruceCréer un quiz sur cet auteur

.. ..